le travail de tous les jours

Parlons technique...

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1173
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: le travail de tous les jours

Message par Dan » 13 févr. 2016, 19:23

Funkdafied a écrit :Je pose mon drapeau
Tu regardais le match ?

:D
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

gromer
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 788
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: le travail de tous les jours

Message par gromer » 13 févr. 2016, 19:52

Dan a écrit :

Cela dit, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
Pendant la première période de l'apprentissage de l'instrument, disons les trois ou quatre premières années, les gammes, arpèges et autres restent indispensables.
Mais après, il y a un danger : se contenter de la sécurité apparente (et illusoire), que ce genre de travail procure. Se dire au bout d'une heure de gammes, "bon, j'ai bien travaillé aujourd'hui, je peux arrêter".
Comme ça, on n'apprendra jamais à jouer que des gammes.
Pour savoir bien jouer le Prélude de la Suite n° 3... il faut s'entraîner à jouer le Prélude de la Suite n° 3 !
Oui, je crois que c'est aussi ce que dit Clayton, c'est qu'il faut jouer " pour de vrai". Dans un enregistrement sur yt, il explique que ta " practise room" il faut la penser comme "performance room", qqch comme ça ( et que ça aide pour le trac). Qu'il faut faire sonner chaque note comme la derniere d'un concerto etc.

Cela dit, les conseils ici et ceux de Clayton concernent des musiciens avec un certain niveau.
Avez- vous des suggestions de travail pour des vrais débutants, des qui connaissent rien de rien. Et qu'il y a tout à travailer?

je viens de débuter cet automne des cours au conservatoire en "CB jazz". Je crois que le prof a été un peu dérouté de mon incompétence. Finalement, il m'a proposé de bosser ceci,
[youtube]LN0zxIjxdOE[/youtube]
chorus comme la guitare et walk, le tout en lecture, qui a été un enorme travail. Je n'ai bossé que ça ( dechiffrage à la guitare basse, memorisation, passage à la contre à partir de la trace aurale). Bossé comme une malade et souvent sous xanax tellement ca me flippait. Bon, finalement, la recompense c'est quand ces vacheries de petites bêtes noires qui bougent sur les lignes ont commencé à swinguer, que ça s'organise en phrasé identifiables. Ca c'était super et vraiment un moteur pour continuer. La tendinite maintenant est finalment une bonne chose, dans la mesure où elle me renforce dans l'idée que ça ne suffit pas de bosser la grille suivante pour la prochaine fois. Le demarrage s'est fait vraiment " à l'arrache" . J'ai du plaisir à jouer ce blues mais c'est aussi comme un monde qui s'ouvre, à explorer. Un truc dont je me rends compte par ex, c'est que j'ai completement perdu les quelques reperes d'accord ( r, 3,5,7,8) qui me permettaient de "debroussailler" une grille par ex. Et du coup, je me sens limitée pcq j'adore le blues et que ce serait aussi sympa de pouvoir bidouiller un standard. Ou sur un autre blues. Ou juste laisser aller la bidouille sur celui-ci.

Vos éclairages sur un plan de travail seraient les bienvenus. Merci :-)

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1173
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: le travail de tous les jours

Message par Dan » 13 févr. 2016, 22:14

gromer a écrit :Vos éclairages sur un plan de travail seraient les bienvenus.
Il me semble que ce qui peut te rendre le plus service pour le moment, c'est de partir des difficultés concrètes que tu rencontres.
Rectifie si je me trompe mais il me semble qu'il ne s'agit pas de difficultés proprement instrumentales.
Voilà ce que je crois comprendre, d'après ce que tu dis.
gromer a écrit :la récompense c'est quand ces vacheries de petites bêtes noires qui bougent sur les lignes ont commencé à swinguer, que ça s'organise en phrasés identifiables
Si tu vois d'abord les notes comme des petites bêtes noires difficiles à identifier globalement en tant que phrases musicales, c'est peut-être qu'il faut faire un peu de solfège
T’es inscrit en formation musicale dans ton conservatoire ?
Non ?
Fais-le.
Ça te gonfle ?
O.K., alors travaille tout seul.
Un petit peu tous les jours.
Il y a d’excellents bouquins qui n'attendent que toi.
Va voir là : http://www.onf-contrebasse.com/forum/po ... lot#p45328
gromer a écrit : Un truc dont je me rends compte par ex, c'est que j'ai completement perdu les quelques reperes d'accord ( r, 3,5,7,8) qui me permettaient de "debroussailler" une grille par ex.
Apparemment, c’est de travailler avec une partoche qui t’a « tourneboussolé », comme dit l’autre.
Retravaille un peu sans partoche, avec juste des grilles que tu connais, et à la feuille, pour te recaler dans la perception de l’harmonie qui t'est familière ; pour réentendre les II/V/I, les I/IV/I/ V/I (le blues), les I/VI/ IV (ou II)/V (l’anatole) dont tu reconnaissais aisément la succession il y a peu.
Ça va vite te revenir dans l'oreille et tu devrais pouvoir faire ensuite sans trop de problèmes la jonction avec la lecture solfégique.
Autre exercice possible : prendre une grille et chanter avec les noms des notes les accords successifs (en les arpégeant, naturellement), en position droite d'abord, puis dans les positions renversées. C'est difficile au début, mais très formateur.
Dans cet exercice, il est bien utile de pouvoir s'aider d'un clavier (piano, synthé ou autre) pour guider le chant et corriger l'intonation.

