Notes sur le manche de la contrebasse

Parlons technique...
Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par timo » 24 nov. 2009, 11:12

guitvh84 a écrit :seb:"La notion de justesse est assez relative surtout avec un instrument sans frette qui permet les subtilités de cet ordre. Piaf chantait faux si tu t'en tient à la définition de l'harmonie.
Le problème est qu'est-ce que jouer faux. Tu peux jouer faux (c'est à dire placer une note qui plante) avec ta basse frettée. "

vouai, mais bon, entre subtilité et erreur, ya quand même une différence: quand mon ré est faux (pas que ce soit un mi bémol, mais il est faux, je sais pas : d'un coma ou deux ou trois...) ben il est faux, je pas balancer à la pianiste que j'accompagne: "nan mais c'est une subtilité, un choix esthétique tout à fait assumé,... :winky: ... "c'est une erreur et pi-c'est-tout" comme dirait philippe lucas :mrgreen:

et pi vouai, je peux jouer faux avec ma basse frettée, mais si je suis accordé correctement, et que je met mon doit sur le ré corde de sol, j'aurai un ré point barre... en revanche sur la contre, si, sur le même ré, j'incline plus ou moins on petit doigt, j'aurai un ré assez sensiblement différent...et faux, faut bien le dire...

quand on joue tout seul, ça passe, en trio ça passe... en duo avec un autre intru ou en chorus, ben c'est un peu plus embêtant...d'où le fait que pour du live, il me semble utile d'avoir quelques repères visuels pour être relativement juste quand on a de gros démanchés à faire....

benoit "Les musiciens de jazz font parfois des fausses notes ou des notes fausses ? C'est normal, ils improvisent, ils prennent des risques ! (...) Monk pouvait-il jouer les études de Chopin ?":
ben j'en sais rien mais quand il jouait un ré et qu'il voulait jouer un ré, ben si il jouait sur un piano pas trop désaccordé, il jouait un ré...

faut pas non plus se chercher des excuses: ça demande plus de boulot de jouer juste à la contre qu'a la basse ou à la guitare,...
se planter sur le choix des notes que tu joue quand tu chorusse c'est une chose, se plante sur la justesse même de la note en est une autre: ce que je veux dire c'est qu'on peut jouer doublement faux: on peut jouer une fausse note ( je sais pas: un mi b sur un accord de do majeur par exemple, et encore, vous allez me dire, en jazz on peut toujours en faire une note de passage mais bon passons...) et en plus jouer un mi b complètement dégueulasse...

moi je trouve que c'est important de savoir faire des fausse notes justes :eh: :mrgreen: , nan?

"Mais on s'en fout, après tout, que les notes soient justes ou fausses !
L'important, n'est-ce pas que la musique soit bonne à entendre (ou pas ) ???????"

hé bé.... je sais pas mais moi, quand j'entends le solo de ron carter que j'ai mis en lien plus haut, ya beau avoir, j'en suis sûr , de super idées, je trouve ça inaudible...et pas bon à entendre du tout du tout...
Image

olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 826
Enregistré le : 28 avr. 2006, 21:18

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par olive » 24 nov. 2009, 11:23

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
"Le capital meurt, si tous les matins on ne graisse pas les rouages de ses machines à l'huile d'homme" Jules vallès

Avatar du membre
guitvh84
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 10
Enregistré le : 28 nov. 2008, 00:19

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par guitvh84 » 28 nov. 2009, 14:04

timo, t'as du passer un certain temps à "construire "ta réponse, ...
chapeau, mais niveau argumentation... ça casse pas trois pâtes à un canard, et ça répond pas des masses à la réflexion que je faisais lors de mon premier post... donc vas-y ,tu peux aussi répondre (en vrai si si!), ça éclairera ptet ma lanterne sur la question, et ton temps passé à faire des jolis collages aura servi à quelque chose...

olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 826
Enregistré le : 28 avr. 2006, 21:18

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par olive » 29 nov. 2009, 00:16

C'est un artiste le père Timo et son tableau on y met le sens qu'on y veut.

Quand au jouer juste avec ou sans repères,tout le monde est en droit de choisir l'application d'une aide visuelle ou non.

Maintenant mon avis(je m'engage du coup) réside dans le fait que notre instrument, au départ fait partie des cordes frottés, et que le travail pour tendre vers un"idéal" de justesse ne s'acquiert que par la pratique de l'archet.
On ne se met pas du tout dans la même position, ni le corps, ni l'esprit, la tenue d'une ou plusieurs notes, d'un trait d'orchestre, une mélodie, une gamme etc..amène à se replacer en permanence dans une échèle ou chaque son est étroitement lié au précédent, au suivant, pour construire une phrase intelligible.

