Tout sur la contrebasse dans l'univers du Jazz

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

benoa
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 135
Enregistré le : 15 déc. 2006, 13:51
Localisation : Les Lilas
Contact :

Message par benoa » 08 nov. 2007, 22:27

ben je suis pas super cal? question solfège mais en gros : Cohen utilise pas mal de mesures dites "impaires" type 5/4, 7/4. Mais je crois qu'il entend et écrit beaucoup ? la croche, ce qui donne aussi des mesures en 9/8, 11/8, 7/8.
D'après mon oreille, c'est ce jeu ? la croche qui lui permet d'avoir des accents "qui tournent pas rond". Il varie tout le temps, et ? l'écoute de ces pédales (notamment.. plein de noires et croches point?es) il y a d'excellents placements ? choper. Ces m?triques permettent aussi un jeu d'équivalences rythmiques parfois complexes avec la batterie. Et ? ce jeu l?, Guiliana est un maêtre.
J'espère que j'ai pas trop racont? de conneries :mrgreen: Professeur Timo ?

deltacoin
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 88
Enregistré le : 22 févr. 2008, 22:19
Localisation : Toulouse

Message par deltacoin » 09 nov. 2007, 11:53


ben je suis pas super cal? question solfège mais en gros : Cohen utilise pas mal de mesures dites "impaires" type 5/4, 7/4. Mais je crois qu'il entend et écrit beaucoup ? la croche, ce qui donne aussi des mesures en 9/8, 11/8, 7/8.
D'après mon oreille, c'est ce jeu ? la croche qui lui permet d'avoir des accents "qui tournent pas rond". Il varie tout le temps, et ? l'écoute de ces pédales (notamment.. plein de noires et croches point?es) il y a d'excellents placements ? choper. Ces m?triques permettent aussi un jeu d'équivalences rythmiques parfois complexes avec la batterie. Et ? ce jeu l?, Guiliana est un maêtre.
J'espère que j'ai pas trop racont? de conneries Mr. Green Professeur Timo ?
Bon je ne suis pas m?r pour comprendre tout ça (attention ce qui vient n'est pas très acad?mique :oops: ) , ce que j'en retient et c'est un peu ce que je ressentais c'est qu'il y des trucs qui ne tournent pas rond, dès fois ou t'as l'impression d' "un trou d'air" (genre j'ai raté une marche, manque un temps ?) On va laisser murrir tout ça et bosser la th?orie??? :terro:


Bon côté albums j'ai bien noté. At home et Adama

Cher p?re No?l,
Ayant été bien sage toutel'année....

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8183
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Message par Maryse » 09 nov. 2007, 12:20

En mesures composées, ya deux c?làbres 5/4 qui sont bien ancr?s dans l'inconscient collectif: "Mission impossible" de Lalo Schiffrin et "Take Five" de Dave Brubeck. Sting écrit beaucoup sur des mesures impaires aussi...

Comme tu dis, quand on est habitu? ? du 4/4 ou du 3/4 (qui est, cette dernière, impaire, mais la valse c'est vieux comme le monde), du 10/4, du 7/4 etc...en effet, ça créé comme des trous d'airs.

Un autre bassiste qui est très fort pour ces m?triques impaires ou peu conventionnelles (genre du 14/4 c'est pas impair, mais peu conventionnel, et peut être divis? en 2x 7/4) c'est Dave Holland.

deltacoin
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 88
Enregistré le : 22 févr. 2008, 22:19
Localisation : Toulouse

Message par deltacoin » 09 nov. 2007, 12:59

Je me suis mis ? la CB parce que j'amais la roudeur du son et sa gravit?, mais pas par référence ? des exemples de musiciens. Du coup je suis totalement inculte, je connais les musiciens dont vous parlez, je les ai deja entendus, mais je ne connais pas leur sp?cificit?s, ce qui les caract?risent. Je vais m'y ateler...

C'est vraiment sympa que les initi?s que vous êtes partagiez aves les novices que certains d'entre nous sommes. C'que j'apprends sur ce forum, c'est enorme.... :wink:

Avatar du membre
Qwertz
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 271
Enregistré le : 16 sept. 2006, 11:27
Localisation : Paris

Message par Qwertz » 09 nov. 2007, 14:16

Je me suis mise a la contrebasse, par affinit? totale avec l'instrument, le son, ses vibrations.. tout!!!!
mais alors je ne capte rien de rien a ce que vous ecrivez!! mais alors pas un gramme!!
cependant, je vous lis! je m'acharne, et j'avous j'en ai contacté plus d'un en mp pour qu'on m'explique!!
et une chose est vrai, c'est cool que les grands regardent les petits et les aident a grandir
S'initie au jazz!!!!

