F M Jazz

Tout sur la contrebasse dans l'univers du Jazz
Répondre
Avatar du membre
Qwertz
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 271
Enregistré le : 16 sept. 2006, 11:27
Localisation : Paris

F M Jazz

Message par Qwertz » 10 juin 2008, 12:28

Salut!!!
bon je suis devant un constat, triste pour moi, mais tellement evident pourtant
je suis élève en classique, je suis donc une formation musicale classique, avec des Do des Ré etc etc
je suis élève en Jazz et je ne suis pas de formation musicale jazz et je pensais vraiment pouvoir m'en sortir avec les lecture de notes
sauf que dans le jazz, les lignes de basses s'ecrivent en A B C.. donc ça ok
en m et M, c'est ok aussi
ça se complique quand il y a un 7 un + un truc comme ça coté, et là je suis largué
je voulais savoir s'il existe une methode pour apprendre, s'initier a la FM jazz??
histoire d'arriver a dechiffrer une ligne de basse sans passer pour une ***** :oops:
merci
S'initie au jazz!!!!

Les petits conseils de chacun contribuent souvent ? la réussite de tous.

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 880
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Re: F M Jazz

Message par benoit » 10 juin 2008, 13:33

Un début de réponse :
Si la gamme majeure est notée 1234567 (Ex do, ré, mi, fa, sol, la, si), on utilise les symboles suivants :

rien ou Maj 135 C = do mi sol
- (le signe moins) ou min ou m 1 3b 5 C- = do mib sol
7 1 3 5 7b C7 = do mi sol sib
Maj 7 ou Δ 1 3 5 7 C Maj 7 = do mi sol si
min 7 ou - 7 ou m7 1 3b 5 7b C min 7 = do mib sol sib
min 7 b5 ou - 7 b5 ou Ø 1 3b 5b 7b C min7b5 = do mib solb sib
7diminué ou °7 1 3b 5b 6 C °7 = do mib solb la
augmenté ou + 1 3 5# C+ = do mi sol #
+7 1 3 5# 7b C+ = do mi sol # sib
7 sus 4 1 4 5 7b C7 sus 4 = do fa sol sib

Deux liens :
http://www.musiclassroom.com/dvdjazz3.htm
http://www.beswing.fr/styles_jazz.php

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8621
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: F M Jazz

Message par Maryse » 10 juin 2008, 20:06

Salut la Qwertz! :D

Bon, Benoit t'a fait un super récapitulatif de la nomenclature d'écriture des accords en jazz. Ce qu'il faudrait, c'est que tu bosses, par exemple, les arpèges de manière intervallique:

D'abord tu montes l'arpège de ton choix. Commence par la triade majeure. Tu vas faire ça sur 8 temps pour chaque tonalité: en montant (symbole "==>") C E G C (octave) en descendant (symbole "<==")C G E C.

Puis tu passes à la tonalité suivante, un F. Pourquoi un F? Le principe est de bosser les douze tons suivant une logique intervallique qui reste relativement musicale: le cycle des quartes. Quand tu commences par C, la tonalité une quarte plus haut est F. Donc tu joues sur le même principe ta triade de F Maj. Après F, une quarte plus haut c'est Bb, puis tonalité suivante Eb...ainsi de suite. Tu fais les douze tons ainsi.

L'autre principe est: tu joues la fondamentale la plus grave possible, est dès que possible, tu joues une corde à vide. (exemple dans C plus haut: le G est à vide, Bb tu joue le D à vide etc...), ça permet d'être tranquille dans certains démanchés, et y'a pas l'énorme différence de son comme à l'archet quand on joue à vide. Mais toujours le 1 le plus grave possible pour commencer.

Bon déjà, ça, ça prend tu temps.... Cet exo est hyper important. Je bosse très régulièrement sur les triades, c'est passionnant. Les trides éclatées, pour ceux qui sont plus avancés permettent de faire des sauts de puce sur le manche: 1 5 3 1 toujours en montant (cad 3 plus aigu que 5 et 1 tout là haut là haut), là on couvre d'un coup 2 octaves.

Bref.

Ensuite, tu fais idem pour la triade mineure: ==>C Eb G C / <==C G Eb C, et triade diminuée (1 b3 b5 , je fais exprès de la noter ainsi, penser les notes c'est bien, mais en jazz, penser intervallique c'est mieux ;-) parce que du coup tu penses aussi la fonction harmonique de la note par rapport à sa fondamentale).

