La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Toutes vos questions sur la lutherie, les réglages etc.
Répondre
arielmarc
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 70
Enregistré le : 10 juin 2014, 13:44

La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par arielmarc » 03 juin 2019, 22:12

Salut a tous,

Mardi dernier j'ai reçu ma nouvelle contrebasse de Ioan Bucur, luthier roumain, j'en avais parlée dans une autre discussion. Je savais depuis un moment que Gael McKeon venait d'installer son nouvel atelier a Toulouse et j'avais prévu de lui amener l'instrument pour un set up complet.
Mercredi j'appelle Gael. Tout de suite, super contact au téléphone, bien différent de la relation avec certains luthiers qui considèrent le musicien au mieux comme un emmerdeur, et au pire comme l'ennemi. Comme j'ai des contraintes de temps et que je suis a presque quatre heures de route, Gael me propose malgré son planning bien chargé de venir le vendredi. Il est prévu de faire le travail dans la journée mais il m'invite chez lui pour la nuit suivante si nécessaire.
Vendredi je prends donc la route a la fraîche et j'arrive a l'atelier a 11:30. Le temps de décharger la bête, Gael commence a 11:45. Il finira a 20:45. Il passe toute la journée uniquement sur ma basse sans interruption, sauf pour une courte pause pour promener le fauve qui garde l'atelier.
Gael commence par une inspection complète de l'instrument, de la volute a la pique, tout en m'expliquant le comment du pourquoi. La communication est encore meilleure qu'au téléphone, la gentillesse et l'humour en sus. A l'issue de l'inspection et après discussion sur ce que j'aime ou pas les travaux suivants sont décidés: planification complète de la touche, retaillage du sillet, retaillage du chevalet avec installation des vis de réglages et du capteur Lifeline, rehaussement de l’âme, changement des cordes et vérification complète. Puis Gael me fournit un devis détaillé total que j'ai honte d’accepter tellement il est raisonnable. Je pars errer dans Toulouse pour laisser le maître faire son oeuvre. Plusieurs fois dans la journée Gael me rappelle pour s'assurer de ce que je veux exactement.
Je reviens vers 18:30 et Gael est en train de finir. Il me fait essayer la basse qui est déjà super bien réglée mais n’hésite pas a se recoller une heure et demie demie de boulot supplémentaire pour que j'obtienne précisément ce que je veux; la, j'ai carrément honte d’être aussi exigeant.
Le bilan est que maintenant j'ai une super basse, super bien réglée; le mauvais coté des choses est que si maintenant je joue mal c'est entièrement de ma faute. Thank you Gael, you are above and beyond.
Modifié en dernier par arielmarc le 04 juin 2019, 09:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
davidouble
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 183
Enregistré le : 11 déc. 2016, 19:07
Localisation : 94

Re: La Roumaine en visite chez Gael

Message par davidouble » 04 juin 2019, 09:11

merci pour ce retour notamment sur l'intégrité et la passion que Gaël met dans son travail.

j'ai suivi tes post concernant ta contrebasse et ce luthier roumain, pourrais tu nous dire ce qu'a pensé Gaël de cet instrument si toutefois il a émis des commentaires (qualité des bois, fabrication, équilibre etc...) ? et aussi bien sûr ton avis "de tous les jours" à la pratique ?
merci d'avance

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8252
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: La Roumaine en visite chez Gael

Message par Maryse » 04 juin 2019, 10:24

Et oui arielmarc... encore un heureux! Super.

arielmarc
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 70
Enregistré le : 10 juin 2014, 13:44

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par arielmarc » 04 juin 2019, 18:49

Pour répondre a Davidouble, je ne veux pas parler pour Gael et j’espère qu'il participera a la discussion et dira ce qu'il pense de l'instrument.

