F M Jazz

Tout sur la contrebasse dans l'univers du Jazz
Répondre
Avatar du membre
Franck B
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 173
Enregistré le : 19 juin 2006, 12:10
Localisation : Marseille

Re: F M Jazz

Message par Franck B » 23 oct. 2008, 14:30

Pour mettre tout le monde d'accord sur la noire pointée etc...

[youtube]vFTp2O0ywyw&feature=related[/youtube]

Ecouter ce que fait Ron sur le chorus de Herbie (5mn55 ) bon c'est pas le meilleur exemple mais ça se rapproche de l'esprit .
Dans le tribute pour Miles la meme equipe fait la meme chose (Tony prends le tempo à la noire pointée transformant All Blues en gros blues lent sauf pour les harmonies bien sur ,les 2 derniers accords )

Bref Pour revenir à Qwertz All Blues n'est pas le meilleur exemple de blues ,c'est trop particuliers (en fait je trouve que c'est un morceaux trés difficile et souvent peu repris ,c'est une question de retrouver "l'esprit" du morceaux sans vouloir jouer les afficionados ...)

Tu devrais faire plutot "Bag's Groove " :le theme en F est facile à la contrebasse et pour l'impro he bien c'est bien simple tu reprends les notes du theme !! (tu melanges ,t'en oublies bref tu experimentes )
Sonny moon for Two méme chose.

Pour l'accompagnement c'est plus difficile (en fait pour improviser sur le blues c'est simple au debut en tout cas)

Tu sais chanter "freres Jacques" ?
:mrgreen: :mrgreen:

En Do les 4 premieres notes c'est do re mi do (en noire ) .
Tu transposes en F sur le blues en F:premier accords F7 (fa sol la fa )
Puis deuxiemes mesures Bb7 (Si bemol do ré si bemol )
etc etc tout le long de la grille.(en mineur Gm7 tu fait sol la si bemol sol )
C'est primaire mais efficace et ça te met bien la grille dans l'oreille.
Ca s'appelle un pattern (un riff d'autres diront )...

Mode deconne On.

L'important c'est que les pattern soit pas trop austere sinon ça devient un pattern austere :rotate:
Modifié en dernier par Franck B le 23 oct. 2008, 16:14, modifié 1 fois.
La definition du demi-ton ?
2 contrebassistes qui jouent ? l'unisson...

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 23 oct. 2008, 15:18

Franck B a écrit :Ecouter ce que fait Ron sur le chorus de Herbie (5mn55 ) bon c'est pas le meilleur exemple mais ça se rapproche de l'esprit .
Oulàlà, à 5'55" il y a d'abord une équivalence blanche = noire pendant une mesure, un bref retour au tempo d'origine puis une équivalence noire pointée = noire qui dure plus longtemps... :fray:

Sinon, les métriques ce n'est pas qu'un jeu d'écriture, ça change des choses pour nos collègues batteurs (mais néanmoins amis). Sur Footprints, Joe Chambers joue en 6/4 (sauf quand ça double sur le solo de Herbie), et sur All Blues (version Kind Of Blue), Jimmy Cobb joue en 3/4.

Mais bon, brèfle ! Franck a raison, Qwertz, tu devrais écouter, étudier, et jouer les blues qu'il te conseille. J'ajouterais Blue Monk ; le thème est facile à jouer à la contrebasse, comme ça tu peux te la péter un peu ! :mrgreen: Et puis Noël approche, donc tu devrais réclamer auprès du P. N. ! :mrgreen: Je conseille "Walking Bassics" de Ed Fuqua et "Easy Jazz Conception - Bass Lines" de Jim Snidero. Le grand barbu peut trouver ça sur sheetmusicplus.com.
Franck B a écrit :pattern austere
:rotate: :rotate: :rotate:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: F M Jazz