Puis, dans 6 mois :D tu montes l'arpège à 4 sons de ton choix (qu'on appelle tetrade), composé de la 1 3 5 7 (les intervalles seront bémolisés ou diésés en fonction du son de l'accord que tu choisi de bosser). Exemple, dans 1 an, si tu veux bosser un accord quinte+ 7, exemple C+7, tu joueras donc 1 3 +5 b7 ce qui te donnera en notes: do, mi sol# si bémol). Donc, une fois que tu as bossé ton C+7 (pas maintenant, hein... c'est juste pour prendre un autre exemple que le sempiternel CMaj7) en ascendant et descendant, tu bosses cet arpège en étoile: C - E ; C-G; C-B; C-C (octave). Et tu fais pareil en redescendant à partir de l'octave (c'est une règle qu'il est bon d'appliquer: toute phrase ou exo ascendant jouera, tu referas en descendant): C-B; C-G; C-E; C-C. Ce faisant tu mémorises 3 choses: 1) le visuel des intervalles sur le manche par rapport à la fondamentale; 2) la fonction harmonique de l'intervalle que tu joues (à haute voix tu dis: tierce majeure, quinte juste, septième majeure), 3) le son de l'intervalle (pour combiner, tu chantes l'intervalle en disant son nom).

Moi je fais bosser les arpèges (triades ou tetrades) de cette manière à mes élèves:

1-Chaque tonalité ==> et <==
2-Chaque tonalité uniquement ==>
3-Chaque tonalité uniquement <==
4- Une tonalité ==>, tonalité suivante <==
...A chaque fois selon le cycle des quartes.
-Tu peux jouer en étoile dès que tu as acquis le 1, et sur les triades aussi bien sûr, mais j'ai commencé à écrire un truc, puis un autre, et j'en ai eu marre de faire des copier/coller, donc l'exo en étoile est mis, là, avec les tetrades, mais tu le fais dès les triades. Sinon il fallait que je réorganise tout mon post et pfff... :???:

Ensuite, ok... FM Jazz. Bon. Y'a un gros bouquin qui est "La Partition Intérieure" de Jacques Siron. C'est une espèce de bible (ou voulut comme telle). Ya plein de trucs, et ma foi... même si un bouquin si complet soit-il ne fait pas tout, il est quand même à conseiller. Il coûte dans les 63€.

Ensuite, il faut que tu détermines ce que tu veux faire: c'est jouer une walking bass à partir d'une grille écrite avec les accords à l'américaine, c'est ça? Si c'est ça, en bossant les arpèges comme décris plus haut, ne serait-ce que ça, ça peut déjà sonner. ça ne fait pas tout, ça va sonner scolaire, mais tu auras de cette manière les arpèges dans la main.

Prends aussi des morceaux simples joués par des vieux bassistes et relève ce qu'ils font. Je ne te conseille pas de déchiffrer des lignes de basse qu'on trouve dans des Aebersold (lignes de basse de Ron Carter par exemple). D'abord, tu DOIS t'affranchir de la lecture, puisque tu bosses du classique et que tu as tjrs les yeux rivés sur la partoche. Il faut que tu fasses marcher ton sens improvisatif (c'est la ligne de mire) à partir des SONS des arpèges que tu auras bossé, chanté, interiorisé, relevés.

Un de tes buts est de jouer sans partition. :lang:

...Et si... :winky:

J'ai dit SI!!! :evil: ;-)

Sur des standards de jazz, ne serait-ce que faire, en noires, 1-1-5-5, ça fonctionne :winky: elle est pas belle la vie?
Tu peux faire en blanches: 1 - 5 , en blanches puis deux noire 1 - 1/5, ou bien, même formule ryhtmique 1 - 3/5 et faire swinguer rien qu'avec ça. Le plus important, c'est que les auditeurs aient envient de balancer la tête en cadence en faisant "Yeahhhh" et que tu sois vraiment accompagnatrice: "comment faire pour que le mec que j'accompagne puisse se reposer sur moi et donner le meilleur de lui?"

Si tu prends un grille et que tu fais ça dans tous les sens, tu défriches déjà pas mal de trucs... Surtout si ton 1 tu ne le prends pas systématiquement au même endroit, ni ton 5, ni ton 3 d'ailleurs. Et trouver les chemins pour que les notes qui relient les accords différents (la dernière 4è temps, et la première de l'accord suivant) soient le plus proches possibles. Donc il va falloir, simplement sur des triades, que tu organises ton chant (champs) musical intérieur pour donner une direction, une intentionalité à ta musique. Je vais VERS et non pas, je viens DE...

