le travail de tous les jours

Parlons technique...

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 826
Enregistré le : 28 avr. 2006, 21:18

Re: le travail de tous les jours

Message par olive » 22 déc. 2013, 16:01

Anecdote Vraie :

"Concours de contrebasse classique, genre entrée dans l'orchestre Philharmonique de R France ou quelque chose comme ça, grands prix etc.. les différents contrebassistes se mettent à l’épreuve devant jury à crayons gras et aux soupirs inquiétants, voire la flippe du moindre froncement de sourcils, néanmoins un des concurrents est repéré pour son petit quelque chose qui fait la différence, jusque là tout va bien"

" dernier tour, ils ne sont plus que deux ou trois, l'étau se resserre, le quidam en question présente sa pièce (concerto, etc..) et s'effondre, plus de son, archet qui fait la chèvre quand le trac arrive, en général passé le premier tiers de la pièce (là y'a un peu de vécu :cryh: ), plus rien ne marche.. Éliminé lamentablement !"

Fin de l'épreuve, les résultats sont connus et commentés entre le jury et les examinés, un des membre ne peut s'en empêcher : Écoutez Mr c'est vraiment dommage votre prestation était en tout point remarquable, nous pensions le poste pour vous mais cette mauvaise gestion du trac ne nous permet pas etc.. etc.., essayez peut-être le Yoga ."

Et là le gars s'effondre en larmes : "Mais je suis professeur de Yoga "

Les mystères de l'âme humaine, une caisse en bois et une baguette !!
"Le capital meurt, si tous les matins on ne graisse pas les rouages de ses machines à l'huile d'homme" Jules vallès

Avatar du membre
Thierry46
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 246
Enregistré le : 15 déc. 2013, 18:30
Localisation : Cahors

Re: le travail de tous les jours

Message par Thierry46 » 22 déc. 2013, 16:03

Maryse a écrit :Néanmoins, un "bon" prof de cbs qui ait bien bossé lui-même la conscience du corps, c'est pas forcément systématique. Alors quand dans les pratiques yoga et Cie, oui, puisque c'est le but du jeu.
C'est bien pour ça.
Pour le rapport corps instrument d'abord, prof de yoga. Ensuite, lorsque j'aurai égalé la technique que j'avais avant (même si elle n'était pas gigantesque) si je souhaite aller plus loin, oui, prof !

merci en tous cas
Modifié en dernier par Thierry46 le 22 déc. 2013, 16:07, modifié 1 fois.
En ménage avec une hongroise

Avatar du membre
Thierry46
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 246
Enregistré le : 15 déc. 2013, 18:30
Localisation : Cahors

Re: le travail de tous les jours

Message par Thierry46 » 22 déc. 2013, 16:06

olive a écrit :Anecdote Vraie :
., essayez peut-être le Yoga ."

Et là le gars s'effondre en larmes : "Mais je suis professeur de Yoga "
Histoire terrible !

Mais, si je ne m'abuse, le yoga c'est d'abord gestion du corps, ensuite, issue de la pratique même du yoga la gestion pacifiée des émotions.

Mais, vous savez, un jour, j'ai vu un jour un Lama français, du bouddhisme tibétain - et qui dit Lama, dit mec qui a fait au moins un retraite de 3 ans, 3mois, 3jours de méditation, donc, qui est sensé avoir bien cheminé à travers ses propres émotions - avoir un trac immense parceque j'enregistrais sa conférence (avec sa permission, bien sur !).
Là où il y a eu maîtrise de sa part, par contre, c'est que Mr n' a pourtant pas bifurqué d'un iota sur la continuité de sa conférence. J'ai cru déceler qu'il voyait sa peur, lui faisait face et continuait sa route malgré tout, l'égo de côté.
En ménage avec une hongroise

Avatar du membre
woody_haleine
VIP
VIP
Messages : 1764
Enregistré le : 25 nov. 2008, 00:48

Re: le travail de tous les jours

Message par woody_haleine » 22 déc. 2013, 16:16

Une bonne blague le prof de Yoga en larme :ellipses:

Remarquez Bruce Lee c'était la "maîtrise de soi" :mrgreen: :mrgreen:

Maryse si tu as le relevé du cri de Bruce Lee en partition ça m' intéresse :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Avatar du membre
woody_haleine
VIP
VIP
Messages : 1764
Enregistré le : 25 nov. 2008, 00:48

