Take the Coltrane

Tout sur la contrebasse dans l'univers du Jazz
sencha
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 635
Enregistré le : 16 juin 2010, 10:04
Contact :

Re: Take the Coltrane

Message par sencha » 08 sept. 2019, 22:38

oui, Art Taylor bouge, en s'en rend compte quand on joue avec, ce n'est pas une critique, c'est même plutôt positif, c'est vivant la musique, c'est justement pas des lignes d'ordinateurs. Elvin bouge, il y a une spontanéité, une énergie, un truc hyper jouissif, on sent qu'il a un plaisir monstre à jouer. C'est des mecs qui donnent tout, c'est déstabilisant des mecs qui donnent tout.

Peut-être que c'est un problème que je suis seul à rencontrer, je pense juste que pour pouvoir encaisser l'énergie d'un gars comme Elvin Jones, faut être sacrément costaud. Perso, il me passe dessus en quelques mesures.

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2177
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Take the Coltrane

Message par michif » 08 sept. 2019, 22:47

Pour ma part, je ne fais aucune différence entre la basse et la contrebasse.

Je ne vois pas par quel mystère il y aurait une autre approche dans le lead ou l’interplay...

Pourquoi donner une aura spécifique à la contre, une espèce de noblesse, voire de pouvoir particulier ? En tous les cas, je n’y crois pas. Je pense que c’est une question d’approche musicale et de musiciens.

Peut-être effectivement dans différents types de musique.

Sinon, c’est intéressant concernant l’énergie des autres musiciens (en l’occurrence, Sencha, tu donnes deux exemples de batteurs).

Tu touches peut-être là du doigt ta difficulté. Les énergies des musiciens de l’orchestre doivent se combiner et/ou s’additionner. Si elles s’annihilent, cela traduit que ça ne fonctionne pas.

Il faut se nourrir de l’énergie dégagée par les autres musiciens, rentrer dedans, surfer dessus et construire ensemble.

Pas à côté ou ailleurs ou ne pas réagir.

:?: :excla: :ellipses: :!: :parfait: :nul: :heart: :heart: :sleepy: :chant: :ninja:

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4691
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: Take the Coltrane

Message par Patrick MANET » 08 sept. 2019, 23:07

benoit a écrit :
08 sept. 2019, 15:53
on peut imaginer que le bassiste donne la direction et que le batteur le suive ?
J'étais persuadé que c'était toujours le contraire.
Le prof de batterie de l'école Didier Lockwood a une très belle image pour ça. Il dit un orchestre de jazz, c'est comme un train qui arrive en gare, tous les wagons n'arrivent pas en même temps. Devant, le bassiste et la ride, ensuite l'harmonie et la mélodie derrière. Ça c'est pour le placement rythmique de chacun. Ensuite il considère que le bassiste est naturellement celui qui dirige la rythmique pour la simple raison qu'il est le seul à faire le lien entre le tempo et l'harmonie.
Dans le jazz manouche, la guitare rythmique jouant tous les temps comme un walking etjouant aussi les accords, c'est plutôt elle qui dirige ou tout du moins fait jeu égal avec le bassiste.

Avatar du membre
woody_haleine
VIP
VIP
Messages : 2088
Enregistré le : 25 nov. 2008, 00:48

Re: Take the Coltrane

Message par woody_haleine » 09 sept. 2019, 00:45

gaille a écrit :
08 sept. 2019, 21:08
Laurent Cokelaere
Un grand souvenir de mes débuts à la basse électrique dans les années 80, il y avait aussi, plus tard, Francis Darizcuren mais plus dans le style baloche :ellipses:

Avatar du membre
Bdumbdum
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 432
Enregistré le : 24 juin 2013, 21:18
Localisation : entre Sillet et Talon...

Re: Take the Coltrane

Message par Bdumbdum » 09 sept. 2019, 08:01

michif a écrit :
08 sept. 2019, 22:47
Pour ma part, je ne fais aucune différence entre la basse et la contrebasse.

Je ne vois pas par quel mystère il y aurait une autre approche dans le lead ou l’interplay...

Pourquoi donner une aura spécifique à la contre, une espèce de noblesse, voire de pouvoir particulier ? En tous les cas, je n’y crois pas. Je pense que c’est une question d’approche musicale et de musiciens.


