à propos de "Stanislas"

Toutes vos questions sur la santé et les bobos...
Vinscent
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 897
Enregistré le : 24 févr. 2008, 13:39
Localisation : Draguignan (83)

Re: à propose de "Stanislas"

Message par Vinscent »

vavou a écrit :Hé ho les gârs !
Tout va bien, Vavou, depuis 2010 la science a beaucoup progressé sur la connaissance des discours grecs anciens! :mrgreen: :parfait:
Je crois par ailleurs que si la liaison entre affect et musique n'existait pas, je serais peintre! Et que la musique n'aurait pas sa place si grande dans notre petit monde de fous! :rotate:

Avatar du membre
vavou
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 122
Enregistré le : 03 oct. 2015, 09:10
Localisation : Aix en Provence

Re: à propos de "Stanislas"

Message par vavou »

c 'est clair :mrgreen:

gromer
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 900
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: à propose de "Stanislas"

Message par gromer »

vavou a écrit :

Je me souviens avoir assité à un cours autour de la musique médiévale et chant grégorien; où on nous parlait d'ouvrage de théorie musicale rédigé par des savants ecclésiastiques qui indiquaient que chaque notes faisait vibrer une partie de la boite crânienne. Ainsi le notes avait chacune une zone géographique définie sur notre tête. :rotate:
on a du essayer de ressentir ça...je me souviens surtout d'une franche rigolade....

.
Ben... ça me semble pas délirant. C'est peut-être juste une question de vocabulaire. A la fin d'une sesssion de zazen, on chante un texte en sanskrit. Et on peut ressentir les vibrations à differents endroits, poitrine, gorge, nez, un coté de la tete, vers le front ou l'arriere de la tete...

Vous connaissez la blague:
le maitre demande " qu'est-ce que le zen?" Le disciple part sept ans mediter en montagne, revient et dit " maitre, le zen c'est le zen". " Bavard!".

Je n'ai jamais eu d'explications sur ce chant. Ce qu'il y a de sûr c'est qu'il se passe des choses dans le corps et dans les emotions, que les vibrations, dans ce cas à la fois celles que tu produis et celles emises par les autres ( et ça depote!).
Le chant dans ce contexte vise à equilibrer la circulation de l'energie. Ca ne se codifie pas necessairement en notes " objectives" comme le fa diese sur ton piano mais il y a surement moyen d'observer ça en termes d'hertz, de variations d'une vibration.
Et, oui, les vibrations impactent le corps et les emotions. Qu'est-ce que ça vous fait quand vous vous trouvez devant une grosse enceinte qui pulse des graves à donf? Ou quand un ensemble de ukes vous fait " mal aux dents"?

je crois que le travail de Patrick est fondé la dessus. Comme une sorte d'acupuncture sonore. Et que tu joues peut-être Gm, un accord et pas une note, pcq intuitivement "c'est là que ça coince", sans doute à travers l'experience des resonnances de gm dans ton propre corps. Par rapport à ce que tu as perçu du petit, au niveau visuel, tactile, auditif,kinesthesique, peut être olfactif. Ca va vite dans le cerveau et on n'en est pas consient. Il pourrait y avoir les neurones miroirs impliquées dans l'affaire, l'empathie...une perception multimodale.
On est aussi dans un contexte therapeutique. Bienveillant. On peut filer la métaphore, un acte d'amour, la CHARITE, au sens fort. De la même chair, de la même glaise ou poisson chat dont on est tous issus. Ce qui expliquerait que ces recherches/ pratiques, se soient developpées dans le contexte de monastères de tous ordres. Ou dans le chamanisme. Pratiques de l'ascèse qui ouvrent la sensiblilité.

Avatar du membre
vavou
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 122
Enregistré le : 03 oct. 2015, 09:10
Localisation : Aix en Provence

son est tu là ?

Message par vavou »

je pense que cela peut être sérieux, l'histoire de vibration corporelle etc....localisée ...

mais quand tu es jeune, et percussionniste de sûr-crois - ce qui est mon cas , désolé ;-)
et que dans cours d'érudition musicale, on te demande de chanter et de ressentir les parties de ton corps qui vibre...ça te fais ricaner stupidement, et pis c'est tout !
c'est juste un peu délirant au regard de la maturité que j'avais alors.... :mrgreen:

Répondre