Tu peux changer les hauteurs de tes notes: le 1 peut être pris là, mais aussi une octave au dessus.. du coup, quel 5 ou quel 3 aller chercher pour que ça reste musical, tout en sachant qu'on va VERS....Ton cerveau et tes mimines elles vont bien bouger.... ;-) Chez une femme, tout est féminin, on dit donc LA cerveau.

MAIS!!!

Tout ça est très très théorique. C'est nécessaire, certes, puis je sais comment ça fonctionne une nenette dans sa tête, on a besoin de passer par le côté séquentiel et analytique de l'apprentissage. Attention, ça peut être un P***ain de piège, j'en parle en connaissance de cause, je me suis paumée là dedans, j'en ai chialé, j'ai déprimé, j'ai faillit plus d'une fois tout balancer pour devenir monitrice d'auto école (...quant à continuer à "driver" ;-) ), parce que je jouais toutes les notes justes, selon les règles harmoniques, mais y'avait zéro musique dedans, pas d'âme, pas de vie, uniquement mais peurs et mon contrôle.

Travaille le son, koikil, le groove, la souplesse, le rebond, le lié, l'articulation. Il faut que ça chante, que ça swingue... La théorie, ok. Les notes, ok. Ce n'est qu'une seule et infime partout du grand tout... Je préfère de loin un bassiste qui fait 1 1 5 5 en faisant groover comme un dieu, qu'une main qui se ballade rapidos mais sans me donner l'envie de danser.

... ok? :rotate: :mrgreen:

EDIT: bien sûr, il va de soi, tu dois faire swinguer le métronome: sur tous les temps, sur le 1 et le 3, sur le 2 et le 4.

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8621
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: F M Jazz

Message par Maryse » 10 juin 2008, 21:35

Bon, trève de plaisanteries :D

Tu vas me dire "Ouiiiiiiiii....méééééé....les relevéééééés...pffffff...chaipa koi choizir"

Heureusement, qui est là? mmmmh? Tata Ririse herself.

Alors. Si tu n'as pas ces deux CD, tu les achètes (il y a évidemment PLEIN de cd qui feraient l'affaire. Le tout est de ne pas se perdre dans tout ça, je les ai choisi parce que c'est simple, clair, magnifiquement beau, que ça souingue la mort qui tue):

"SOULTRANE" chez Prestige, John Coltrane, Red Garland, Paul Chambers, Arthur Taylor (Philly Joe Jones était en prison pour cette session ;-) ) et tu relèves ce que fait le bassiste sur la grille d'accompagnement du premier thème de Good Bait (premier morceau). Tu relèves ce qui est fondamental dans le jeu de Chambers en oubliant les petites fioritures de çi de là. Tu dois arriver avec une partition ne comportant QUE des blanches ou des noires. Pour ce qui est de relever la grille (c'est à dire chiffrer les accords), tu oublies, je te passerai ça, c'est trop tôt pour toi. Une fois que tu as les notes écrites et la grille, tu confronteras, de manière très simple, les notes aux accords, et par rapport ce que tu comprendras des accords, tu marqueras au dessus de chaque note de ta partition en clef de Fa un petit chiffre correspondant à la fonction de la note dans l'accord. Je parle bien de faire ça accord par accord et non pas de chiffrer les notes par rapport à la tonalité générale du morceau, qui est là Bb. Si on faisait ça, on ferait une analyse mélodique. En chiffrant les notes / à chaque accord, on rentre plus dans le domaine de l'analyse harmonique.

"LUSH LIFE" chez Prestige itou, Coltrane itou,

Là tu relèves la grille de blues du 3è morceau "Trane's slo blues". Je te conseille de zapper la première grille qui est jouée uniquement en trio, tu commences à l'exposé du thème (2è grille), puis tu fais la 1ère grille du chorus de sax qui est plus simple. ça te fait 24 notes en tout, c'est pas la mer à boire ;-) Et ensuite pareil: petite analyse harmonique par rapport à la grille de blues qu'ils jouent très basique, donc pas paumante.

...Si tu fais ça, c'est déjà très très bien. Pense à CHANTER la ligne de basse avant de l'écrire. Tu fais ça, tanquillou, mesure par mesure, sinon ça va te paraître énorme. Et, of course, tu joues en boucle ce que tu as relevé avec Coltrane, Garland et les autres ;-) Ils sont supers cools, tu verras. Patients, les mecs, et constants... Un bonheur. :mrgreen:

...To be continued....