Par contre je peux donner mon opinion, tout en sachant que je m'exprime maintenant avec les yeux de l'amour.
Je peux comparer avec les contrebasses que j'ai ou que j'ai eues, une Musima massive, un Chinoise massive de bonne facture et une Hongroise massive de très bonne facture mais non-signée. Je joue principalement en pizzicato, les standards et les musiques latines et caribéennes.
Les bois de cette contrebasse Ioan Bucur sont splendides, érable tigré pour le fond les éclisses et le manche, épicéa avec des veines fines et régulières pour la table, ébène de bonne qualité pour la touche. Les vernis sont très bien faits, assez fin sur la table ce qui lui permet de vibrer librement, un peu plus épais sur le reste de l'instrument. Les mécaniques sont des Rubner, et la pique est en métal et de bonne qualité.
Même si le son est déjà satisfaisant comme c'est une basse qui a été fabriquée en 2017 elle devrait s'ouvrir plus avec le temps. En général je joue sur des Evahs Weich ou des Velvet Anima, mais j'avais un jeu de Belcanto que je voulais essayer et que Gael a monté. Au début je n'ai pas été séduit par le son et j'avais un peu de mal a jouer juste. Mais après une vingtaine d'heures de jeu je suis maintenant acquis a la cause. L'instrument est bien équilibré sur toute la tessiture, avec des basses profondes, suffisamment puissant et avec une bonne longueur de note. Après le travail de Gael la contrebasse est facile a jouer. Il est probable que dans un avenir proche je monte dessus des Evahs Weich que j'adore et qui mettront plus la bête en valeur. Ma femme qui a une oreille musicale et exercée m'a aussi fait des commentaires positifs sur le son.
Pour résumer, cette contrebasse vaut 5000 euros; je l'ai payée un peu moins cher car je l'ai achetée hors taxes. Il faut aussi compter le set up fait par Gael, mais qui est plus que raisonnable. A ce prix c'est un très bon instrument, une qualité équivalente faite par un luthier français aurait probablement coûtée le double. Je me vois bien rester sur cet instrument pendant longtemps car c'est tout ce que je voulais, et un peu plus.

Avatar du membre
pestounet
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 318
Enregistré le : 28 oct. 2017, 12:37
Localisation : Paris

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par pestounet » 04 juin 2019, 19:06

:parfait:
..

Avatar du membre
davidouble
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 183
Enregistré le : 11 déc. 2016, 19:07
Localisation : 94

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par davidouble » 04 juin 2019, 19:51

merci arielmarc
comme Dan le disait dans un autre post, je ne suis pas non plus en vue d'un changement immédiat, mais je glane le maximum d'infos pour le moment où ça viendra !
en fait je te posais aussi la question car suite à ton post je suis allé voir le site de Loan Bucur et j'ai vu qu'il faisait un modèle Ceruti, pas le même que celui de Christian Laborie que j'ai pu d'ailleurs jouer un peu dans le passé et entendre jouée et j'avais été pas mal impressionné.
Son modèle Busan, quant à lui, que j'entends régulièrement car on joue des petites pièces pour 2 contrebasses avec un pote, est une vraie merveille, c'est cher mais qu'est-ce que ça sonne, à l'archet comme aux doigts !!!

Avatar du membre
woody_haleine
VIP
VIP
Messages : 2031
Enregistré le : 25 nov. 2008, 00:48

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par woody_haleine » 04 juin 2019, 20:05

davidouble a écrit :
04 juin 2019, 19:51
Son modèle Busan, quant à lui, que j'entends régulièrement car on joue des petites pièces pour 2 contrebasses avec un pote, est une vraie merveille, c'est cher mais qu'est-ce que ça sonne, à l'archet comme aux doigts !!!
C'est cher comment un modèle Busan ?

Avatar du membre
davidouble
Membre Actif 2
Membre Actif 2
Messages : 183
Enregistré le : 11 déc. 2016, 19:07
Localisation : 94

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par davidouble » 04 juin 2019, 22:43

arielmarc a écrit :
04 juin 2019, 18:49
Pour résumer, cette contrebasse vaut 5000 euros
woody_haleine a écrit :
04 juin 2019, 20:05
C'est cher comment un modèle Busan ?
un peu plus que 4 fois plus

Avatar du membre
woody_haleine
VIP
VIP
Messages : 2031
Enregistré le : 25 nov. 2008, 00:48

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par woody_haleine » 05 juin 2019, 10:09

davidouble a écrit :
04 juin 2019, 22:43
un peu plus que 4 fois plus
ok, c'est dans les prix :ellipses:

il faudrait que j'en teste une un jour :ellipses:

Il y a aussi Une Mario lamare qui doit être plus cher :ellipses:

Avatar du membre
Gael McKeon
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 86
Enregistré le : 03 oct. 2018, 14:01
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par Gael McKeon » 07 juin 2019, 09:57

Je vais écrire quelque choses, mai quand j'ai un peut plus de temp...!! Merci Ariel pour ton message.

