Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Echangez et partagez votre vision et vos idées, discutez de vos différents projets
Avatar du membre
quatre-quartes
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 31
Enregistré le : 27 nov. 2009, 19:13
Localisation : Paris

Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par quatre-quartes » 27 nov. 2009, 20:07

Bonjour à toutes et tous,
Je suis contrebassiste et prof de FM depuis plus d'une dizaine d'année, et j'ai aujourd'hui le projet (pas fait, mais bien enclenché) de reprendre et d'essayer de développer une classe de contrebasse dans un conservatoire.
Je ne suis pas très inquiet quant à ma capacité de transmission, mais mon expérience pédagogique de l'instrument se borne à des remplacements et à mon propre apprentissage (qui date un peu), et j'ai donc quelques données à mettre à jour.
J'aimerais savoir d'une part ce que vous pensez des petites basses (1/16ème, 1/8ème, 1/4), et de l'âge à partir duquel il vous semble possible de faire débuter un enfant sur ce type d'instrument.
D'autre part, j'ai commencé sur la bonne vieille méthode Nanny, et je suppose que le matériel pédagogique s'est aussi considérablement enrichi depuis ma scolarité. Je vais explorer cela, mais avez-vous de votre coté des méthodes pour débutants à me recommander?
D'avance, merci pour vos précieux avis!
Au plaisir de vous lire.
Modifié en dernier par quatre-quartes le 28 nov. 2009, 19:26, modifié 2 fois.

Séb
Membre Actif 4
Membre Actif 4
Messages : 503
Enregistré le : 10 avr. 2008, 06:55

Re: nouveau prof sollicite les conseils de ses ainés

Message par Séb » 27 nov. 2009, 20:36

Salut,

je ne suis qu'élève mais mon prof m'a fait bosser sur Nanny ... je trouve ça clair ...

Avatar du membre
quatre-quartes
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 31
Enregistré le : 27 nov. 2009, 19:13
Localisation : Paris

Re: nouveau prof sollicite les conseils de ses ainés

Message par quatre-quartes » 27 nov. 2009, 21:45

Bien sûr, les points de vue d'élèves sont aussi les bienvenus; merci, Seb.

Avatar du membre
dbass
Webmaster
Webmaster
Messages : 288
Enregistré le : 13 avr. 2006, 12:38
Localisation : PARIS
Contact :

Re: nouveau prof sollicite les conseils de ses ainés

Message par dbass » 27 nov. 2009, 21:55

Bonjour quatre-quartes (beau pseudo ;-)) et bienvenue sur le forum

Pour les jeunes aujourd'hui, on peut dire que des incontournables sont les méthodes de Jean-Loup DEHANT, "Ma première année de contrebasse", puis "La contrebasse pour tous" aux éditions Combre. Elles sont bien plus adaptées à l'apprentissage des enfants et rompent avec l'austérité des Nanny. J'ai moi-même commencé à 9 ans avec Nanny (sur 1/4), faute d'autres choix à l'époque, et si cette méthode a ses qualité, on dispose aujourd'hui d'autres possibilités.

Dans les méthodes étrangères, vous avez chez Yorke, la méthode de mini-bass "Bass is best" par Caroline Emery (édité par Rodey Slatford) qui est bien sympathique. Il existe aussi toute une série de volumes "The ABC's of Bass" par Janice Tucker Rhoda (Ed Carl Fischer).

Personnellement je n'ai jamais fait débuter d'enfants de moins de 8 ans et sur des 1/8èmes, je trouve qu'en dessous, l'instrument sonne vraiment très mal et ôte toute sensation (ceci dit mon conservatoire ne dispose pas de 1/16ème donc...). La capacité physique de l'enfant sous cet âge peut également être trop limitée je pense (cela dépend malgré tout des morphologies et de la taille de l'enfant).
Dbass - Webmasteronf-contrebasse.com
Contrebassiste de l'Orchestre National de France

Avatar du membre
quatre-quartes
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 31
Enregistré le : 27 nov. 2009, 19:13
Localisation : Paris

Re: nouveau prof sollicite les conseils de ses ainés

Message par quatre-quartes » 27 nov. 2009, 22:09

Merci beaucoup, je vais consulter ou me procurer ces ouvrages!
Pour les petites basses, je pensais aller voir de plus près à quoi ça ressemble chez les luthiers avant de les faire louer par les élèves, mais en effet 8 ans, ça me paraît déjà très jeune!
Quelqu'un a déjà eu des élèves encore plus petits?

