A quoi pensez vous quand vous faites une walking?

Parlons technique...
Avatar du membre
Phileas
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 188
Enregistré le : 23 avr. 2006, 17:27
Localisation : Narbonne
Contact :

A quoi pensez vous quand vous faites une walking?

Message par Phileas » 17 mars 2007, 14:50

Salut,
Tout est dit dans le titre.
Je pense que chacun d'entre nous ? sa propre façons de concevoir est donc "d'intelectualis? en temps réel" (:roll:) ce qui peut paraitre comme une improvisation continue.
La walking est "un carefour mental" ou se croise toutes sortes d'informations,grilles,accords,arp?ges,rhytmes,tempo,.....Essayer constament d'?pouser le chorus d'un soliste (et "les prises de risque" que cela engendre), bref autant de pistes que nous devons digerer sur le moment; ? l'instant T .
Comment abordez vous "mentalement parlant" l'accompagnement ?

Avatar du membre
lionel
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 82
Enregistré le : 15 mai 2006, 16:28

Message par lionel » 17 mars 2007, 17:46

juste quelques pensées .....

Sur une grille que je connais bien je melange au choix arpeges, modes et notes de transition entre accords , j'essaies de coller au theme quand il est exposé , ne pas trop en faire, garder certains contrechants pour les fills de fin de grille
Au moment d'un solo, , j' appuies encore plus l'harmonie et soutiens les passages difficiles en simplifiant mon jeu dans ces moments , mais perso ce qui definit ma walking bass c'est surtout le rythme general du morceau, le decoupage rythmique d'un theme, le nombre de temps sur chaque accords, le feeling que le batteur imprime a la ride, la formule de musiciens aussi (en trio ou en big band etc...), la façon de jouer de l'harmonie (guit/piano etc...) certaines personnes laissent beaucoup d'espace, d'autres au contraire "verouillent" la musique . .

Tout ça a trait avec le role generale du bassiste, ecouter, analyser, federer, soutenir, enjoliver, ameliorer et tout ça avec discretion :mrgreen:

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4560
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Message par Patrick MANET » 18 mars 2007, 02:37

ça fait déjà pas mal de temps que je ne pense plus :mrgreen:
Du temps où je pensais, je n'?coutais pas assez ce que je jouais, c'était plus de la th?orie en direct : tel accord donc telle gamme ou tel arpâge, telle approche chromatique...
Je ne dis pas qu'il ne faille pas passer par l?, cela me semble même indispensable mais lorsqu'on a joué quelques milliers de grilles dans sa vie de contrebassiste, on peut passer ? autre chose, c'est à dire privil?gier l'oreille. Lorsque l'on connaît l'esthétique de cette musique (le jazz) et que l'on a dans les doigts un certain nombre de réflexes, on peut ensuite jouer ce que l'on entend. Tout d'abord sur des morceaux que l'on connaît bien, et même ensuite en d?chiffrage. J'entends avant de les jouer chaque note du walking, idem dans les solos, et le plaisir de jouer est multiplié :!:

Mr.Pitch
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 372
Enregistré le : 16 mars 2007, 11:09

Message par Mr.Pitch » 21 mars 2007, 10:36

h? ben... quand j'en serai l?... :roll:

*partit échanger sa CB contre une raquette de pinpong*

en général je pense ? comment faire pour ratrapper la grille quand j'ai zappé un accord sur le premier pont... et que le gratteux 'mr. super jazz-je connais autumn leaves, attention' me regarde d'un air accusateur et un peu blas?.
quelle plaie ces bassistes autodidactes!! Ca devrait pas exister!!!

c'est un peu confu comme sentiment, ça ressemble beaucoup ? quand je me retrouvais interrog? au tableau en cours de maths, il y a longtemps :terro:

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4560
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Message par Patrick MANET » 21 mars 2007, 16:31

[quote=quelle plaie ces bassistes autodidactes!! Ca devrait pas exister!!![/quote]
Rassure toi, je suis moi aussi autodidacte :D Bienvenue au club :!:
L'oreille ça se travaille, le plus difficile est de trouver le bon chemin pour travailler une oreille de jazzman, différente je pense que celle demandée en musique classique.
Par exemple, par la pratique, il nous est possible de reconnaître la forme d'un accord, majeur 7, mineur 7 diminu? ou 6/9 ? la couleur de l'accord, sans vraiment distinguer les notes qui le composent. La formation solf?gique traditionnelle c'est plutôt entendre les notes une par une, puis deux, puis trois ensemble...
En ce qui concerne les walking, j'ai commencé ? vouloir entendre ce que je faisais, galère au début. Puis, j'ai trouvé une combine. écouter puis chanter la fondamentale de chaque accord de la grille sur le premier temps, et mémoriser ça comme une mélodie sur tout le morceau. Si tu prends autumn leaves que tu citais dans ton post, ça fait : boum2,3,4 boum2,3,4, boum2,3,4 etc. T'as vu je chante bien :mrgreen:
Ensuite jouer et mémoriser la fondamentale plus les autres notes (2,3,4) qui te permettent de passer d'un accord ? l'autre. Pour ça, choisis un chemin simple pour passer d'un accord ? un autre, des notes conjointes par exemple. En faisant ça syst?matiquement chaque fois que tu travailles un morceau, ça vient assez vite car les mêmes cadences (encha?nement d'accords) reviennent souvent en jazz.
Quand ça c'est acquit, on affine...