Les petits conseils de chacun contribuent souvent ? la réussite de tous.

Avatar du membre
Ollie
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 59
Enregistré le : 02 mai 2006, 18:21
Localisation : Boulogne sur mer

Message par Ollie » 09 nov. 2007, 14:37

Maryse a écrit :En mesures composées, ya deux c?làbres 5/4 qui sont bien ancr?s dans l'inconscient collectif: "Mission impossible" de Lalo Schiffrin et "Take Five" de Dave Brubeck.
Et en 7/4 spécial seventies : "Money" (Pink Floyd).

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8183
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Message par Maryse » 09 nov. 2007, 17:46

Ollie a écrit :
Maryse a écrit :En mesures composées, ya deux c?làbres 5/4 qui sont bien ancr?s dans l'inconscient collectif: "Mission impossible" de Lalo Schiffrin et "Take Five" de Dave Brubeck.
Et en 7/4 spécial seventies : "Money" (Pink Floyd).
Merci Ollie. Il me tournait dans la tête celui l?...je savais bien que je connaissais un c?làbre 7/4!

En fait, théoriquement parlant, c'est très simple les mesures composées. Au lieu de jouer 1-2-3-4/1-2-3-4/etc..., les noires (ou autres divisions ou multiplications) d'une mesures ? 4 temps, sur du 7 tu vas devoir compter 1_2_3_4_5_6_7/1_2_3_4_5_6_7 etc... C'est ? dire qu'il y a toujours une notion d'appuis et de cycles mais sur un cycle impair, et difficile pour nous, occidentaux. Alors que dans les pays de l'est, ils naissent avec.

Par exemple, concr?tement, tu peux jouer en 7/4:
Dm - G7 / CMaj7-A7 en d?coupant (c'est tjrs un exemple) Dm sur 3temps, G7 sur 4 temps, puis CMaj 7 sur 3 temps et A sur 4 temps. Ne serait-ce que jouer les fondamentales en noires avec le métronome pour s'impr?gner de cette pulse particuliére...ya du p?. Faut compter ? haute voix pendant qu'on joue.

Alors, on pourra rétorquer ? juste titre que "H?ho, tu balances pas ça ? des débutants qui galèrent ? jouer du 4". Mouais. Tout chose est l'idée qu'on s'en fait, d'ailleur, cette discussion sur les mesures assym?triques (synonimes d'impaires ou composées) le montre bien, moi la première, j'ai bien du dire que c'était difficile ? un moment ou un autre. Faut bien piger, qu'en soi, jouer du 4 ou du 7 c'est pas plus difficile l'un que l'autre... Il se trouve que nos oreilles de français sont tout bonnement FORGEES ? entendre du 4. C'est pas le 7 qui est difficile. C'est sortir du carcan imposé par l'omniprésence du 4. Pour reprendre les musiciens des pays de l'est, ils jouent du 15/8 (15 croches dans une mesure) comme qui rigole, sans parler des mesures de la musique hindoue. Mais eux, c'est carrément un cheminement math?matique qu'ils on fait.

Il se trouve que, personnellement, je galère pour jouer des mesures assym?triques, j'en pratique un peu, je peux faire des trucs, mais dès que je sors, que je veux m'?vader de la clave, pouf, je me rétame. Manque de pratique, manque de confiance, monopole du 4 dans ma tronche. Mais un truc est sûr, au bout d'un moment, ça vient, on sent les cycles, de la même manière qu'on sent les cycles de 4 ou 3.

Ya beaucoup de choses qui nous collent aux basquent..."jouer dans les aigus c'est dur". Si on apprenait ? jouer d'abord dans les aigus, sérieux... je crois qu'une fois dans les graves c'est là on galèrerait. Surtout que dans les aigus, c'est super plus pratique, tu as les yeux directement sur ta main que tu peux voir tout comme un pianiste voit ses mains... Beaucoup moins galère que dans les graves.

Un peu plus haut j'ai dit "Clave". Bon. J'vais pas m'?tendre de suite, et y'aura sûrement un confr?re beaucoup plus cal? pour discourir là dessus. Mais pour reprendre le "Take Five" de Brubeck, la main gauche joue LA clave classique d'une mesure en 5/4 : noire point?e noire point?e noire noire (d.d.dd), idem pour la rythmique de base de mission impossible.