Message par Dan » 23 oct. 2008, 15:26

olive
Une mesure à 6/4 est une mesure binaire (tout comme le 3/4) et l'unité de temps est la noire, 6/4 = 6 noires par mesure, c'est le 4 dans la fraction qui donne l'indication binaire ou ternaire.
En aucun cas. La mesure à 6/4 est une mesure ternaire dont l'unité de temps est la blanche pointée. Ce n'est pas le 4 au dénominateur de la fraction qui donne l'indication binaire ou ternaire, car il s'agit d'une mesure composée ("la mesure composée est celle dont la somme des valeurs formant CHAQUE TEMPS équivaut toujours à un signe de VALEUR POINTEE, soit : une ronde pointée, une blanche pointée, une noire pointée ou une croche pointée. Elle est par conséquent celle dont chaque temps est divisible par trois [temps ternaire]". Ce n'est pas moi qui le dit, c'est M. Danhauser dans sa 'Théorie de la musique'). La mesure à 3/4 en revanche est bien binaire, car son unité de temps, la noire, est divisible par deux (le résultat est : deux croches).
Tout ça n'a d'ailleurs guère d'importance par rapport au sentiment rythmique éprouvé spontanément par l'auditeur qui a envie de danser, de taper dans ses mains, de se balancer d'une jambe sur l'autre, etc., bref, LA VIE. Mais la théorie, soit dit en toute amitié, ça existe quand même, et il ne faut pas lui faire raconter n'importe quoi.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: F M Jazz

Message par timo » 23 oct. 2008, 15:43

Image

C'était l'intermède humoristique de 15h43.

katogan
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 60
Enregistré le : 01 mars 2008, 20:32

Re: F M Jazz

Message par katogan » 23 oct. 2008, 15:54

La mesure à 6/4 est une mesure ternaire dont l'unité de temps est la blanche pointée
+1. Mais alors, l'écriture en 6/8 d'All blues est inutile ??? Bah, peu importe, c'est bien le balancé sur 2 temps ternaires qui importe.

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: F M Jazz

Message par Dan » 23 oct. 2008, 16:12

katogan a écrit : Bah, peu importe, c'est bien le balancé sur 2 temps ternaires qui importe.
Exactement, tu as tout compris.
katogan a écrit : Mais alors, l'écriture en 6/8 d'All blues est inutile ???
Sûrement moins facile à déchiffrer à vue qu'un 6/4, à cause des petites valeurs (doubles croches, etc.), et probablement due à une transcription d'oreille, d'après un disque, du Real Book (qui, comme l'ont fait remarquer Maryse et Timo dans des messages précédent, n'est pas toujours une référence absolue).
Mais ce n'est jamais qu'une convention d'écriture. Si pour le 6/8, tu prends 80 à la noire pointée et pour le 6/4, 80 à la blanche pointée, ça va être coton de deviner si ce que tu as sur ton pupitre c'est la partoche en 6/8 ou la partoche en 6/4 !
Olive ne dit d'ailleurs pas autre chose :
olive a écrit : ...la musique reste la même. Moi je le sens avec deux pulses pas mesure, que ce soit des blanches ou des noires pointées.

Avatar du membre
Franck B
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 173
Enregistré le : 19 juin 2006, 12:10
Localisation : Marseille

Re: F M Jazz

Message par Franck B » 23 oct. 2008, 16:43

Maryse a écrit :Wéwé, je sais, c'est juste que des fois j'oublie les inepties qu'il peut y avoir dans cet ouvrage. Une vraie bible, quoi ;-) (je m'excuse auprès des Contrebassistes Chrétiens Assermentés qui parcourent ce forum afin d'éradiquer le mécréant et l'hérétique, je joke bien sûr).
Tiens ça me fait penser que dans ce foutu bouquin qu'il y a aussi (le blanc non officiel le plus connu ) Autumn Leaves en Mi mineur :shock:

C'est les soufflants qui sont contents...

J'imagine le discours :

-Le trompettiste "heu la ça me fait en F# mineur ,les doigtées sont pas evidents"
-le propriétaire du fameux bouquin :"tu te demerdes sinon la prochaine fois on prends un guitariste..."

