des vrais solos qui swing

Tout sur la contrebasse dans l'univers du Jazz
Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2100
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: des vrais solos qui swing

Message par michif » 16 sept. 2018, 18:17

Maryse a écrit :
16 sept. 2018, 17:02

Je sors mes imparable oldies... :winky:

A partir de la 20 ème seconde par exemple. C'est juste pour dire... je ne vais pas citer tous les chorus de Dave Holland.
Moi je dirais à partir de la 19e seconde. Mais j’ai les esgourdes qui avancent sur le temps....

Mais par exemple, je suis pas sûr que notre ami etic38 trouve que ça swing, avec toutes ces quartes dans tous les coins. Moi, j’adore. Surtout par Dave Holland.

Eric a tout à fait le droit (si tel était le cas), c’est alors une question de choix de style de musique. Le jeu swing dépasse pour moi les styles (les plus anciens comme les plus modernes).

:parfait: :chant: :ellipses: :!: :-P :am: :nul: :am: :mac: :excla:

Avatar du membre
pestounet
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 248
Enregistré le : 28 oct. 2017, 12:37
Localisation : Paris

Re: des vrais solos qui swing

Message par pestounet » 16 sept. 2018, 18:46

et ça !! ça swing à mort ! ! [BBvideo=560,315]

[/BBvideo]

j'adore le solo de Dave holland sur solar
..

elric38
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 49
Enregistré le : 17 mars 2016, 07:54

Re: des vrais solos qui swing

Message par elric38 » 17 sept. 2018, 12:42

michif a écrit :
16 sept. 2018, 18:17
Maryse a écrit :
16 sept. 2018, 17:02

Je sors mes imparable oldies... :winky:

A partir de la 20 ème seconde par exemple. C'est juste pour dire... je ne vais pas citer tous les chorus de Dave Holland.
Moi je dirais à partir de la 19e seconde. Mais j’ai les esgourdes qui avancent sur le temps....

Mais par exemple, je suis pas sûr que notre ami etic38 trouve que ça swing, avec toutes ces quartes dans tous les coins. Moi, j’adore. Surtout par Dave Holland.

Eric a tout à fait le droit (si tel était le cas), c’est alors une question de choix de style de musique. Le jeu swing dépasse pour moi les styles (les plus anciens comme les plus modernes).

:parfait: :chant: :ellipses: :!: :-P :am: :nul: :am: :mac: :excla:
Exacte. C'est impressionnant de technique, je comprends que ça puisse plaire, mais ça swing pas ( pour mes humbles oreilles). C'est pas vraiment ce que je recherche.

elric38
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 49
Enregistré le : 17 mars 2016, 07:54

Re: des vrais solos qui swing

Message par elric38 » 17 sept. 2018, 12:43

pestounet a écrit :
16 sept. 2018, 18:46
et ça !! ça swing à mort ! ! [BBvideo=560,315]

[/BBvideo]

j'adore le solo de Dave holland sur solar
..
Yes ! Là on est dedans ! Merci !

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8160
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: des vrais solos qui swing

Message par Maryse » 17 sept. 2018, 13:33

elric38 a écrit :
17 sept. 2018, 12:42
mais ça swing pas ( pour mes humbles oreilles). C'est pas vraiment ce que je recherche.
Je préfère la deuxième partie de la phrase que la première. Dire "ça swing pas' c'est quand même osé :D Ou bien c'est un défaut de vocabulaire.
Si ce que tu cherches ce sont des soli de contrebasseux qui phrasent dans un esthétique bop c'est différent.

Le swing ça à rapport au balancement, au fait de faire danser, groover, les notes et les phrases. Ça anime une pulsation joyeuse et dansante. La tête se met à bouger et on a envie de faire "Yeeeeeeear" :D Parce que.... ça swing quoi!! :mrgreen:
C'est hors temporalité, hors courant esthétique. Mozart swing, Elvis Presley aussi, et n'importe quel joueur de berimbau au Brésil aussi.

Par contre, si tu cherches des chorus type bop sur des standards, avec des instrumentistes qui phrasent dans les clous de ce genre d'esthétique (exemple type le solo de MacBride en effet), ça n'implique pas le même vocabulaire ;-)

A noter que les incompréhensions et les mésententes prennent toutes leurs racines sur des mots pour lesquels on n'a pas la même définition, ou des mots (comme ici, à ce que je comprends) qui ne sont pas au bon endroit.