Re: le travail de tous les jours

Message par woody_haleine » 22 déc. 2013, 16:25

Thierry46 a écrit :Mais, si je ne m'abuse, le yoga c'est d'abord gestion du corps, ensuite, issue de la pratique même du yoga la gestion pacifiée des émotions.
Il n'y a pas qu'un Yoga, tu as aussi des yoga sans postures. Sinon pour celui qui est le plus connu ici, c'est le Hatha yoga qui place l'accent sur la respiration et les postures ... Mais comme pour la contrebasse ou d'autre pratique, il faut trouver le bon prof, alors trouver un bon prof de contrebasse c'est déjà toute une affaire ; si il a, en plus, des compétences en posture sur l' instrument ou en pratique du yoga ou autre, ça serait la perle rare amha ;-)

Avatar du membre
Thierry46
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 246
Enregistré le : 15 déc. 2013, 18:30
Localisation : Cahors

Re: le travail de tous les jours

Message par Thierry46 » 22 déc. 2013, 17:43

Ce type, par exemple, a l'air de travailler tout dans la décontraction et l'énergie

[youtube]07hMQ_ODXj8&feature=related[/youtube]

si vous avez d’autres références, je suis preneur, merci :heart:
En ménage avec une hongroise

Avatar du membre
katomeria
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 463
Enregistré le : 27 oct. 2011, 09:48

Re: le travail de tous les jours

Message par katomeria » 22 déc. 2013, 18:53

pour en revenir au "travail de tous les jours", je ne m'en lasse pas du tout!
je rappelle trois choses primordiales: je suis amateur , je ne joue que depuis deux ans et je ne joue qu'en pizz!

après avoir fait quelques échauffement conseillés par notre bonne modo, je passe 1/2 h à faire:
des gammes (maj, min, dim etc...)
des triades
blues dans toutes les tonalités et tous les tempi (walking et impro)
un standard (ballade!) que je joue dans toutes les tonalités (une par jour!) avec une cellule rythmique choisie au départ.
anatole (toutes les tonalités)

la deuxième demi heure est consacrée soit au travail des morceaux joués avec mon groupe, soit jouer des standards du real book au hasard. je travaille beaucoup avec "band in a box" cité plus haut ce qui permet de modifier facilement tempo et tonalité.

je précise que je n'ai rien inventé: je dois tout à mon prof :heart: qui bien que n'étant pas prof de yoga :mrgreen: a passé de grands moments à rectifier ma position pour que je n'ai mal nulle part.... :rotate:
Grand mère sait faire un bon café: j'espère qu'elle sait aussi faire un bon groove.

Avatar du membre
Thierry46
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 246
Enregistré le : 15 déc. 2013, 18:30
Localisation : Cahors

Re: le travail de tous les jours

Message par Thierry46 » 22 déc. 2013, 22:48

Thierry46 a écrit : si je souhaite aller plus loin, oui, prof !
Le prof de contrebasse de l'école de musique de Cahors m'avait proposé, quand je jouais encore, d'intégrer son ensemble de contrebasse, je vais peut être le recontacter, quitte à lui demander aussi quelques conseil de tenue de l'instrument.
En ménage avec une hongroise

olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 826
Enregistré le : 28 avr. 2006, 21:18

Re: le travail de tous les jours

Message par olive » 22 déc. 2013, 23:08

après avoir fait quelques échauffement conseillés par notre bonne modo, je passe 1/2 h à faire:
des gammes (maj, min, dim etc...)
des triades
blues dans toutes les tonalités et tous les tempi (walking et impro)
un standard (ballade!) que je joue dans toutes les tonalités (une par jour!) avec une cellule rythmique choisie au départ.
anatole (toutes les tonalités)
tu arrives à faire tout ça en 1/2 heure, là je me dis qu'on est pas tous égaux :houin:
"Le capital meurt, si tous les matins on ne graisse pas les rouages de ses machines à l'huile d'homme" Jules vallès

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4567
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: le travail de tous les jours

Message par Patrick MANET » 22 déc. 2013, 23:11

olive a écrit :tu arrives à faire tout ça en 1/2 heure, là je me dis qu'on est pas tous égaux :houin:
:parfait: :parfait: :parfait:

Avatar du membre
katomeria
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 463
Enregistré le : 27 oct. 2011, 09:48