Bon.
Voilà déjà deux pistes.
Qu'est-ce que tu en penses ?

Heu...
Les profs de jazz, là.
Maryse, Patrick...
Votre avis ?
Modifié en dernier par Dan le 14 févr. 2016, 12:33, modifié 3 fois.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
sergio
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 361
Enregistré le : 19 mars 2014, 18:40
Localisation : lyon
Contact :

Re: le travail de tous les jours

Message par sergio » 14 févr. 2016, 11:36

salut à tous , vaste sujet et intéressant ,
pour ma part je crois qu'il y a autant de méthode que de contrebassiste :shock:
une méthode ira à untel et pas à l'autre et vice versa , je pense qu'il faut garder la notion et prendre du plaisir à bosser et tout les musiciens le dirons , on progresse part étape , par palier , ok c'est sur que de bosser des exercices difficiles que l'on ne sais pas jouer est surement plus valorisant et enrichissant dans le travail appropriement parlé , mais n’oublions pas que la contrebasse et aussi comme beaucoup d'instrument assez physique et que un travail quotidien musculairement parlé est conseillé et peu importe le travail , gamme,arpège, standard, groove ; passage de 3 mesures difficiles etc ,, ensuite un amateur n'a pas besoin de faire le même travail qu'un pros , chacun sont métier :winky:
souvent je fait le parallèle avec le sport ,au niveau travail perso, et le but et le niveau qu'on veux atteindre , mais n'importe qu'elle sportif fera des exercices d'échauffement de technique et de cardio , et que n'importe qu'elle musiciens fera des exercices d’échauffement de gamme de rythme d'harmonie etc...
et ces tueurs d'américains vont faire un groove sur un C- qui va sonner grave tout simple , car derrière ils y a tout un travail fait sur des années , et pour moi le rythme c' est 90% de la musique et de la création , et le reste c'est 12 notes que tout le monde connais à tordre dans tous les sens ,
ensuite je connais des bassistes qui bossent pas trop et qui groove du tonnerre sur des panta car ils ont un groove naturel en eux alors que moi il a fallu que je bouffe du solfège rythmique et qu'avant de taper les 2 et le 4 avec mon pied sa m'a pris du temps mais maintenant c'est naturel , , enfin bref j'écris trop de ligne là :rotate:
pour faire court faut bosse en ce faisant plaisir et en ayant un but pour prendre une direction dans le travail ,
si j'ai quoi ? affirmatif , et quoi d'autre? no comment
https://soundcloud.com/abstrutquartet

gromer
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 788
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: le travail de tous les jours

Message par gromer » 14 févr. 2016, 14:55

La connexion a sauté deux fois et bouffé la réponse.

Merci ,Sergio, de rappeler le coté physique. C'est en partie pour ça que je ressens le besoin de travailler les gammes, comme une respiration.
Outre le fait que ça change litteralement la perspective. Maryse avait fait un super boulot ici
http://www.onf-contrebasse.com/forum/topic509-15.html

le peu que j'ai eu le temps de regarder, j'ai decouvert que prendre le Bb en milieu de manche rendait le reste bien plus accessible, donc repris mes exos avec une autre dynamique.

Dan, merci pour l'analyse du blocage par rapport à l'ecrit.
Oui, je vais me procurer le Dandelot. Et faire les exos avec un café, en dehors des seances de travail, histoire de dedramatiser le truc.

Ce que j'envisageais, c'est de continuer le dechiffrage en lien le plus rapide possible avec un instrument mais sur un truc que je ne connais pas ( sinon je "triche" et c'est à la feuille), 4 mesures à la fois. Et autre que le morceau que j'ai à bosser. Eviter le stress d'arriver devant le prof en ayant l'impression de lui faire perdre son temps.

j'aime bien l'idée de renverser en revenant à des progressions connues. Là, je commence tout juste à "voir" que ce paquet de notes en bout de portée c'est juste un chromatisme qui remonte sur le Eb. A priori, c'est plutot retour à l'electrique dans l'immediat.