Avatar du membre
asr
Modérateur
Modérateur
Messages : 620
Enregistré le : 10 nov. 2016, 17:21
Localisation : Entre Rennes et Mayenne
Contact :

Re: des vrais solos qui swing

Message par asr » 17 sept. 2018, 16:36

elric38 a écrit :
16 sept. 2018, 13:11
Et donc vous en avez des exemples de solo qui swing ?
Sûr !
Le secret du Swing, c'est le focus. Tout le monde te le dira.


Sinon, dans le genre Swing de Paris :

1 et 2 (et) 3 et 4.
Ou comme Louis Amstrong dans cette intro :

« Écoutez plus particulièrement les deux premières mesures de l’entrée vocale d’Armstrong. Il chante trois noires et quatre croches, le B.A.Ba de la musique, le cours élémentaire du solfège rythmique. Impossible à modéliser sur la partition, la précision et la décontraction à l’œuvre ici pourraient éventuellement se symboliser sur partition par une grande barre de liaison lyrique au dessus de la phrase, et un point sur chaque note pour montrer leur netteté radicale. » -- Raphaël Imbert
--
« Si quelqu'un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c'est que je me suis mal exprimé. » -- Alan Greenspan, économiste
Phil Jones Bass Owner's Club #102

Avatar du membre
Sanfroi
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 69
Enregistré le : 17 mars 2017, 16:18
Contact :

Re: des vrais solos qui swing

Message par Sanfroi » 17 sept. 2018, 17:19

Maryse a écrit :
17 sept. 2018, 13:33
Le swing ça à rapport au balancement, au fait de faire danser, groover, les notes et les phrases. Ça anime une pulsation joyeuse et dansante. La tête se met à bouger et on a envie de faire "Yeeeeeeear" :D Parce que.... ça swing quoi!! :mrgreen:
et toi, tu ressent ça en écoutant Dave Holland ?

elric38
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 49
Enregistré le : 17 mars 2016, 07:54

Re: des vrais solos qui swing

Message par elric38 » 17 sept. 2018, 17:42

Sanfroi a écrit :
17 sept. 2018, 17:19
Maryse a écrit :
17 sept. 2018, 13:33
Le swing ça à rapport au balancement, au fait de faire danser, groover, les notes et les phrases. Ça anime une pulsation joyeuse et dansante. La tête se met à bouger et on a envie de faire "Yeeeeeeear" :D Parce que.... ça swing quoi!! :mrgreen:
et toi, tu ressent ça en écoutant Dave Holland ?
:lol:

elric38
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 49
Enregistré le : 17 mars 2016, 07:54

Re: des vrais solos qui swing

Message par elric38 » 17 sept. 2018, 17:45

Maryse a écrit :
17 sept. 2018, 13:33
elric38 a écrit :
17 sept. 2018, 12:42
mais ça swing pas ( pour mes humbles oreilles). C'est pas vraiment ce que je recherche.
Je préfère la deuxième partie de la phrase que la première. Dire "ça swing pas' c'est quand même osé :D Ou bien c'est un défaut de vocabulaire.
Si ce que tu cherches ce sont des soli de contrebasseux qui phrasent dans un esthétique bop c'est différent.

Le swing ça à rapport au balancement, au fait de faire danser, groover, les notes et les phrases. Ça anime une pulsation joyeuse et dansante. La tête se met à bouger et on a envie de faire "Yeeeeeeear" :D Parce que.... ça swing quoi!! :mrgreen:
C'est hors temporalité, hors courant esthétique. Mozart swing, Elvis Presley aussi, et n'importe quel joueur de berimbau au Brésil aussi.

Par contre, si tu cherches des chorus type bop sur des standards, avec des instrumentistes qui phrasent dans les clous de ce genre d'esthétique (exemple type le solo de MacBride en effet), ça n'implique pas le même vocabulaire ;-)

A noter que les incompréhensions et les mésententes prennent toutes leurs racines sur des mots pour lesquels on n'a pas la même définition, ou des mots (comme ici, à ce que je comprends) qui ne sont pas au bon endroit.
du coup on dit quoi , si tout le monde swing, tout le temps ?

elric38
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 49
Enregistré le : 17 mars 2016, 07:54

Re: des vrais solos qui swing

Message par elric38 » 17 sept. 2018, 17:48

asr a écrit :
17 sept. 2018, 16:36
elric38 a écrit :
16 sept. 2018, 13:11
Et donc vous en avez des exemples de solo qui swing ?
Sûr !
Le secret du Swing, c'est le focus. Tout le monde te le dira.


