Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Parlons technique...
Avatar du membre
3md
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 475
Enregistré le : 23 août 2013, 16:31

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par 3md » 02 mars 2015, 08:08

gromer a écrit : [youtube]_bFNlbQrYmI[/youtube]
Superbe. Ses doigts me fascinent.

gromer
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 780
Enregistré le : 16 févr. 2015, 20:32

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par gromer » 03 mars 2015, 11:11

Salut,

je viens de trouver un post plus ancien intitulé: le metronome sur le 2 et le 4.
topic2155-15.html

ok Maryse, on va voir si celui la passe.
http://www.onf-contrebasse.com/forum/po ... 204#p19286
Modifié en dernier par gromer le 03 mars 2015, 15:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8205
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Maryse » 03 mars 2015, 12:50

Quand tu veux mettre un lien, il faut mettre l'adresse en entier (avec les http etc...).

bajito
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 103
Enregistré le : 23 mars 2011, 13:36

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par bajito » 30 mars 2015, 11:35

Pour les possesseurs d'iphone, je conseille l'usage de l'application timeguru, et de son mute de beat aléatoire. C'est top pour faire progresser sa pulse intérieure.

[youtube][/youtube]

Avatar du membre
pájaro
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 56
Enregistré le : 08 mars 2011, 18:27

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par pájaro » 16 mars 2016, 14:05

Hello,
Je me permets de ressortir ce fil de discussion un peu ancien mais ô combien (in)temporel !
Suivant les forts bons conseils donnés ci-dessus, je bosse de plus en plus souvent avec un clic à tempo très lent, histoire de ne métronomer qu'une mesure sur deux, voire sur quatre. C'est très formateur ! Sauf que… autant c'est facile de faire ça avec un ordi et un logiciel qu'on peut régler comme on veut, autant c'est impossible quand on veut jouer et qu'on n'a sous la main qu'un métronome classique qui ne descend qu'à 30 voire à 40 bpm.
Et quand je déplace ma grand-mère, c'est déjà assez encombrant pour ne pas déplacer aussi mon ordinateur. (Oui je sais, je pourrais aussi acheter un smartphone, mais en fait non.)
D'où ma question : connaîtriez-vous un métronome capable d'aller plus lentement que ça ? Idéalement à 6 bpm, mais déjà 10 ou 12 ce serait bien. J'ai cherché un peu partout sur un Ternette, mais je ne trouve pas…
Merci de vos conseils.
Pájaro

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4619
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Patrick MANET » 16 mars 2016, 15:53

Pas de métronome "hardware" avec ces fonctions.
Nouvelles façons d'apprendre qui découlent directement des nouvelles technologies.

Avec un métronome "hardware" on peut utiliser la fonction lumière et ne la regarder que de temps en temp, j'ai pas mal bossé avec ça à un époque lointaine :-) Mais ça reste sommaire par rapport aux métronomes électroniques.

T'as essayé de voir du côté des enregistreurs de poche, ils ont une fonction métronome, à voir jusqu'où descendent les réglages.

Avatar du membre
pájaro
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 56
Enregistré le : 08 mars 2011, 18:27

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par pájaro » 16 mars 2016, 16:58

Ah en effet, les enregistreurs de poche c'est une très bonne piste ! Celui que j'ai n'a pas de fonction métronome, mais il a un petit haut parleur… et du coup, ça m'a donné l'idée d'y stocker une série de pulsations différentes que j'aurai préparées sur mon ordi, et de l'utiliser comme métronome "pré-réglé" ! Du genre : Piste 1 : 10 minutes de clic à 6 bpm. Piste 2 : idem à 12 bpm. Piste 3 : idem à 18 bpm. Etc.

En plus ça va me permettre aussi d'y coller des rythmes asymétriques, ce que je n'ai jamais espéré trouver sur un métronome. Parfait pour bosser les kopanitsa, pajduško et autres !

Entre-temps j'avais continué à fouiller et j'ai découvert que le Seiko SQ-200 descendait à 1 bpm (et montait à 300). Mais le plan de l'enregistreur me plaît bien mieux (d'autant que ça ne me coûtera pas un radis :winky: ).

Merci Patrick !
Pájaro

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4619
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Patrick MANET » 16 mars 2016, 17:21

En plus un enregistreur c'est génial. Non seulement pour bosser ou enregistrer des idées, mais pour s'écouter. Au début ça pique puis on s'habitue :-) Et surtout, on progresse !

Avatar du membre
pájaro
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 56
Enregistré le : 08 mars 2011, 18:27

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par pájaro » 16 mars 2016, 17:46

Ouaip, par contre si je l'utilise comme "lecteur de métronome", je ne pourrai pas m'enregistrer en même temps… :mrgreen:

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8205
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Maryse » 16 mars 2016, 19:46

Voui les métronome hardware j'avais cherché, le minimum trouvé descendait à 20bpm. Et c'était un truc qui bouffait les piles à une vitesse incroyable avec un son limite pas assez fort... C'est vrai que sans smartphone, le plan de l'enregistreur + HP avec les pistes pré enregistrées c'est bien vu!