La suggestion du chant va me donner du fil à retordre, chanter/epeler l'arpege. A l'electrique, je chantais le nom de la tonique. Toujours on boucle: faut connaitre le nom des notes et retour à la case gammes. D'où encore la question du manche et des gammes à la contrebasse.

Comme je comprends tes propositions de travail, c'est un ancrage dans les accords, que je perçois comme un truc plutot vertical, que j'ai completement perdu de vue dans cette épreuve de lecture sur une portée, à l'horizontale.
Bien vu, M'sieur. Merci pour ces pistes.

Vinscent
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 899
Enregistré le : 24 févr. 2008, 13:39
Localisation : Draguignan (83)

Re: le travail de tous les jours

Message par Vinscent » 14 févr. 2016, 15:00

Hi Gromer,

il y aurait beaucoup de choses à dire encore et encore...

Si tu veux mon avis, pose ces questions à ton prof!
C'est lui qui a accepté de te conduire et t'accompagner dans ta recherche, et à mon avis il fera le maximum pour cela.
J'ai l'impression que la première tâche qu'il t'avait confiée était un peu balaise... si c'est le cas, ou ressenti comme tel, dis-lui.
Si tu as l'impression que ses réponses ne correspondent pas à tes questionnements, dis-lui.
Je pense qu'il y a une histoire de confiance et de qualité relationnelle qui est très importante.
Il se peut que vous ayez une incompatibilité de vision des choses, ou d'humeur.
Pas grave, à ce moment-là essaye de trouver une personne qui te conviendra mieux...

Bonne quête! :rotate: :parfait:

gromer
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 788
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: le travail de tous les jours

Message par gromer » 14 févr. 2016, 17:04

Coucou Vinscent,

oui. C'est de plus en plus clairement l'impression ( et les echanges permettent de penser). Je vais avoir besoin de reorganiser mon travail. Ralentir le rythme ( une heure de cours/quinzaine)... Parler ici m'aide à cerner mes besoins. Je vais en parler à mon prof. Oui, j'ai eu l'impression que ça allait vite mais fallait bien faire quelque chose. Là, ça m'a donné au moins un point d'appreciation. Faut le temps! :-)

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4691
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: le travail de tous les jours

Message par Patrick MANET » 14 févr. 2016, 18:25

gromer a écrit :Là, ça m'a donné au moins un point d'appreciation. Faut le temps! :-)
Bien que tu aies compris ça c'est essentiel.
Faire vite et à peu près n'est pas efficace. Je sais de quoi je parle, j'ai fait ça pendant des années :mrgreen:
Fait simple mais que ça sonne avant de passer à autre chose.

gromer
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 788
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: le travail de tous les jours

Message par gromer » 14 févr. 2016, 20:39

Patrick MANET a écrit : Fait simple mais que ça sonne avant de passer à autre chose.
:D , yes, ô combien! Et sur l'air des Bouchers de la Vilette. Et les semaines de misere pcq ça ressemble à rien :cryh:
Modifié en dernier par gromer le 17 févr. 2016, 05:13, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Funkdafied
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 318
Enregistré le : 07 oct. 2015, 22:53

Re: le travail de tous les jours

Message par Funkdafied » 15 févr. 2016, 02:11

Dan a écrit :
Funkdafied a écrit :Je pose mon drapeau
Tu regardais le match ?

:D
Mdr :D
Bassicaly Yours... FunkDaFied

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1173
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: le travail de tous les jours

Message par Dan » 15 févr. 2016, 11:30

@ Gromer
Merci pour ton (tes) retour(s).
Bon courage pour la suite.

P. S. Je note en relisant tes posts que tu accordes au féminin les adjectifs se rapportant à ta personne.
Excuse-moi si je t'ai parlé au masculin : ton pseudo étant "épicène", comme disent les linguistes, je croyais que t'étais un gars... Une manifestation de plus du machisme rampant ! :lang:
Je saurai désormais qu'il faut s'adresser à toi au féminin.
See you soon.
:rotate:
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Fleming
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 754
Enregistré le : 01 oct. 2013, 23:32

Re: le travail de tous les jours

Message par Fleming » 20 févr. 2016, 06:23

je lis vos échanges avec grand intérêt, merci à vous! qui posez les questions, qui y répondez et qui entre les deux glissez des notes d´humour :rotate:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1173
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: le travail de tous les jours

Message par Dan » 20 févr. 2016, 10:33

:4laugh: :heart:
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Répondre