Sinon, dans le genre Swing de Paris :

1 et 2 (et) 3 et 4.
Ou comme Louis Amstrong dans cette intro :

« Écoutez plus particulièrement les deux premières mesures de l’entrée vocale d’Armstrong. Il chante trois noires et quatre croches, le B.A.Ba de la musique, le cours élémentaire du solfège rythmique. Impossible à modéliser sur la partition, la précision et la décontraction à l’œuvre ici pourraient éventuellement se symboliser sur partition par une grande barre de liaison lyrique au dessus de la phrase, et un point sur chaque note pour montrer leur netteté radicale. » -- Raphaël Imbert
:lol: tu m'as tué avec le golf !

Tu aurais des exemples à la contre (sans archet si possible ) ?

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4557
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: des vrais solos qui swing

Message par Patrick MANET » 17 sept. 2018, 18:50

Ce que tu aimes comme solo, et qui swingue effectivement, ce sont des phrases bâties sur 4 ou 8 mesures, de façon bien claire et avec des respirations entre, en privilégiant dans le discours les croches ternaires sans chercher la complication rythmique ou la virtuosité.

Le tempo du morceau cité en exemple joue aussi, plus facile de jouer comme ça à cette vitesse. Le morceau est d'un tempo qualifié de médium, on entend donc toutes les notes distinctement même dans le grave.
Le schéma harmonique joue un rôle aussi, suffisamment d'accords pour faire entendre clairement les modulations, et pas trop ce qui obligerait à complexifier le discours du soliste.
Il doit y en avoir beaucoup sur le net. Dès que je tombe sur l'un d'entre eux, je te dis !

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2100
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: des vrais solos qui swing

Message par michif » 18 sept. 2018, 06:30

Oui, je crois que c'est vraiment une histoire de style. Et on voit bien que la perception du "swing" est un peu relative.

Pour l'anecdote (que j'ai déjà cité je crois), Art Blakey a dit que Stan Getz swinguait comme un pendu au bout de sa corde... Peut être un peu excessif comme jugement.

Sinon, dans le style bop, un super bassiste italien installé à NYC. Une référence. Mais désolé (je suis un peu provoc, pourtant, c'est pas mon genre ...); il est un peu virtuose.

à partir de 2'50



et un petit Monk, avec un bassiste électrique qui envoie bien aussi



et enfin, un duo avec Richard Bona




:idea: :rotate: :mrgreen: :heart: :chant: :mac: :nul: :excla: :heart: :ellipses:

Avatar du membre
georges
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 504
Enregistré le : 30 mars 2007, 00:01

Re: des vrais solos qui swing

Message par georges » 18 sept. 2018, 17:09

Avec le temps j'ai l'impression que la notion du swing est devenue de plus en plus subjéctive. Aussi de par l'évolution de la musique et de la technicité de la contrebasse.






Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2100
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: des vrais solos qui swing

Message par michif » 18 sept. 2018, 22:37

En fait, ce qui me gonfle un peu finalement, c’est la version musée du jazz, le fait qu’il y a les gardiens du temple et les autres. Le truc qui swing et les autres.

Tout cela sent pour moi un peu le moisi.

Mais on a le droit d’aimer le moisi. Et on est loin de la musique.

L’essentiel pour moi est l’intention qu’on met dans la musique. Être « obligé » de « défendre » Dave Holland et MIngus m’afflige.

Mais ce n’est pas nouveau. Chaque époque a ses Hugues Pannassier.

:parfait: :nul: :mac: :mrgreen: :dem: :excla: :excla: :?: :sleepy: :ninja:

Avatar du membre
georges
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 504
Enregistré le : 30 mars 2007, 00:01

Re: des vrais solos qui swing

Message par georges » 18 sept. 2018, 23:08

Sorry, je comprends pas vraiment... l’histoire du moisi entre autre :roll:
Tu peux développer stiouplay ;-)

Répondre