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1188
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: nouveau prof sollicite les conseils de ses ainés

Message par Dan » 27 nov. 2009, 22:55

Bonsoir,

Je ne suis moi aussi qu'élève et évidemment, après dbass, qui est plutôt contre un apprentissage avant 8 ans, c'est un peu délicat de sembler vouloir porter la contradiction.
Toujours est-il que dans mon CRD, il y a des bouts de choux de cinq-six ans qui commencent la contrebasse sur des instruments adaptés à leur taille (1/32 ?). Il est vrai que ça ne sonne pas merveilleusement. Mais est-ce le module réduit de l'instrument qui en est la cause, ou le fait que ça ne vaut pas la peine économiquement de construire une contrebasse de virtuose pour un apprenti qui ne l'utilisera que deux ou trois ans, dans le meilleur des cas ? Après tout, le violon est encore bien plus petit, et il y a des sonorités de violon magnifiques.
D'autre part, il y a en début d'année scolaire un système dit "Passeport" (j'ignore si c'est propre à l'agglomération où est situé le CRD, ou si cela existe dans de nombreuses villes ou régions), qui permet aux élèves des écoles primaires d'essayer tous les instruments faisant l'objet d'un enseignement au CRD. À l'issue de la quinzaine "Passeport", ils peuvent s'inscrire dans la classe d'instrument de leur choix. Si c'est la contrebasse, rien n'est fait pour les décourager, tout au contraire.
Le résultat quelques années après me semble plutôt bon. Je n'ai pas les statistiques permettant d'évaluer les défections en cours de route, mais en tout cas les "survivants" de 14/15 ans jouent plutôt pas mal. Plusieurs sont en 3e cycle et bien partis pour boucler le cursus (au moins au niveau CFE) de manière tt à fait honorable.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
quatre-quartes
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 31
Enregistré le : 27 nov. 2009, 19:13
Localisation : Paris

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par quatre-quartes » 28 nov. 2009, 13:34

Merci aussi, Dan, pour ce témoignage; c'est vrai que ce système de "passeport" est super bien; encore faut-il être dans une maison qui a un parc d'instrument pour faire ça. Je m'attends à devoir "bricoler" beaucoup plus, avec des locations d'instrument.
Après, c'est très logique qu'un tout petit instrument ne puisse pas restituer correctement les sons graves, mais c'est vraiment bien que ça existe, et que ça permette d'avoir une classe vivante sur le long terme.
PS: j'ai changé l'intitulé de mon premier post dans un souci de visibilité: ce nouvel intitulé me semble plus clair.
Bonne journée à toutes et tous.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8394
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par Maryse » 28 nov. 2009, 15:29

Du temps où je prenais des cours de classique, les minots (8-10ans) évoluaient sur des violoncelles montés en quarte.

Avatar du membre
dbass
Webmaster
Webmaster
Messages : 288
Enregistré le : 13 avr. 2006, 12:38
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par dbass » 28 nov. 2009, 17:18

Je ne suis moi aussi qu'élève et évidemment, après dbass, qui est plutôt contre un apprentissage avant 8 ans, c'est un peu délicat de sembler vouloir porter la contradiction.
Mais non mais non ;-) ! Je tiens à modérer malgré tout. Je ne suis pas spécialement contre l'apprentissage avant 8 ans. Je dis juste que mon expérience personnelle est quasi nulle en ce qui concerne des élèves plus jeunes. Je m'interroge juste sur l'utilité, le positif qu'il peut y avoir à débuter encore plus jeune... Un point négatif me semble être l'instrument et le manque de sensations qu'il peut procurer. On ne peut du coup pas appréhender l'instrument et son enseignement de la même manière.

Par exemple, il me semble compliqué d'essayer de jouer d'une manière précise à l'archet notamment avec un instrument qui saturera dès qu'on tentera de jouer dans la corde. Autrement dit, sur un si petit instrument, il faudra jouer avec une vitesse d'archet assez importante, avec moins de profondeur. Ce n'est pas rédhibitoire mais cela suppose de passer par des étapes, et de modifier un comportement par la suite (ceci dit c'est ce qu'on passe son temps à faire même avec les plus grands :???:) . Il en va de même pour la façon d'appuyer à la main gauche (phalanges ressortantes et non écrasées, sans trop d'appui sur le pouce, dont la phalange se plie à force de trop appuyer dessus et qui envoie la main en arrière du manche) qui déjà, avec des jeunes de 8-9 ans, pose souvent des difficultés en grandissant et donc lors du passage sur 3/4. Les articulations des enfants sont beaucoup plus souples que celles des ados ou des adultes, or jouer la contrebasse est pour moi une question de solidité des articulations, phalanges, poignets, coudes, épaules (qui sont maintenues solidement par muscles et tendons), sur laquelle on va greffer ensuite une souplesse.