Re: le travail de tous les jours

Message par katomeria » 23 déc. 2013, 00:01

olive a écrit :
après avoir fait quelques échauffement conseillés par notre bonne modo, je passe 1/2 h à faire:
des gammes (maj, min, dim etc...)
des triades
blues dans toutes les tonalités et tous les tempi (walking et impro)
un standard (ballade!) que je joue dans toutes les tonalités (une par jour!) avec une cellule rythmique choisie au départ.
anatole (toutes les tonalités)
tu arrives à faire tout ça en 1/2 heure, là je me dis qu'on est pas tous égaux :houin:
euh! sorry :oops: j'aurais du mettre des "ou"!! par exemple, un jour, je vais faire gammes majeures, le lendemain mineures...pour le blues, je pars un jour de fa jusqu'au sib, le lendemain de sib à fa... idem pour les "anatoles".
mais t'as raison, on n'est pas tous égaux...j'ai un copain contrebassiste qui ne bosse jamais et qui est bien meilleurs que moi :cryh:
Grand mère sait faire un bon café: j'espère qu'elle sait aussi faire un bon groove.

gromer
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 764
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: le travail de tous les jours

Message par gromer » 13 févr. 2016, 15:00

D'autres idées sympa pour la pratique proposées par John Clayton

http://www.j4uinc.com/johnclaytonjazz/S ... 20Book.pdf

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4567
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: le travail de tous les jours

Message par Patrick MANET » 13 févr. 2016, 16:36

Pour avoir côtoyé pas mal de musiciens américains et non des moindres, je peux vous dire qu'ils ont un regard amusé sur la façon de travailler de la plupart d'entre nous (les Français).
Je cite à peu près :
"Vous nous dites que vous travaillez X heures alors que vous ne faites pendant X heures que des choses que vous savez faire. Dans ce cas, ça n'est pas du travail mais de la répétition. Travailler une heure signifie tenter de jouer pendant une heure ce que l'on ne sais pas faire".
Vu le niveau des musiciens en question, on peut les croire :rotate:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1082
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: le travail de tous les jours

Message par Dan » 13 févr. 2016, 18:36

Je suis assez d'accord avec cette manière de voir.

À telle enseigne que j'ai récemment laissé tomber le travail de mécanisme (gammes, arpèges, chromatismes et autres) pour me consacrer aux seuls morceaux du répertoire et aux traits d'orchestre.
À l'exception, tout de même, de cinq à dix minutes de cordes à vide au début de la séance de travail, pour m'échauffer et pour le plaisir d'entendre sonner la basse.

Et il est vrai qu'il est bien plus difficile de faire de la musique (ou du moins d'essayer !) que d'enfiler ad nauseam une séquence de notes connue par cœur.

D'ailleurs, quand on procède ainsi, on retombe sur le travail de mécanisme mais selon une autre approche, qui consiste à isoler le ou les passages qui "accrochent", puis à en fractionner la difficulté en archet seul, main gauche seule (en frappant la corde sur la touche pour la faire sonner, sans intervention de la main droite), intonation précise (contrôlée note par note à l'accordeur, puis à l'oreille), dynamique, phrasé, vibrato, etc., jusqu'à ce que chacun de ces points pris isolément soit à peu près maîtrisé.
Après, on essaye de mettre tout ensemble et de jouer le passage difficile en entier.
La mayonnaise ne prend pas forcément tout de suite.
C'est souvent le lendemain, après une nuit de sommeil, que l'on constate un progrès, petit ou grand.

Je reviendrai peut-être un jour au travail quotidien de mécanisme, mais pour le moment, je trouve cette manière de faire beaucoup plus productive et génératrice de progrès.

Cela dit, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
Pour l'initiation à l'instrument et durant la première période d'apprentissage, disons les trois ou quatre premières années, les gammes, arpèges et autres restent indispensables.
Mais après, il y a un danger : se contenter de la sécurité apparente (et illusoire), que ce genre de travail procure. Se dire au bout d'une heure de gammes, "bon, j'ai bien travaillé aujourd'hui, je peux arrêter".
Comme ça, on n'apprendra jamais à jouer que des gammes.
Pour savoir bien jouer le Prélude de la Suite n° 3... il faut s'entraîner à jouer le Prélude de la Suite n° 3 !
Modifié en dernier par Dan le 13 févr. 2016, 19:20, modifié 2 fois.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
Funkdafied
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 321
Enregistré le : 07 oct. 2015, 22:53

Re: le travail de tous les jours

Message par Funkdafied » 13 févr. 2016, 19:15

Je pose mon drapeau pour regarder et apprendre des techniques de travail :winky: ;-)

:D :parfait:
Bassicaly Yours... FunkDaFied

Répondre