Avatar du membre
Funkdafied
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 321
Enregistré le : 07 oct. 2015, 22:53

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Funkdafied » 17 mars 2016, 20:46

Un séquenceur pourrait faire l'affaire avec tout les avantages :)

Ableton, Cubase, Reaper ...
Bassicaly Yours... FunkDaFied

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8205
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Maryse » 17 mars 2016, 21:10

Funkdafied a écrit :Un séquenceur pourrait faire l'affaire avec tout les avantages :)

Ableton, Cubase, Reaper ...

Pajaro cherche qqchose en mode nomade (voir les messages plus haut).

Avatar du membre
Funkdafied
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 321
Enregistré le : 07 oct. 2015, 22:53

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Funkdafied » 17 mars 2016, 22:25

Ah oki :-)
Bassicaly Yours... FunkDaFied

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8205
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Comment améliorer sa pulsation intérieure ????

Message par Maryse » 17 mars 2016, 22:47

Funkdafied a écrit :Ah oki :-)
Mais c'est sympa de participer à la conversation sinon :D :rotate: :winky:

Avatar du membre
vavou
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 126
Enregistré le : 03 oct. 2015, 09:10
Localisation : Aix en Provence

konakol mon ami

Message par vavou » 18 mars 2016, 00:58

AMÉLIORER SA PULSATION
C'est un travail personnel qu'il convient d'entreprendre, un travail presque physique.
une machine, un soft informatique, peut aider le jeu régulier, mais le tempo des musiciens qui jouent avec vous n'est pas celui d'une machine. une pulsation c'est un partage, et selon les personnes, le type d'instrument, la pulsation est très différente.

Pour le travailler il n y a pas beaucoup de solutions.

deux ou trois choses donnent un tempo régulier dans notre organisme.
le cœur...mais c'est pas facile à entendre en jouant :lol:
la marche aussi (pas fiable si on a pas une voute plantaire mal foutue, ou un soucis d'ordre moteur)

et enfin, et surtout la respiration.


C'est sur la respiration qu'il faut se baser me semble t il.
[youtube]-5nzeG052_c[/youtube]
La musique indienne avec ses onomatopées (konakol) est vraiment ce que je connais de mieux pour acquérir des allures stables.
Image*
Je pense qu'utiliser des phonèmes aide considérablement, c'est une perspective, un objectif, une libération, un bien être aussi, car respirer un rythme c'est lui donner une vie très probante pour l'auditeur. Mais c'est aussi accorder (ou harmoniser) sa gestuelle, sa respiration et son rythme cardiaque sur le rythme donc, chanter un rythme en le jouant est une des clef du jeu du rythmicien.

Pour maintenir un tempo l'entrainement de façon régulière compte beaucoup, car l’acuité rythmique se perds petit à petit si on ne l'entretient pas.
C'est comme une plante qu'il faut abreuver, si vous ne faites pas régulièrement des exos dont l’objectif est la stabilisation de l’allure,vous perdez petit à petit le sens très fort du tempo. Et c'est plutôt pour l'entretien et la vérification que je conseille alors le soutient d'un métronome.

Il est important de prendre en compte que l'on demande au batteur, comme au bassiste, au violoncelliste, d'avoir un tempo stable, mais aussi outrancier,et généreux,un peu surjoué, sur lequel d'autres instrumentistes peuvent s’appuyer.
Cette remarque n'est pas un détail.
Les soufflants ont un tempo, mais il sont invités dans leur mélopées à jouer avec un peu d'élasticité métronomique pour créer du pathos. A l'inverse de l'accompagnateur qui ne dois pas bouger le tempo, sauf lors d'un accompagnement rubato induit par le rythme de l'harmonie, ou le souffle du chanteur ( ou de n'importe quel soliste que l'on se doit de suivre).
Et puis il y a la considération idéologique du tempo, comment on l'apprend, comment on l'écoute et donc comment on le retransmet.
Avant le début du 19ème siècle, le tempo était signifié par un pendule-métronome, un objet identique (ou presque) à un fil à plomb.
qu'elle vision cela pouvait donc induire d'après vous ?
Image
Et bien sûr il y avait déjà des musiques "aux tempi strictes et droits", celles qui prêtaient à danser.
Image
Dans de nombreux pays c'est le pas de la danse qui invite les rythmiciens au tempo.
donc on voit le tempo, avant de s'en emparer.

