Le métronome sur le 2 et le 4

Echangez et partagez votre vision et vos idées, discutez de vos différents projets

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 787
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Le métronome sur le 2 et le 4

Message par benoit » 08 nov. 2009, 16:45

Depuis peu, je prends des cours et mon prof me fait bosser avec le métronome sur les deuxième et quatrième temps. Je sais que c'est l'habitude en jazz et qu'on retrouve ainsi ce que marque le (ou la) charley et que ce sont les temps à accentuer. Le problème, c'est que ça me bloque complètement. Je perds mon swing, mon sens de la carrure. Plus rien ne marche comme d'habitude (c'est à dire avec un batteur, une boîte à rythme ou un métronome qui marque le premier temps). Je le travaille chez moi. S''il s'agit d'une ligne de basse apprise par coeur, pas trop de de problème pour la placer mais dès que je cherche à improviser, que ce soit un walking ou pire, un chorus, plus rien ne marche. Soit je me décale, soit j'ai l'impression de me retrouver à mes débuts (car je ne suis pas un débutant en jazz).
Quelques questions :
c'est grave docteur ?
et vous (les jazzeux), vous le faites systématiquement, parfois, jamais ?
comment travailler cela si c'est vraiment utile ?
combien de temps vous a-t-il fallu pour maîtriser ça ?
Merci

Avatar du membre
DaD92
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 919
Enregistré le : 29 janv. 2009, 14:52
Localisation : Haut de seine
Contact :

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par DaD92 » 08 nov. 2009, 18:01

Je ne maitrise pas l'affaire, donc ma réponse sera surement loin d'être aussi pertinentes que celle d'autres membre... Ceci étant dit, pour l'avoir aussi bossé, au début c'est vrai que c'est déroutant. et puis au bout d'un moment, ça deviens plus naturel. Puis enfin, on se rends compte que ça swing plus comme ça. on a trop souvent tendance a s'appuyer sur le batteur. Je pense que quand on maitrise bien ça, les walk swing grave même sans batterie, juste en duo contre/gratte par ex.

Je te conseil de walker avec le métronome comme ça avant d'essayer de chorusser, ça te permettra du bien trouver tes marques.
Un autre trucs sympa et qui m'a bien fait avancer dans les conseils de prof c'est : "durant un walk, joue la noire mais pense (ou chante) triolet". Tu vas voir, ça aide bien a attraper du swing en plus.
A pu contrebafferies....

Séb
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 493
Enregistré le : 10 avr. 2008, 06:55

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Séb » 08 nov. 2009, 18:20

benoit a écrit : comment travailler cela si c'est vraiment utile ?
Surtout travaille le si ça te semble utile.

Mais pour t'en convaincre enregistre toi sans accent, avec accent sur 1 et 3 puis sur 2 et 4 et tu verras que tu passes vite de la marche militaire à un truc dansant.


Je bosse des grilles que je connaît par coeur (en ce moment Bye bye blackbird) et je travaille spécifiquement ce point quitte à l'exagérer ... je travaille cette accentuation très régulièrement pour qu'elle devienne naturelle et pouvoir walker tranquille.

Avatar du membre
Ronan
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 146
Enregistré le : 05 oct. 2008, 02:53

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Ronan » 08 nov. 2009, 21:41

Je pense que c'est vraiment utile à travailler, ça permet d'améliorer la qualité du swing à la fois dans l'accompagnement et les solos... Il est important d'y aller très progressivement, en commençant par un tempo médium... finalement ça rentre dans la tête, on se met à improviser naturellement avec métronome sur 2 et 4, et ça devient presque difficile (et surtout désagréable) de revenir au 1 et 3... Outre, l'apport musical, il y a le cas où tout le monde s'arrête de jouer pour laisser improviser le bassiste, sauf le batteur qui joue juste le charley sur 2 et 4 avec juste peu de cymbale par ci par là... c'est un peu la honte si le bassiste prend le 2-4 pour du 1-3, on se dit qu'il y a un léger malaise :D, ça oblige le batteur à se recaler, sans quoi le groupe va sonner lourd, sinon bancal si les autres en revenant se calent sur le batteur tandis que bassiste campe sur sa position décalée d'une noire

Avatar du membre
christophe jodet
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 234
Enregistré le : 11 juin 2006, 21:09
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par christophe jodet » 09 nov. 2009, 10:24

Ronan a écrit :il y a le cas où tout le monde s'arrête de jouer pour laisser improviser le bassiste, sauf le batteur qui joue juste le charley sur 2 et 4 avec juste peu de cymbale par ci par là... c'est un peu la honte si le bassiste prend le 2-4 pour du 1-3, on se dit qu'il y a un léger malaise :D
ça sert surtout à ça parce que pour accentuer correctement ses walkings je trouve plus adapté de bosser avec le métronome qui joue 1 et 3 (pas fort ) puisque dans cet exercice c'est le bassiste qui doit accentuer. Je me souviens que Hein trouvait un peu inhumain de tout bosser sur 2 et 4. :fray:

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8183
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Maryse » 09 nov. 2009, 12:44

Le métronome pour moi est un pote très gentil qui me permet de faire plein de trucs. Je le bosse dans une vocation d'acquérir le plus d'autonomie intérieure par rapport à une pulse extérieure. Et pour sentir l'effet que ça fait. En France, les points d'appuis parlés vont plus naturellement sur les temps forts, l'anglais facilite des accentuations sur les temps faibles des phrases, d'où les anglais et ricains qui tapent le 2 et le 4 en concert, alors qu'en France c'est le 1 et le 3, et ça n'a rien à voir avec une histoire de culture ou de peuple plus éduqué que....

Le métronome, donc, sert à acquérir de l'autonomie, c'est à dire a avoir une pulse intérieure fiable et ne pas dépendre de l'extérieur pour être en place. Donc comme tout, quand on a bossé avec l'outil sur le 1 et 3 ou sur tous les temps, quand il faut changer de paradigme, et passer sur le 2 et 4, ça déstabilise... d'autant plus que nous avons un langage qui accentue les temps forts. Alors il faut pratiquer, pratiquer... Je préconise par exemple: écouter du jazz ou autre et snaper le 2 et le 4 sur le morceau. J'aime bien faire ça sur le Keith Jarrett Trio. DeJohnette fout la merde, Jarrett est HYPER en place et se permet des fluctuations mélodico-harmoniques qui foutent bien l'embrouille, et Peacock est droit comme un i. Continuer sur les 4x4 de DeJohnette. Personellement, je tape 2 et 4 tout le temps, SAUF sur les 4x4, là je passe sur 1 et 3, sinon je me paume. Autre chose à pratiquer: quand on aborde une nouvelle manière de fonctionner, il faut édulcorer les difficultés secondaires. Donc ici: je veux bosser les walks sur le 2 et 4. Édulcorer va entraîner une simplification du processus harmonique, histoire de ne pas saturer le cerveau en compliquant la difficulté avec "et en plus, faut jouer les notes de la grille de Moment's Notice" :D. Donc simplifier les notes: rester TOUJOURS sur la même (ou 2...) pour sentir dans lecorps la pulse, ou bien faire une gamme que tu maîtrises parfaitement, pas besoin de réfléchir aux notes qu'on doit jouer. Ou bien tu fais un genre de walk: aucune contrainte d'accord, tu laisses ta main gauche vagabonder sans avoir à te préoccuper d'une quelconque grille à suivre, même si tu la connais vachement bien. Uniquement se préoccuper de cette histoire de pulse qui est intimement liée à la qualité du son. Quand on bosse un walk, c'est autant la main gauche que la main droite qui génère le souingue (mélange subtil de la qualité du son, de la pulse, du rebondi qui donne envie de danser et de faire "Yeâââr" en souriant niaisement). Et sur une walk apprise par coeur, si tu te sens "assez bien" c'est pas assez pour être autonome, continue à la bosser pour te sentir "très très bien".

Autre exercice rigolo: mettre la metronome sur la blanche pointée et walker en 4/4 (le metronome va donc taper tous les 3 temps). Ou bien bosser sur une mesure à 3/4 en mettant le metronome en ronde ou en noire pointée, ou en blanche. ça décale la pulse extérieure, mais nous, on doit rester centrés sur notre pulse intérieure.

Que du bonheur! :rotate: :rotate: :rotate:

maralghys
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 168
Enregistré le : 01 août 2008, 15:24
Localisation : bouches du rhone

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par maralghys » 09 nov. 2009, 13:23

Dans le genre exercice rigolo avec le métronome, le mettre sur le "et" de chaque temps... Le métronome marque 4 temps par mesure mais il faut considérer que c'est sur le "et" qu'il tombe...
Le plus dur avec ça c'est de démarrer !
Mais c un super exercice pour la section rythmique; mon prof de la classe de jazz oblige souvent le batteur et le bassiste à chanter ce "et" tout en jouant (un walking pour nous), et par magie le tempo se stabilise.
Mais bon c quand même une vraie torture :stress:

Séb
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 493
Enregistré le : 10 avr. 2008, 06:55

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Séb » 09 nov. 2009, 13:36

Maryse a écrit :En France, les points d'appuis parlés vont plus naturellement sur les temps forts, l'anglais facilite des accentuations sur les temps faibles des phrases, d'où les anglais et ricains qui tapent le 2 et le 4 en concert, alors qu'en France c'est le 1 et le 3, et ça n'a rien à voir avec une histoire de culture ou de peuple plus éduqué que....