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

simon cb
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 435
Enregistré le : 25 févr. 2008, 14:53

Re: F M Jazz

Message par simon cb » 10 juin 2008, 22:25

Salut !
Pfffffiou, on se calme là ! On ouvre un real book à la premiere page, on la regarde bien.. Y'a les nomenclatures de tous les accords, on regarde, on fait l'effort de transposer dans d'autres tons que Do et c'est rêglé.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8621
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: F M Jazz

Message par Maryse » 10 juin 2008, 22:36

On se calme, simon :D Y'a des étapes à ne pas brûler, et certains trucs peuvent paraître pas évident. Ok, toi tu fonctionnes comme ça, tu as un bagage musical certain acquis dès jeune. Quelqu'un d'adulte et évidemment déjà structuré, avec plein de schémas parfois limitants, c'est autre chose.

...Si un mec vient te voir pour prendre des cours et que tu lui réponds ce que tu viens d'écrire, y'a un réel soucis dans ton sens pédagogique...

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 10 juin 2008, 22:54

Chaipas pour vous, mais moi je préfère l'explication de Maryse. C'est déjà pas facile d'expliquer un sujet comme ça sur un forum, alors je pense que c'est pas la peine de décourager ceux qui prennent la peine de le faire, en grand détail qui plus est.

simon cb
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 435
Enregistré le : 25 févr. 2008, 14:53

Re: F M Jazz

Message par simon cb » 11 juin 2008, 07:45

Autant pour moi, Maryse. Je partais du fait que Qwertz nous dit qu'il est en formation musicale, donc du postulat qu'il connait déjà les intervalles etc. En effet, moi, j'ai fait comme ça. J'avais aussi de bonnes bases en solfège, j'ai pris mon real book, j'ai joué les morceaux dedans en me réferant au diagramme d'accords au départ. J'avais personne à me montrer, donc pas le choix, et pi' j'ai toujours mieux retenu les choses quand c'est moi qui faisais la démarche. Mais on a pas tous la même façon de faire, c'est ça qui est interessant dans le jazz, et quelques fois dans le classique aussi... j'adore voir la tête de ma prof au CNR quand je lui montre mes doigtés d'OVNI. :lol:

Avatar du membre
Qwertz
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 271
Enregistré le : 16 sept. 2006, 11:27
Localisation : Paris

Re: F M Jazz

Message par Qwertz » 11 juin 2008, 13:47

Waow!!!! :shock:
Alors là je dis!!
merci tata ryryse!!
J'ai lu ta réponse, cela semble hyper simple
il me faut cependant un peu de temps pour l'appliquer, comprendre et surtout surtout le travailler!!

Tu as tout bien compris au travail que je dois accomplir aujourd'hui, c'est un everest pour moi en quelque sorte mais bon j'ai envis
Quand tu dis qu'on cérébralise tout, nous les filles, c'est drole mais c'est tout a fait ça!!, je ne peux pas decoller mes yeucx de cette parition et pourtant, quand je les ecoute jouer, mes amis jazzeux, ça swingue, ça blues, alors forcement, je commence a "danser" et les notes sonnent différement!! et là c'est terrible!

Merci maryse pour ce court! et surtout pour le temps passé dessus
je vais me l'imprimer :parfait:

Simon, je suis "une" pas "un" :mrgreen:
S'initie au jazz!!!!

Les petits conseils de chacun contribuent souvent ? la réussite de tous.

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 11 juin 2008, 14:00

Qwertz a écrit :je suis élève en Jazz et je ne suis pas de formation musicale jazz et je pensais vraiment pouvoir m'en sortir avec les lecture de notes
sauf que dans le jazz, les lignes de basses s'ecrivent en A B C.. donc ça ok
en m et M, c'est ok aussi
ça se complique quand il y a un 7 un + un truc comme ça coté, et là je suis largué
je voulais savoir s'il existe une methode pour apprendre, s'initier a la FM jazz??
histoire d'arriver a dechiffrer une ligne de basse sans passer pour une ***** :oops:
Je relis tout ça, et j'ai peut-être quelques trucs à ajouter.

D'abord, tu parles de "lignes de basse". Mais les symboles comme Gm7, C, D7 ne sont pas des lignes de basse. Ce sont des accords, et la juxtaposition de ces accords forme l'harmonie. On parle aussi de "grille" du morceau. C'est ensuite à toi d'improviser une ligne de basse qui explicite et souligne cette harmonie, souvent en collaboration avec un instrument fait pour jouer des accords comme le piano, la guitare, le vibra, etc. D'ailleurs, ces musiciens lisent la même grille que nous autres, et improvisent eux aussi un accompagnement.