Pour faire simple, la notion de binaire ternaire n'existe pas, elle n'existe que dans la musique occidentale, qui est le reflet de l'esprit mathématique des grecs anciens. C'est à dire un son posé sur du papier dans un repère orthonormé (temps / fréquence d'un son )
Image
Mais dans les régions de France où la tradition orale de la musique existe, comme dans les pays où la musique ne s'écrit pas, souvent nous (occidentaux, lecteur de partition j'veux dire ) nous avons du mal à garder le tempo parce qu' il est donné par un repère unique, joué par un musicien "gardien de l'allure" qu'il faut absolument connaitre et repérer. Par exemple, le sangban pour les mandingues, la clave dans les caraïbes, le mbëng-mbëng pour le sénégal)
[youtube]-Nws52cnbBM[/youtube]
j'aime particulièrement cette vidéo de musique sénégalaise au sabar parce que l'on voit la danse, parfois des auditeurs chantent, mais surtout le tempo est proposé par des claquement de mains. un régal :houin: les spectateurs battent-ils des mains sur le temps 1 ? 2 ? 3? 4 ? etc ...comment le savoir?
un vrai bonheur, pour les occidentaux que nous sommes sans avoir été initié à trouver le "phare métronome".
Ecoutez bien le détail des rythmes, on est pas complètement complètement largués...mais à noter sur une partoche c'est juste un peu chaud.
Malheureusement le sabar est sans avenir par chez nous, parce que même le premier rythme que l'on apprend
(le Saf sap) est juste super compliqué.
Souffrez contrebassiste que vous êtes !
ET sachez que le sabar se compose de 7 à 9 instruments à percussions tous accordés entre eux , tous ont une une tessiture voisinant + ou - une quarte juste. Une main jouant des rythmes avec la baguette (en forme de tige la baguette, pas la main :eh: ) tandis que l'autre (la main gauche) appuies sur la peau pour ajuster les notes, et aussi taper quelques réponses.
Le sabar est une famille de "tambour chantant" (comme le Tama), pour être un joueur de sabar confirmé il faut donc être rythmicien et avoir une oreille qui entends bien les fréquences aussi, tout comme un Contrebassiste .
mais en mieux
:mrgreen:


Dans toutes les musiques ( même de traditions savantes, et occidentales) il est plus simple de repérer et de suivre "le chef du tempo" que de compter des temps mathématiques réguliers (cqfd répondant aux critères de la musique passée par la phase "arithmétique".)

j'espère que je ne suis pas trop indigeste, et barré. :fray:

Pour commencer voici quelques pistes de travail:
utiliser des pulsations un peu rapides, mais pas trop, aux alentours 92 à 104 à la noire.
des pulsations par 4 dont vous jouez la première uniquement .
Vous jouez la première des 4 pulsations, donc des noires, mais ânonnez des onomatopées en pensant 4 doubles (comprendre 4 puls)

la même chose avec 3 puls (respirations) dont vous jouez la 1ere des trois; tempo entre 72 a 82

Comme l'a déjà fait Maryse, pour ceux qui aiment lire je vous conseille vivement une méthode qui a une quinzaine d'années maintenant, et qui est très à la mode, ou en passe de le devenir.
c'est la méthode O passo de lucas Ciavatta.
elle comporte pleins d'exos super efficaces pour "tenir la baraque". Cette méthode est redoutablement efficace, si on considère le temps passé à s’entrainer par rapport au résultat obtenu.
http://www.opasso.com.br/

voilà : au boulot !

je pourrais encore écrire des pages et des pages sur ce sujet qui est au cœur de ma quête d'artiste et de pédagogue ...mais bon..pas tout dans le même post.

juste une dernière piste de réflexion, pour vous inviter à vous interroger sur le placement et la proposition d'un tempo stable selon que l'on joue acoustique ou électrifié, avec 5 musiciens ou 120, sans parler de la volumétrie de la pièce :rotate:

Pour consoler ceux qui galèrent et perdent patience:
N''oubliez pas qu'un apprenti jazz man appartenant à la communauté noire, né dans une grande ville et qui a 20 ans en 1940 aux USA, baignait dans un environnement où il n'entendait presque uniquement que des musiques jazz.
Le jazz peut être aussi appréhendé comme une musique folklorique.

Pensez aussi à un fils de griot qui n'entend et ne joue que la musique de son village, de son ethnie, de sa caste
( surtout)
comme lui, si vous n’entendiez qu' un seul style de musique depuis toute votre enfance, le même depuis toujours, il vous semblerai "naturel" à interpréter, et vous trouveriez de suite le bon feeling. Tenir son tempo serait certainement sans souci.

tout ça pour dire qu'avoir un tempo stable dans pleins de styles musicaux différents, ça c'est un peu long à maitriser.
Pas de panique donc.

Et oui, la restitution d'un tempo stable est un sujet aux multiples facettes, et aux solutions plurielles. :mrgreen:
Modifié en dernier par vavou le 18 mars 2016, 10:58, modifié 19 fois.

Répondre