Avatar du membre
Gael McKeon
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 86
Enregistré le : 03 oct. 2018, 14:01
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: La Roumaine en visite chez le luthier Gaël McKeon - Toulouse

Message par Gael McKeon » 17 juin 2019, 10:17

OK. En fin, j’ai pus écrire quelque chose. SVP, pardonnez l’ortho/grammaire, je me sere pas de logicielle spéciale… et je n’aie pas le temp en ce moment d’étudier sérieusement la langue. Aussi, désoler pour le retard. Entre responsabilités parentales et nouvelle entreprise, je suis épuiser.

D’abord, mon commentaire n’est que sur l’exemplaire que j’ai vue l’autre jour. C’est le seule instrument de Bucur que je connais, que je sache.

Pour simplifier:

Le Bien:

Finition belle, matériaux beaux et de qualité. Construction correcte avec tout joint bien faits et géométrie correcte.

Le mauvais:

Le creux de la touche était presque a 3mm. Cela en partie a cause d’un manche et touche qui avait légèrement tordue, avec la force des cordes, en avant, de façon permanente. J’ai compenser pour cela en enlevant plus d’ébène au sillet que d’habitude. Petit problème, mais l’ébène vaux beaucoup. Nouvelle touche arrivera plus tôt.. pas de catastrophe. Meme avec le prix d’une nouvelle touche, c’est une bonne affaire.

Aussi, les molettes étaient trop lourdes (3x le poids d’aluminium + des douilles filetées (difficile de les changer sans remplacer le chevalet). Je conseille d'acheter sans molettes.

Mais, en comparaison avec d’autres instrument au meme prix, c’est très difficile d’y trouver faute.

Point de vue sonore; il était tard et on l’a joué peu, avec un jeux de cordes seulement. Je me souvient d’une constance et égalité de son, sans differences grande entre registres. Mais apart ca, j’hésite de commenter plus, car je n’ai vraiment pas eu l’occasion d’écouter attentivement ou de jouer. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir affaire a une table très légère ou très lourde. Je soupçonne une construction modéré; capable mais prudente.

C’est un instrument de production de series. Ca c’est certain. Mais très bien produit. J’ai lus le poste d’Ariel précédent, et les réponses. Je voudrais seulement clarifier q’un luthier qui demande 30,000 € pour une contrebasse n’a pas que les frais de matériaux avant d’être payer. Il y’a les frais d’atelier (assurances, loyer, telephone, entretien d’outils etc), les frais de voyage (convention, competitions etc), les frais de poste (!), de retours et modifications etc, de temp avec le client, de publicité etc… c’est pas une manière de devenir riche!

Des instruments produits en series peuvent êtres très bien. Celui cis l’est. Mais il reste quand meme une difference entre les gammes. Où le fétichisme commence et la nécessité finit est pour chacun de déterminer. Les performances d’une auto faite par BMW sont pas suffisante pour vous? Acheter une Porsche. Trop cher? Acheter une Peugeot. Je pense que les vrais differences se trouvent dans une pente parabolique, avec 90% des requis étants satisfaites par les gammes moyennes, et correcte. Les exigences du monde symphonique, ou des enregistrements haute qualités (etc) serons toujours un point de débat. Et il y’aurais toujours des exemples de gamme moyenne qui sont meilleurs que les hautes gammes, et toujours des basses anciennes italiennes qui aurais une valeur bien plus haute que leur capacité sonore mérites. Moi, je n'achèterais pas sans essayer. Mais je comprend ce qui le font.

Pour clarifié; mes commentaires son le plus honnêtes possible. Je suis toujours très impressionné par le report qualité/prix que sont capable certains luthiers. Bucur est en train de faire quelque chose de bien, selon l’exemplaire que j’ai regarder. Un bon achat. Je ne peut pas attribuer le problème de manche a un choix mauvais de materiel, comme ce genre de problème n’est pas impossible dans les gammes plus hautes. En vérité, il faudrais voire plusieurs exemplaires pour pouvoir rendre un avis solide.

Répondre