... d'autant plus que nous avons un langage qui accentue les temps forts.

Euh ... bah ... si forcément c'est culturel ... mais je ne suis pas sûr de ton parallèle avec le langage ...
parce qu'en anglais on accentue justement la première syllabe parlée : MUsic ... alors qu'en français on accentue on accentue plutôt la fin du mot : muSIQUE ...

Je pense que c'est surtout une culture musicale (un fond commun qui nous berce et qui rend naturel cette accentuation comme quelqu'un qui écoute de la musique sans en jouer et qui ressent naturellement un 4/4).

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8183
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Maryse » 09 nov. 2009, 14:14

Quand je disais "histoire de culture" c'était dans le sens de peuple mieux éduqué ou pas ;-) genre des béotiens qui tapent 1 et 3 et des avertis qui tapent 2 et 4. Disons pour résumer que ça ne me semble pas un fruit du hasard qu'une musique comme le jazz soit née aux states, leur culture certes, leur métissage, mais aussi le rythme verbal.

Quand j'entends du New Yorkais je peux pas m'empêcher de ressentir l'évidence du swing dans leur articulation des syllabes. Ensuite, oui bon... les mots s'enchaînent, forment une phrase, et même si leurs mots (je m'excuse si j'ai enduit d'erreur qq1) sont, comme le dit Séb, accentués sur la première syllabe, dans l'ensemble de la phrase, il y a un swing, un groove qu'on ne retrouve pas dans le français.

Ensuite...si en français MU est une anacrouse de SIQUE, alors SIQUE est sur le premier temps. Tout dépend de là d'où on vient et de là où on va.

Cela dit étant juste une expression d'un sentiment personnel, d'une manière à moi d'envisager le monde et non pas une déclaration d'une Vérité Vraie et Absolue (précision tjrs importante, de temps à autres, sur les forums ;-) )

olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 829
Enregistré le : 28 avr. 2006, 21:18

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par olive » 09 nov. 2009, 16:59

salut,

C'est effectivement très lié au langage et au placement des accents toniques, chez les anglophones, cette articulation/accentuation amène du rythme et des hauteurs (des notes), alors qu'en français il y en a peu ou pas.
(je ne tient pas compte de nos disparités régionales, peuchère).

Pierre Charvet dans le mot du jour (il y une quinzaine de jours) sur france-musique l'explique vraiment bien.
Je crois que c'est réecoutable.

ça l'est, http://sites.radiofrance.fr/francemusiq ... 310&arch=1

sinon sur le site de france musique dans le mot du jour, celui du 28/10/2009, Pelleas et Melisande, l'exemple est à partir de 7'35''.




à plus
"Le capital meurt, si tous les matins on ne graisse pas les rouages de ses machines à l'huile d'homme" Jules vallès

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 787
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par benoit » 09 nov. 2009, 18:28

Passionnant ! Merci.

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4587
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Patrick MANET » 09 nov. 2009, 18:53

Maryse a écrit :écouter du jazz ou autre et snaper le 2 et le 4 sur le morceau.
Exact, c'est le premier exercice de base. Tant que l'on ait pas à l'aise avec ça, inutile d'essayer de jouer avec le métronome sur 2 et 4.
Ne pas avoir peur de faire ça même sur une comptine enfantine :
Au clair de la lu u ne - mon a mi Pier rot
Pour ma part, je pense que ressentir la musique de jazz de cette façon est indispensable.

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 787
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par benoit » 09 nov. 2009, 19:35

Euh ... c'est quoi "snaper" ?

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8183
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par Maryse » 09 nov. 2009, 19:48

Claquer des doigts. Mais tu fais comme tu veux, c'est juste que quand on snap, c'est vachement hip :winky: Une variante de l'exercice consiste à chanter une mélodie, n'importe laquelle, et taper le time 2 -4 en même temps. Ou chanter un walking.... là aussi, ça édulcore la difficulté qui consiste à maîtriser l'instrument en entier ET la pulse. D'ailleurs, ça devrait faire partie des toutes premières choses à faire pour ressentir cette pulse particulière.

Après, relativisons... dans mon école de jazz ousque j'ai appris la cbs, c'étaient des ayatollah du 2 et 4. "Tu joues du jazz? Tu tapes le 2 et 4 au pied sinon ça souingue pas". Le jour où je me suis rendue compte que D.Holland tape le 1 et 3 en jouant (il walk pour de bon avec ses jambes), j'ai vachement relativisé :D

Avatar du membre
christophe jodet
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 234
Enregistré le : 11 juin 2006, 21:09
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Le métronome sur le 2 et le 4

Message par christophe jodet » 09 nov. 2009, 21:13

Maryse a écrit :Le jour où je me suis rendue compte que D.Holland tape le 1 et 3 en jouant
Sur du 11/8 bien entendu !

Répondre