C'est d'ailleurs un bon exercice rythmique de base à faire. Tu mets le metronome ? 112 ? la noire (pourquoi 112?? Si c'est trop lent, ça peut embrouiller) et tu bats une mesure ? 5 temps (c'est à dire: une mesure ? 3 temps suivie d'une mesure ? 2 temps. IL FAUT SAVOIR BATTRE LA MESURE!! :mrgreen: :mrgreen: Nan sans d?k, c'est primordial. Essentiel. Ecouter de la musique et battre la mesure dessus. Pas taper le pied ou le doigt. BAAAAATTRE LAAAAA MESURE ok? Sinon j'm?n°rve. C'est primordial parce qu'avec la battue, on a une représentation temporel du temps - d?lire non? - mais aussi spatiale, et ça, c'est hyper important. Le pied c'est linçaire, tu sais où est le temps en valeur absolue, mais où est le un? le deux?)

Fin bon. Avec toutes ces digressions, je m'?gare, et pas seulement d'Austerlitz.

Allez... On en rediscute plus tard.

Quand tu sauras BAAAAATTRE LA MESUUUUUURE :mrgreen: (en 4, en 3, en 2, en 5 pour commencer. Videos ? l'appui postée sur YouTube, merci).

Take Five

[youtube][/youtube]

Mission Impossible

[youtube][/youtube]
Modifié en dernier par Maryse le 09 nov. 2007, 17:59, modifié 2 fois.

DolganoFF
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 167
Enregistré le : 30 oct. 2006, 21:37
Localisation : Chartres

Message par DolganoFF » 09 nov. 2007, 17:53

Un album génial contenant plein de compos fortement impaires que j'adore et recommande ? tous: "Circlesongs" de Bobby McFerrin et Voicestra, une des chansons est ? 17/8 !

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par timo » 09 nov. 2007, 18:51

Maryse a écrit :Ya beaucoup de choses qui nous collent aux basquent..."jouer dans les aigus c'est dur". Si on apprenait ? jouer d'abord dans les aigus, sérieux... je crois qu'une fois dans les graves c'est là on galèrerait. Surtout que dans les aigus, c'est super plus pratique, tu as les yeux directement sur ta main que tu peux voir tout comme un pianiste voit ses mains... Beaucoup moins galère que dans les graves.
Ouaip, et on a aussi un doigt de plus... Plus ça va, plus j'ai tendance ? utiliser une position chromatique (un doigt par 1/2 ton) pour improviser dans les aigus, et carrément penser "basse électrique". Du coup, c'est vrai que j'ai tendance ? y rester, une fois que j'y suis, ? cause de ce petit confort...

Y'a une méthode, non, qui fait débuter au niveau du talon ? C'est pas celle de Gary Karr ?

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4587
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Message par Patrick MANET » 09 nov. 2007, 19:07

Maryse a écrit :Take Five
La vache ! Longtemps que je n'avais pas écouté ça, impressionnant comme ils sont ? l'aise sur cette m?trique les gar?ons :!: Et quel swing :fet:

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4587
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Message par Patrick MANET » 09 nov. 2007, 19:13

timo a écrit :Y'a une méthode, non, qui fait débuter au niveau du talon ? C'est pas celle de Gary Karr ?
Je ne sais pas, mais l'idée est bonne. La position du talon est en tout cas ? travailler très tôt dans l'étude de la contrebasse. C'est l'endroit où l'on a le seul v?ritable repère avec le pouce sur au talon. Les écarts de doigts sont humains, les extensions vers le haut et le bas abordables, ce qui fait que l'on couvre assez facilement tout ce qui va du Sib grave au 3? fa de l'instrument. En pizz, c'est le top. A l'archet il est plus facile d'avoir le même son et de lier les notes sur une même corde, c'est peut-être la raison pour laquelle c'est moins enseigné en contrebasse classique :?:

deltacoin
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 88
Enregistré le : 22 févr. 2008, 22:19
Localisation : Toulouse