Si je prend deux ex ou le contrebassiste se place dans situations semblables (l'orchestre classique, et celui de jazz type standard trad), donc une place d'accompagnement.
le même procédé sera valable pour le pizz, oui, (on fait de la musique), dans le cas d'un walking, l'impact et son rebond auront largement autant d'importance que la justesse (relative) de la note, pour autant que la trame harmo-rythmique fonctionne, dans l'orchestre classique, il en va de même mais avec des perceptions auditives différentes notamment en terme d'attaque, la mise en place doit être impec et la justesse aussi car la note risque de durer un certain temps. (plus le timbre, les nuances etc..)
Je ne crois pas que les musiques soient si différentes que ça pour compartimenter, (je ne parle que d'expériences personnelles dans ce que je pratique) mais au contraire que des passerelles sont vraiment envisageables dans son propre monde musical.

Quand on devient soliste ou chanteur les choses se corsent terribles, je sors d'un gig à deux contrebasse (du baroque à bartok) et franchement c'est dur de "chanter" avec cette bête là, c'est pas encore bien ancré dans ma culture de Bassiste qui a passé et passe encore le plus de temps à accompagner, et (à essayer) de choruser.
Dans ce cas ,pour moi, la justesse se pose comme primordiale pour exécuter et rendre ma phrase intelligible (belle un jour, qui sait), quand je choruse en jazz, et qu'une note est fausse, j'ai pas l'impression qu'elle interrompe l'ensemble de mon "histoire", je suis plus dans une "globalité du discours", d'un point vers un autre, ce qui ne veut pas dire que le détail sur chaque syllabe n'est pas important, mais je ne le perçoit pas de la même façon, j'aime beaucoup C-Haden et c'est l'effet qu'il me fait réduisant parfois son texte à quelques notes (pas toujours très justes !! :mrgreen: ).

Et pour le travail sur l'instru, je n'utilise pas de repères visuels, pas encore, quand j'aurai suffisamment confiance en moi, donc acquis une "justesse" qui me semblera "honnête" (à mes oreilles) et qui me permettra de laisser tomber quelques vigilances obligées et inconforts de jeu, pourquoi pas se faciliter la vie visuellement, mais le jour ou une gommette se sera fait la malle, là au dernier moment, je voudrais être libre d'esprit et me dire que de toute façon je n'en ai pas vraiment besoin.

HV de Geyn, lors d'un stage à cap-breton (R G Fons était présent aussi) disait que l'archet, ou la là, je le laisse à d'autre, avec beaucoup de respect,...un vrai gentilhomme :parfait:
"Le capital meurt, si tous les matins on ne graisse pas les rouages de ses machines à l'huile d'homme" Jules vallès

Avatar du membre
Wonk
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 94
Enregistré le : 17 juil. 2009, 21:44
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par Wonk » 29 nov. 2009, 00:33

Euh imho c'est pas tant son œuvre que ça le collage posté par Timo.
Sinon c'est qu'il est amateur de Gun X Sword, Suzumiya Haruhi No Yuutsu, Elfen Lied et Eureka Seven, entre autre. Et ça ce serait trop Wonkiste pour être vrai.
Image

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par timo » 29 nov. 2009, 01:19

Wonk a écrit :Euh imho c'est pas tant son œuvre que ça le collage posté par Timo.
Image

Avatar du membre
Wonk
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 94
Enregistré le : 17 juil. 2009, 21:44
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par Wonk » 29 nov. 2009, 01:46

Merci à tous.
Je remercie plus particulièrement mes parents, mes amis, contrebasse.com et je tiens à souligner le fait d'avoir gagné ce prix sans avoir baissé mon froc pour une maison de disque.
Image

Séb
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 493
Enregistré le : 10 avr. 2008, 06:55

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par Séb » 29 nov. 2009, 10:47

Han bon, j'avais rien compris ... je croyais que l'oeuvre illustrait le rapport du contrebassiste à sa justesse.
"Suis-je juste ou non ? Dois-je mettre des repères sur mon manche ? Sont-ce les clefs pour arriver au coma tant désiré ?"

Comme quoi l'interprétation ....

P.C
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 5
Enregistré le : 10 déc. 2009, 12:45

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par P.C » 22 janv. 2010, 22:54

Je pense qu'il faut arrêter deux secondes de délirer :
Ron Carter fait certainement partie des 10 plus grands contrebassistes de jazz de tout les temps, qualifier sa musique d'inaudible, c'est complètement insultant et pour lui (mais je pense qu'il se fout de ton avis) et pour tout les gens qui sont aiment vraiment le jazz..
On ne peut pas évaluer le jazz selon les mêmes critères que le classique, et heureusement !
quun musicien ne joue pas toujours parfaitement juste ne justifie pas, à mon sens, qu'on rejette son oeuvre, ce n'est pas un critère suffisant
Et puis si tu n'aime pas ron carter, et ba j'en suis navré, vraiment, parce que tu passe à coté d'une légende (cf : disque en duo avec jim hall )