Ensuite, pour pouvoir comprendre les explications de benoit et Maryse, il faut que tu connaisses tes intervalles sur le bout des doigts. Par exemple, l'intervalle entre un do et le sol au-dessus s'appelle une quinte. L'intervalle entre un mi bémol et le ré bémol en-dessous s'appelle une seconde (majeure). Ensuite, il faut que tu puisses faire le calcul inverse, c'est à dire répondre à des questions genre, "quelle est la note située une sixte majeure au-dessus d'un do" (la) ou "quelle est la note située une quinte diminuée en-dessous d'un si" (fa) car c'est ces questions qui vont arriver le plus souvent.

Ensuite, il faut que tu saches que nous autres jazzeux, nous abusons du langage sans honte aucune, et que nous employons tout le temps des expressions comme "la quinte de do", qui signifie en fait "la note située une quinte au-dessus de do", c'est à dire sol. Nous n'utilisons pas les termes comme "sus-tonique, médiante, sous-dominante, dominante, sus-dominante, sensible" pour désigner les notes.

Et après, il y a les abréviations comme "1 3 5 7m" "1 3m 5 7m" qui sont en fait une liste d'intervalles qui servent à désigner une liste de notes. 1 = fondamentale, 2 = seconde majeure, 3 ou 3M = tierce majeure, b3 ou 3m = tierce mineure, 4 = quarte, #4 ou 4+ = quarte augmentée, b5 = quinte diminuée, 5 = quinte, #5 ou 5+ = quinte augmentée, 6m = sixte mineure, 6 = sixte majeure, b7 ou 7m ou 7 = septième mineure, 7M = septième majeure, etc. Ce n'est pas toujours très consistant et ça dépend des personnes. Par exemple, en si, "1 3 5 b7" désigne les notes si, ré#, fa#, la, autrement dit l'arpège non renversé de l'accord B7.

Voilà ! Peut-être que ça clarifie ce qui est plus haut. (ou peut-être pas ? :roll: )

Et je me permets d'insister encore sur le dernier point de Maryse : l'importance capitale des relevés. Ça paraît con, mais pour jouer du jazz, c'est in-dis-pen-sable d'en écouter. Et il faut en écouter beaucoup. Beaucoup beaucoup. Et il faut s'imprégner de ce qui a déjà été fait, car beaucoup de choses essentielles qui font cette musique ne sont pas écrites. Et ensuite, on relève, on regarde ce que joue la personne sur le disque, on l'écrit si besoin, on apprend à le jouer sur l'instrument, et finalement on s'approprie ce qui a été joué. Si tu ne sais pas jouer une ligne de basse sur "Satin Doll", la première des choses à faire est de sortir un disque de Duke Ellington, et d'écouter ce que fait le bassiste. Après, tu peux bien évidemment t'aider des règles de l'harmonie, mais il y a une grosse différence entre jouer une note parce qu'on a calculé qu'elle va marcher, et jouer une note parce qu'on l'entend. Tu vas peut-être dire "oui, mais j'entends rien", mais je t'assure qu'on se met à entendre des choses quand on a relevé.

Bon, sur ce, faut que j'aille répéter !

katogan
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 60
Enregistré le : 01 mars 2008, 20:32

Re: F M Jazz

Message par katogan » 11 juin 2008, 15:07

Un bon bouquin, une référence sinon une bible, écrit par un contrebassiste :
La partition intérieure de Jacques Siron (éditions Outre mesure)
A lire sans modération. :D

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 11 juin 2008, 19:00

Maryse a écrit :Y'a un gros bouquin qui est "La Partition Intérieure" de Jacques Siron. C'est une espèce de bible (ou voulut comme telle). Ya plein de trucs, et ma foi... même si un bouquin si complet soit-il ne fait pas tout, il est quand même à conseiller. Il coûte dans les 63€.
katogan a écrit :Un bon bouquin, une référence sinon une bible, écrit par un contrebassiste :
La partition intérieure de Jacques Siron (éditions Outre mesure)
Héhé... ben moi je l'ai jamais lu ce bouquin, moi je serais plutôt The Jazz Theory Book de Mark Levine (je crois qu'il a été traduit en français d'ailleurs). Je me demande si ça vaut le coup que j'achète le pavé de Siron, vu que j'ai déjà l'autre... Est-ce que quelqu'un a lu les deux et pourrait nous faire un petit comparatif ?