Message par deltacoin » 09 nov. 2007, 19:16

Maryse a écrit : Fin bon. Avec toutes ces digressions, je m'?gare, et pas seulement d'Austerlitz.
:lol:
Maryse a écrit : Fin bon. Avec toutes ces digressions, je m'?gare, et pas seulement d'Austerlitz.
Allez... On en rediscute plus tard.
Quand tu sauras BAAAAATTRE LA MESUUUUUURE Mr. Green (en 4, en 3, en 2, en 5 pour commencer. Videos ? l'appui postée sur YouTube, merci).
Alors au boulot .... Je vais BAAAAATTRE LA MESUUUUUURE, mais dans le train pour tuer le temps je m'exerce parfois, j'ai l'impression de passer pour un quelqu'un plein de tic, et pourtant je le fais juste avec le majeur....
timo a écrit : Y'a une méthode, non, qui fait débuter au niveau du talon ? C'est pas celle de Gary Karr ?
Ma prof enseigne avec cette méthode "Progressive Repertoire for the Double Bass" de George Vance. Il semblerait que ce soit une d?clinaison des préceptes développés par F. Rabbath. C'est une méthode assez intéressante qui introduit dès le début la 3âme position puis 4âme. C'est, d'après ma prof, une façon de "d?dramatiser" la notion de position de la main gauche, il n'y a plus de 1ere puis quand tu sauras 2âme position puis ....
Chaque position de la main ? ses particularités il faut les assimiler, pas de notion de difficulté liée ? la hi?rarchie des positions de la main.
Je ne fait que vous resservir le discourt de ma prof. je n'ai pas de recul là dessus.
Moi je ne trouve pas ça très simple comme apprentissage, mais est ce l'instrument ou la méthode ?

olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 829
Enregistré le : 28 avr. 2006, 21:18

Message par olive » 10 nov. 2007, 01:16

--------------------------------------------------------------------------------
Salut,

Pour ce est qui de la position au pouce, il existe un truc radical (mélange de F Petracchi et de F Rollez) :

C'est la position de la main ? bosser : en quarte soit pouce 1er doigt =un ton 1er doigt second doigt = un ton second doigt 3eme doigt = un demi ton( ex : g/a/b/c).
Quand on a ça, bosser la main en position semi-chromatique, le pouce ne bouge pas le 1er doigt va au même endroit, le second et la troisième fond chacun un demi ton, et la on tombe sur la tierce majeure. (ex : G/A/Ab/B).

Puis vient la position chromatique, du pouce ? la tierce mineure, un demi ton par doigt (ex : G/Ab/A/Bb).

Quand on bosse ces sh?mas réguliérement (en y mettant par ex plein de motifs rythmiques différents, des coups d'archets en détachés, liés par 2/3 etc.. en pizz) sur la corde de D et G (A et E c'est plus dur mais pas infaisable) on se crée une forme de main qui marche pas mal du tout passé le talon.

y a longtemps j'avais boss? avec une étudiante slave, en musicologie, et elle nous montrait que les mesures impaires n'étaient majoritairement pas compt?es, ni décomposées mais qu'elles corespondaient ? des pas de danses bien précis, et que si on se loupe les danseurs se cassent la gu...e :pale:

Quand il m'arrive d'en jouer j'essaie plutôt de les choper sous forme de clave (3+2 ou 2+3 ou bien 3+4, 3+2+2 4+3 etc...) avec leur sens (direction, comme les clave rumba 3/2,2/3) et je remarque qu'il y a souvent un motif "dominant", ex : quand j'écoute Take Five, j'entend une forme de valse (le sens de la clave étant le 3+2).

je serai curieux de savoir comment vous apr?hendez ces m?triques (physiquement , pour le balancement, et autrement aussi).

DolganoFF
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 167
Enregistré le : 30 oct. 2006, 21:37
Localisation : Chartres

Message par DolganoFF » 10 nov. 2007, 01:35

Une petite video explicative sur la technique de Rabbath concernant la position par rapport au talon:


Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4587
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Message par Patrick MANET » 10 nov. 2007, 01:56

olive a écrit :la on tombe sur la tierce majeure. (ex : G/A/Ab/B)
G/Ab/A/B plutôt, non ?
olive a écrit :je serai curieux de savoir comment vous apr?hendez ces m?triques (physiquement , pour le balancement, et autrement aussi).
Pour le 5/4 type take five, une pulsation d'un pied sur les trois premiers temps, une autre de l'autre pied pour les deux temps suivants. Un peu comme dans une valse ou je sens les choses ? un temps (une pulsation par mesure) plutôt qu'à trois. A part qu'une des deux mesures n'a que deux temps. C'est clair :?: :roll:

Répondre