Real Books traduction : le livre Réel :rotate:
La definition du demi-ton ?
2 contrebassistes qui jouent ? l'unisson...

Avatar du membre
watchoumin
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 943
Enregistré le : 31 août 2008, 22:39
Localisation : Dordogne
Contact :

Re: F M Jazz

Message par watchoumin » 15 févr. 2009, 12:51

Franck B a écrit :
Real Books traduction : le livre Réel :rotate:
"automn leaves", ça veut bien dire "les feuilles mortes", hein ?
ça en fait, des clients, pour les ORL !

Avatar du membre
gaille
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 813
Enregistré le : 06 sept. 2009, 16:56
Localisation : Poitiers

Re: F M Jazz

Message par gaille » 28 juin 2010, 16:00

Petit remontage d'un topic très intéressant.

J'aimerai avoir votre avis sur cette video de Hans Kullock et de son approche particulière du Walking Bass. Il donne 3 plans pour se sortir de la plupart des situations et accompagner la plupart des grilles de jazz.
C'est pour la basse électrique, mais ça marche à la grand-mère.
Certains d'entre vous emploient cette technique, au moins ponctuellement, ou est-ce une hérésie pour le jazz ? A votre avis dois-je la bosser en parallèle à mes arpèges ou va-t-elle plus m'embrouiler qu'autre chose ?

http://www.maifrance.com/maifrancecom/soundvideo.php (faut cliquer sur BASS, puis choisir la video de Kullock)

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4816
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: F M Jazz

Message par Patrick MANET » 28 juin 2010, 18:30

Ça tient au moins autant de l'escroquerie que de la pédagogie :mrgreen:
Ceci dit, les trois plans qu'il montre peuvent se jouer bien entendu.
Par contre, enchaîner tous les accords de la même manière, est ce qu'il ya a de plus plus horrible dans un walking, et l'argument, "de toutes façons personne n'écoute le walking bass"... :roll:

Avatar du membre
gaille
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 813
Enregistré le : 06 sept. 2009, 16:56
Localisation : Poitiers

Re: F M Jazz

Message par gaille » 28 juin 2010, 19:29

J'suis assez d'accord. Amusante quand même son anecdote sur le compositeur qui le félicite d'avoir joué le walking aussi fidèlement à son oeuvre alors qu'il a utilisé sa technique d'escroc car il avait trop bu pour lire la partoch' :mrgreen:
Mais à part les bassistes, qui fait vraiment gaffe à un walking ? :rotate:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: F M Jazz

Message par Dan » 28 juin 2010, 21:50

gaille a écrit :A votre avis dois-je bosser [cette technique] en parallèle à mes arpèges ou va-t-elle plus m'embrouiler qu'autre chose ?
Compte tenu de la simplicité de la méthode, le risque de t'embrouiller ne semble pas trop à craindre !

En revanche, oui, bien sûr, il faut travailler autre chose parallèlement. C'est en effet une "technique d'escroc" pour se tirer des situations où il faut à tout prix faire bonne figure. D'ailleurs, Kullock ne s'en cache pas, au contraire, il le revendique quasiment, et avec quel humour !
À ce titre c'est bien commode, mais à mon avis le risque n'est pas de s'embrouiller, c'est surtout de prodigieusement s'emmerder au bout d'un moment.
C'est comme le blister de tagliatelles "cuisson 3 mn" que tu gardes dans le bac à légumes du frigo : t'es bien content de le trouver à trois plombes du mat' quand tu rentres d'un gig et que tu n'as pas eu le temps de faire les courses. Ça te permet de ne pas aller au pieu avec la faim au ventre. Pour autant, tu boufferais pas des tagliatelles à tous les repas.

Là, c'est un peu pareil. Aucun "truc" de métier n'est à récuser, mais si la musique se résumait à ça, quel ennui !
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Répondre