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 784
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Message par benoit » 21 mars 2007, 18:52

Je n'ai pas du tout le même niveau que Patrick Manet mais j'ai aussi de plus en plus l'impression de ne pas penser quand je joue une walking et juste de me chanter ce que je fais. En fait, la première idée qui m'est venue quand j'ai lu cette question, c'était l'écoute psychanalytique, cette esp?ce d'impression d'écouter sans écouter tout en se tenant prêt ? régir instinctivement ? certaines informations. J'ai aussi en même temps les yeux riv?s sur la partition mais c'est parfois plus pour poser le regard que pour regarder les accords.

DBMAN
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 291
Enregistré le : 14 janv. 2007, 16:50
Contact :

Message par DBMAN » 21 mars 2007, 18:55

Bon, Pitch, j'ai retrouvé ma raquette de quand je faisais des maths. On se fait un set?

DBMAN
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 291
Enregistré le : 14 janv. 2007, 16:50
Contact :

Message par DBMAN » 21 mars 2007, 18:56

Pendant que j'y suis. connaissez-vous des playbacks pour basse dans des standards de jazz?

Avatar du membre
Lawkyz
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 185
Enregistré le : 22 avr. 2006, 14:46
Localisation : Paris
Contact :

Message par Lawkyz » 21 mars 2007, 19:27

Band In A Box ou tu rentres ta grille. C'est pratique et c'est illimit? comme playback
Lawkyz, mais qu'est-ce que la musique ?
matériel : Cordes Thomastik Spirocore Weisch
Capteurs : David gage The Realist / FWF MB750
Effet : Sans Amp Paradriver DI / BOSS Chromatic Tuner TU-2 / Boss Octaver

DBMAN
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 291
Enregistré le : 14 janv. 2007, 16:50
Contact :

Message par DBMAN » 21 mars 2007, 19:33

what is that?

Avatar du membre
Lawkyz
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 185
Enregistré le : 22 avr. 2006, 14:46
Localisation : Paris
Contact :

Message par Lawkyz » 21 mars 2007, 19:54

Un logiciel pour PC d'accompagnement. Le principe : tu rentres ta grille d'accord tu choisis ton style et les instruments qui t'accompagne et hop c'est parti

Lawkyz
Lawkyz, mais qu'est-ce que la musique ?
matériel : Cordes Thomastik Spirocore Weisch
Capteurs : David gage The Realist / FWF MB750
Effet : Sans Amp Paradriver DI / BOSS Chromatic Tuner TU-2 / Boss Octaver

Avatar du membre
lionel
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 82
Enregistré le : 15 mai 2006, 16:28

Message par lionel » 21 mars 2007, 22:03

y a meme tous les reals books dispo pour band in the box , ce logiciel c'est du bonheur (si on sait faire abstraction des sons pourris et des arrangements bateau de chez bateau), j'appelle ça le karaok? du jazzman ! :mrgreen:

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par timo » 21 mars 2007, 23:12

Patrick MANET a écrit :Si tu prends autumn leaves que tu citais dans ton post, ça fait : boum2,3,4 boum2,3,4, boum2,3,4 etc. T'as vu je chante bien :mrgreen:
Ben voilà ! là au moins, c'est clair ! :D :D

- Boum ?
- Boum.
- Boum boum ?
- Boum... boum. Boum.
- Boum !!
...
- Boum.

C'était Les contrebassistes parlent aux contrebassistes. Boum boum !

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par timo » 21 mars 2007, 23:22

Bon allez, un peu de sérieux, non mais.

Moi non plus je ne pense pas ? grand chose quand j'accompagne des gens. Disons que si je suis obligé de penser, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas...

J'essaie de me concentrer pour me mettre dans un état mental d'écoute maximale ; de faire vraiment attention ? ce que jouent les copains.

On est un peu multit?che dans ces moments, il y a les doigts à faire bouger pour jouer les notes qu'on entend, il y a le batteur ? écouter pour que les noires tombent exactement en même temps que sa ride, il y a le soliste, et tout et tout...

Sinon, pour bosser l'écoute, il y a GNU Solfege qui peut être assez utile.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8160
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Message par Maryse » 21 mars 2007, 23:31

DBMAN a écrit :Pendant que j'y suis. connaissez-vous des playbacks pour basse dans des standards de jazz?
Ouais B in Box bien pratique. Sinon ya tous les Aebersold aussi que je te déconseille de te procurer ? dos de mulet. Ya les grilles des thème, ça joue bass/piano/batterie. Sur un canal t'as le piano, sur l'autre la basse. Donc zou, tu fais taire le bassiste et tu joues avec le pianiste et le batteur. Y'a même des Aebersold avec Ron Carter ? la basse et le relevé de ce qu'il joue.

Sinon pour les walk moi je pense à faire une supert coh?sion avec le batteur, et l'éventuel autre rythmicien accompagnateur (gratteux, pianiste...) faire en sorte que le mec que j'accompagne donne le meilleur de lui même. Et être vraiment une clef de vo?te, un pont entre le rymthe et l'harmonie. En gros j'essaye d'être essentielle tout en me disant que si chacun, au sein d'un groupe, joue en se disant "Comment puis être essentiel(le)? Comment faire en sorte que grâce à moi le groupe sonne du feu de dieu?" bin on a vraiment un son de groupe, et pas X individualit?s.

Répondre