Avatar du membre
buzz_l_eclair
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 108
Enregistré le : 14 déc. 2008, 11:09
Localisation : Nantes

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par buzz_l_eclair » 23 janv. 2010, 00:38

P.C a écrit :Je pense qu'il faut arrêter deux secondes de délirer
Farpaitement !
Ya 2 contrebassistes qu'on ne touche pas ici : Ron Carter et Dave Holland.
Bon, Dave Holland, je m'en fous un peu, mais c'est la patronne qui veut pas qu'on y touche.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8164
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par Maryse » 23 janv. 2010, 16:41

buzz_l_eclair a écrit : Bon, Dave Holland, je m'en fous un peu, mais c'est la patronne qui veut pas qu'on y touche.
T'as raison :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: D'ailleurs, à Genève, ya une rue hilarante, la rue des Volland (véridique...). Autre superbe album avec Ron Carter: en trio avec Bill Frisell (East/West, en live).

Séb
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 493
Enregistré le : 10 avr. 2008, 06:55

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par Séb » 23 janv. 2010, 18:00

Maryse a écrit : D'ailleurs, à Genève, ya une rue hilarante, la rue des Volland (véridique...)
Ouais j'connais c'est à deux pas d'Itucci ! :mrgreen:

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8164
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par Maryse » 23 janv. 2010, 19:48

Grand concours Séb / Watch pour les plus mauvais calembours du forum :D

Avatar du membre
buzz_l_eclair
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 108
Enregistré le : 14 déc. 2008, 11:09
Localisation : Nantes

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par buzz_l_eclair » 25 janv. 2010, 19:59

L'album de Ron Carter qui me transporte en ce moment, et depuis un moment, c'est 'blues farm'.
D'ailleurs je n'arrive pas à trouver le CD (marre de l'écouter sur deezer).
Si quelqu'un sait où le trouver en CD ou en vinyle...
J'ai tendance à regarder sur amazon, mais j'imagine qu'il y a des vendeurs de skeuds en ligne plus pointus.
Maryse a écrit :Autre superbe album avec Ron Carter: en trio avec Bill Frisell (East/West, en live).
Je ne connais pas cet album, par contre j'aime bien celui en studio avec Bill Frisell et Paul Motian.

Oui, je sais, je suis complètement hors sujet, mais ça m'arrive pas souvent.

Avatar du membre
guitvh84
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 10
Enregistré le : 28 nov. 2008, 00:19

Re: Notes sur le manche de la contrebasse

Message par guitvh84 » 31 janv. 2010, 17:33

@ PC: c'est justement parce que Ron Carter est un des plus grand contrebassiste du monde que je trouve ça dingue qu'il soit faux comme ça.

Et je ne dénigre pas du tout son oeuvre ou celle Dave Holland: je les écoute avec plaisir, je les repique, etc... mais je trouve dingue que des gens de ce niveau soient faux comme ça... (sur les vidéo que j'ai pointées mais ce ne sont pas les seuls exemples)... ce qui n'est pas le cas d'autres grands bassistes, comme NHOP par exemple, ou Ray Brown...

Et du coup, je relevais que le fait que ces pointures mondiales soient elles aussi fausses de temps en temps (ce qui ne remet pas en question la qualité de leurs idées mélodiques et harmoniques, de leur compositions, de leur groove, de leur swing, de leur choix de notes, de leur technicité, mais seulement leur justesse sur une certaine partie du manche) pour m'interroger sur cette règle du "ne pas regarder son manche et ne pas y mettre des repères visuels", sa raison d'être, son utilité pour le bassiste.

Je voulais donc comprendre pourquoi les contrebassistes évitent de regarder leur manche:
-pour des raisons de posture et pour prévenir d'éventuelles douleurs physiques, et en ce sens, cet impératif me semble justifié (bien qu'un petit coup d'oeil quand on passe le do- do# ne me semble pas bien méchant...)?
-pour une autre raison et dans ce cas, je ne vois pas laquelle, ou du moins je ne vois pas en quoi elle se justifie, au vu du nombre de gens qui jouent "sensiblement faux", et qui feraient mieux de jeter un petit coup d'oeil quand ils ont de grands démanché à faire...

après, je veux bien qu'on ait une oreille différente en ce qui concerne l'appréciation du seuil du "sensiblement faux"...

quant à ta remarque sur l'évaluation du jazz au regard de la musique classique...je trouve ça dévalorisant pour la musique jazz...ce n'est pas parce que cette musique se fait dans sa "conception" "sur le moment" en partie, qu'elle ne mérite pas une interprétation "juste" ou la plus juste possible (c'est quand même la moindre des choses, quelle que soit la musique qu'on joue... )

Répondre