mémoriser le doigté

Parlons technique...
Répondre
Avatar du membre
rog
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 153
Enregistré le : 30 avr. 2006, 08:55
Localisation : ardeche

mémoriser le doigté

Message par rog » 08 août 2016, 09:35

lorsque l'on joue un thème,il y a des passages de doigté plus facile que d'autre pour faciliter les notes suivantes,pour ma part je suis obligé de mémoriser cette endroit pour placer en premier le 1 le 2 ou le 4
En impro on se trouve parfois limité par un doigté mal choisi
l'idéal serai de pouvoir penser au deux notes suivantes pour que le cerveau prépare l'enchainement
et vous comment faites vous?

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8253
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: mémoriser le doigté

Message par Maryse » 08 août 2016, 13:19

rog a écrit : En impro on se trouve parfois limité par un doigté mal choisi
C'est pour ça que travailler un doigté trop strict et immuable freine la capacité d'adaptation immédiate, l'impro étant bien sûr le meilleur moyen de s'adapter à ce qui vient. Au début c'est bien pour trouver les notes de se forcer à un doigté immuable, ensuite faut en sortir. Le but, selon moi, n'est pas "quel doigt mettre?" mais "Où est la note que je veux jouer, peu importe le doigt qui va appuyer". De cette manière, on ne préoccupe pas d'aller de doigt en doigt, mais de note en note, puis de son en son (stade final car la note est très intellectualisante aussi... elle a un nom qui en plus peut changer en fonction de la tonalité, une fonction etc) et l'intelligence corporelle fait le reste encore faut il lui faire confiance ;-)

C'est pas mal de bosser un trait (arpège, gamme, phrase) en se forçant, au bout d'un certain moment à changer le doigté quitte à faire un truc scabreux. Juste pour se forcer à sortir d'un moule trop rigide. Ou bien changer la forme du dessin sur le manche. Ex: si je bosse une gamme de do en position de base avec le D et le G à vide, bin je vais bosser la gamme de do en appuyant le D sur la corde de la et en allant chercher le E sur la corde de la itou. Puis F G et A sur la corde de ré, et zou, B et C aussi, tant qu'à faire. Et redescendre la même gamme en faisant un gros saut de puce à partir du C corde de sol, pour joindre les deux C aigus. Deux chemins différents pour dire presque la même chose. Je dis presque car même si les notes (tessiture) sont les mêmes, le timbre lui change.

En gros, se forcer à sortir des sentiers trop battus, même pour chanter la même chanson. Trouver d'autres points d'appuis pour mettre dans le cerveau d'une plus grande adaptation et réactivité face à l'imprévu.

Et oui, toujours travailler un trait (arpège, gamme ou phrase) en montant ET en descendant (ou l'inverse). C'est très très instructif... ;-)

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4646
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: mémoriser le doigté

Message par Patrick MANET » 08 août 2016, 14:33

rog a écrit :l'idéal serai de pouvoir penser au deux notes suivantes pour que le cerveau prépare l'enchainement
et vous comment faites vous?
Une fois de plus, l'oreille aide beaucoup. Si tu penses "théorie" c'est à dire je vais de La à Do# par exemple, difficile d'être juste si tu n'as pas bossé le déplacement. Si tu entends l'intervalle, les doigts y vont beaucoup plus facilement.

Avatar du membre
rog
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 153
Enregistré le : 30 avr. 2006, 08:55
Localisation : ardeche

Re: mémoriser le doigté

Message par rog » 12 août 2016, 08:36

Merci a vous deux vos réponses sont très intéressantes
mais pour moi avec mes capacités du moment, je mémorise pour les thèmes l'emplacement de la note de départ ainsi que les passages qui me sont obligés pour ma dextérité
exemple autumn leaves en Gm départ Sol sur corde Ré et au pont pour faire Fa et Fa octave le premier Fa je choisi corde La

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2140
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: mémoriser le doigté

Message par michif » 12 août 2016, 09:53

Sol sur la corde de ré et surtout fa sur la corde de la, je trouve que tu montes déjà assez haut sur le manche. Tu es pas mal avancé.

Premier fa sur la corde de la et l'octave au talon sur la corde de sol ?

:rotate: :mrgreen: :mac: :mrgreen: :nul: :ellipses: :sleepy:

Avatar du membre
rog
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 153
Enregistré le : 30 avr. 2006, 08:55
Localisation : ardeche

Re: mémoriser le doigté

Message par rog » 12 août 2016, 10:43

oui tu as bien compris,et le but de mon premier message et de discuter des automatismes qui permettent de choisir le doigt et la note sur la bonne corde pour enchainer facilement les autres notes
est ce qu'il est possible d’acquérir ces automatismes ou les perfectionner
Maryse conseille de travailler plusieurs cheminement
en classique on cherche et on écrit le meilleur doigté qui nous convient et pour ma part je les mémorise pour être sur de ne pas me fourguer dans un impasse
Patrick conseille de penser au son de la note a jouer et pas a son nom et emplacement
il est vrai que c'est le but final de jouer sans regarder le manche et de profiter du public, si on est pas trop concentré au point de fermer les yeux

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8253
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: mémoriser le doigté

Message par Maryse » 12 août 2016, 11:12

rog a écrit : en classique on cherche et on écrit le meilleur doigté qui nous convient
Mais en impro (walking par exemple) c'est un peu différent.. ;-) En classique oui, absolument. Le peu que j'en ai fait, je me trouvais LE doigté qui va bien, et en dehors de celui ci, point de salut!

C'est pour ça (impro) que le plan de +sieurs cheminements c'est pas mal. Mais toujours chanter la phrase, les intervalles, chanter la musique (intérieurement ou extérieurement).

Répondre