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 11 juin 2008, 19:37

Ah au fait, et tant qu'on parle de bouquins, y'a Ed Fuqua de Talkbass qui vient d'en écrire un. Ça s'appelle Walking Bassics et c'est vraiment super. Comme son titre l'indique, ça ne parle que de walking bass et c'est un livre de 46 pages. C'est écrit dans un anglais très simple et compréhensible. Y'a un disque sur lequel Ed joue les exercices en trio, puis plein de walking bass qui sont transcrites. On peut voir et écouter un extrait ici.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8621
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: F M Jazz

Message par Maryse » 11 juin 2008, 20:36

timo a écrit :The Jazz Theory Book de Mark Levine (je crois qu'il a été traduit en français d'ailleurs). Je me demande si ça vaut le coup que j'achète le pavé de Siron, vu que j'ai déjà l'autre...
Ha voilà! Je savais bien que Mark Levine avait un truc! (je n'ai que "le livre du piano jazz" qui est top). Bon, je ne peux pas te faire de comparatif, vu que je ne connais pas celui de Levine... Le bouquin de Siron, je me l'étais acheté ya qqs années déjà, dans ma grande période "J'ai plein de bouquins avec plein de trucs intelligents dedans, donc je suis super intelligente et j'ai tout compris à la musique". Traduction: ça en jette... surtout sur l'étagère, vu que je ne les ai jamais vraiment appliqués :mrgreen: En fait, "la partition intérieure" est pour moi un essai très complet à vocation pratique, avec des chapitre aux noms exotiques comme "Multitonalité et hyperchromatisme", " L'improvisation motivique"... Mais plein d'autres trucs aussi très pratiques et très intéressants sur l'harmo, le rythme, le timbre et le plan spectral, du solfège... Bref, ça englobe beaucoup beaucoup de choses.

On va dire que le seul truc que je reproche à ce bouquin, est d'avoir été écrit par un français :mrgreen: et que donc c'est ... très analytique, dans la formulation. ça décortique, ça anlyse. Mais attention, ce n'est pas que péjoratif quand je dis ça ;-) C'est juste que c'est une manière (parmis d'autres) d'envisager le schmurtz. Et c'est une forme d'approche qui est finalement très structurante... si on comprend que le but de ce genre d'ouvrage théorique (pour moi) est uniquement de structurer et non pas de devenir musicien ;-) (même si la structure est une des facettes de notre pratique).

Pour toi, timo, je ne sais vraiment pas si c'est nécessaire d'avoir les 2... Faudrait que je te le passe à l'occase. Mais par contre, je trouve que le type d'approche de Levine (pour connaître son livre sur le piano jazz) est plus... argl... comment dire... musical, moins dans la tronche.

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 11 juin 2008, 21:12

Maryse a écrit :Pour toi, timo, je ne sais vraiment pas si c'est nécessaire d'avoir les 2... Faudrait que je te le passe à l'occase. Mais par contre, je trouve que le type d'approche de Levine (pour connaître son livre sur le piano jazz) est plus... argl... comment dire... musical, moins dans la tronche.
OK je vois, merci ! C'est pas très étonnant, d'ailleurs, quand on compare la musique que font les deux bonshommes.

Ce que j'aime bien dans le Levine, c'est le ton très terre à terre, presque rigolard par moments. (Je ne sais pas si ça a passé la barrière de la traduction, par contre...) Et aussi que tout soit référencé par rapport à de la vraie musique. Par exemple quand il introduit l'harmonie mélodique mineure, il y a rapidement des exemples (Minority de Gigi Gryce, Nica's Dream d'Horace Silver, Chelsea Bridge de Strayhorn, et Dance Cadaverous de Wayne Shorter) avec les références précises des enregistrements et trois-quatre mesures à jouer au piano pour se faire une idée. C'est vraiment une approche de musicien avec tout le côté pratique qui va avec, et non une approche de théoricien.

Par contre, ça va assez loin. Quand on est débutant, on peut rester sur les deux premiers chapitres pendant quelques années, c'est normal. ;-)

Mais ma première recommandation, pour un débutant qui lit un peu l'angliche, c'est le bouquin de Fuqua : simple, bref, pas cher et dont le but est de former des bassistes fonctionnels et efficaces le plus vite possible, histoire d'être dans l'action tout de suite. Bien sûr, ça ne fait pas de mal d'avoir un ouvrage de référence à côté. ;-)

Répondre