:?: :excla: :ellipses: :!: :parfait: :nul: :heart: :heart: :sleepy: :chant: :ninja:
c'est pas une histoire de noblesse ou je sais pas trop quoi... c'est juste que c'est pas le même instrument.... Lorsque je suis passé de la basse électrique à la contre, je me suis immédiatement dis que jusqu'à présent je jouais de la guitare basse, et ça na strictement rien de péjoratif... personellement, je n'aborde pas du tout de la même manière un morceaux, thème, accompagnement ou autre,... selon si je prend la Fender ou la contre... mais comme tu le dis, c'est peut être une question d'approche musicale et de musiciens... et peut être que cela m'est propre.... mais naturellemnt à la basse elctrique, je me cale sur le batteur, alors qu'avec la contre, je vais plus facilement prendre le drive..... (encore une fois, je caricature à dessin pour me faire comprendre....

bon à bien dérivé là.... :ninja:
il fut courageux. il combattit la peur de savoir par la peur de ne pas savoir ; et il gagna, parce qu’il n’avait pas le choix.

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2177
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Take the Coltrane

Message par michif » 09 sept. 2019, 09:07

Hello, d’accord, je comprends oui. Je pense que cela t’est propre.

Ce sont effectivement deux instrus différents et il est marrant de voir que notre jeu, notre approche y compris musicale, peuvent être influencés par notre rapport à l’instrument, au delà des différences intrinsèques des deux instruments.

Je ne suis pas sûr qu’on soit trop loin du sujet, je pense que les questionnements de Sencha tournent autour de l’approche d’un morceau, l’approche du jeu collectif.

En soit, arriver à construire un walking à 200 ou 250, il y a un aspect technique «mécanique» qu’on surmonte avec un travail de base (travailler lentement les lignes au métronome et de plus en plus vite), et un aspect que je qualifierais de plus « musical », qui apparaît notamment dans ce contexte.

Et pour moi idem sur les façons, sur l’engagement qu’on met dans le jeu d’un instrument en particulier (basse ou contre par exemple).

:excla: :?: :idea: :nul: :nul: :heart: :dem: :ellipses: :excla:

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 33
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Take the Coltrane

Message par GChristophe » 09 sept. 2019, 10:19

La basse électrique et la contrebasse sont 2 instruments différents, ne serait-ce que par façon dont le son est produit et les technique de jeux qui induisent des dynamiques différentes. Plus généralement chaque instrument a sa propre dynamique. Personnellement vouloir reproduire sur un instrument la dynamique d'un autre me parait être une erreur. Quand à savoir si la basse qu'elle soit électrique ou contrebasse doit "driver", se caler etc, sont des questions qui ne me paraissent pas liées à la nature de l'instrument, mais à ce que l'on joue et comment on le joue collectivement .

Avatar du membre
Sanfroi
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 104
Enregistré le : 17 mars 2017, 16:18
Contact :

Re: Take the Coltrane

Message par Sanfroi » 09 sept. 2019, 10:19

michif a écrit :
09 sept. 2019, 09:07
travailler lentement les lignes au métronome et de plus en plus vite
je persiste, même si c'est une pratique nécessaire pour franchir certains obstacles
ce n'est pas, à mon avis, la bonne approche pour répondre à la question posée.
c'est de la concentration à 99% et de l'écoute avec ce qui reste
surtout avec un mix en bois comme celui-ci :???:

et que vient faire A. Taylor dans l'histoire ?
à moins que la vidéo ait changée, c'est E. Jones qui joue, nan ?

Avatar du membre
asr
Modérateur
Modérateur
Messages : 775
Enregistré le : 10 nov. 2016, 17:21
Localisation : Entre Rennes et Mayenne
Contact :

Re: Take the Coltrane

Message par asr » 09 sept. 2019, 10:28

Travailler au métronome sur un enregistrement… c’est perdu d’avance. Et heureusement !

Évidement, si c’est sur un enregistrement de l’“industrie musicale”, post 96, c’est différent.

Mais pour de la musique vivante enregistrée, c’est cuit :)
--
« Si quelqu'un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c'est que je me suis mal exprimé. » -- Alan Greenspan, économiste
Phil Jones Bass Owner's Club #102

Répondre