Autre point d'interrogation, le niveau en FM. Celui des contrebassistes est réputé assez faible. Lorsqu'un élève débute très jeune, son niveau de FM n'est pas bien élevé. Il se crée souvent un décalage entre les deux. Je vois souvent des élèves qui ratent sur l'instrument, mais le problème n'a rien à voir. Il vient de la lecture. Si on leur demande de solfier la chose, ils n'arrivent pas à la lire sans erreurs, sans s'arrêter toutes les deux mesures. Or tant que le cerveau de ces petits bouts de choux est trop accaparé par la lecture, il ne se consacre pas aux positions et à la façon de faire...ce qui peut même entraîner de gros défauts progressivement. Personnellement devoir passer 10 ou 15 minutes à régler des soucis de lecture sur un cours de 30 minutes, ce n'est pas ma grande passion... Demander à un enfant de 9 ans de mémoriser une mesure et de la travailler en boucle pour observer et contrôler ce qu'il fait (il ne peut pas en mémoriser plus d'un coup) est déjà difficile, et je pense que plus l'élève sera jeune, plus cette démarche sera compliquée et rébarbative, perçue comme une corvée.

Je fais des sessions d"initiation instrumentale avec des élèves plus jeunes (trois à quatre cours avec trois ou quatre enfants). Certains sont suffisamment grands (en taille) pour jouer sur des 1/8, d'autres encore trop petits mais on fait avec. Lors de ces sessions, la première chose évidente, c'est que chaque enfant est différent, et que certains présentent d'emblée plus d'aptitudes que d'autres, et cela n'a rien à voir avec l'âge...
Dbass - Webmasteronf-contrebasse.com
Contrebassiste de l'Orchestre National de France

Avatar du membre
quatre-quartes
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 31
Enregistré le : 27 nov. 2009, 19:13
Localisation : Paris

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par quatre-quartes » 28 nov. 2009, 19:25

Merci infiniment Dbass, d'avoir pris le temps de développer une réponse si détaillée!
Cela recoupe en effet une partie de mes interrogations (comment "construire" la main d'un enfant dont les articulations sont hyper-laxes) et de mon expérience de prof de FM...
Et je suis bien sûr convaincu que dans cette tranche d'âge, nous avons affaires à des individus déjà très différents qu'il convient d'envisager au cas par cas sans trop généraliser.

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8394
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par Maryse » 28 nov. 2009, 19:33

Sans compter la dimension ludique hyper importante à cet âge. Et même à tout âge! J'ai une copine de 10 ans qui a voulu commencer la contrebasse parce que je suis sa marraine, et qui a abandonné tout ça rapport aux cours de solfège insupportables avec interro écrites comme à l'école. Je ne sais pas si "construire la main gauche" est fondamental à cet âge... ;-) Ce sont des choses qui peuvent être mises en focus plus tard, quand le rapport au corps devient plus conscientisé et volontaire. Un adulte qui commence la contrebasse à 18 ans construira sa main gauche comme il faut, il aura la conscience pour, et le bénéfice de "si il avait commencé à 10 ans" ne compte pas beaucoup. La conscience du corps demande de la maturité.

Avatar du membre
watchoumin
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 943
Enregistré le : 31 août 2008, 22:39
Localisation : Dordogne
Contact :

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par watchoumin » 28 nov. 2009, 19:40

Maryse a écrit : La conscience du corps demande de la maturité.
Ouaip !
Et la maturation demande la conscience du corps.

Quant à cette question de l'âge pour débuter, je dirais que l'idéal est d'interdire aux enfants de jouer de la contrebasse.
C'est ce qui les motivera le plus !
W

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4757
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par Patrick MANET » 28 nov. 2009, 20:36

Une réflexion comme ça, histoire de bousculer un peu les choses :winky: :
Pourquoi em...der des jeunes enfants avec du solfège ?
Un jeune enfant ça apprend par imitation. Faut qu'il sache chanter ce qu'il doit jouer, les problèmes de rythme sont ainsi réglés, puis "fait comme moi". (Je schématise bien entendu).
Ensuite, lorsque l'on arrive pas à se rappeler de tout (comme une partition d'orchestre), on trouve une utilité à connaitre une notation possible et l'intérêt du solfège s'impose et donc s'apprend bien plus facilement vu qu'il y a motivation.
Dans l'absolu, pour jouer des choses que l'on connait par coeur, le solfège ne sert à rien.
Django Reinhardt et Pavarotti par exemple ne savaient pas lire une note. Pour jouer ce qu'ils avaient à jouer, ils n'en n'ont jamais eu besoin...

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1188
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par Dan » 28 nov. 2009, 21:01

watchoumin a écrit :Quant à cette question de l'âge pour débuter, je dirais que l'idéal est d'interdire aux enfants de jouer de la contrebasse.
C'est ce qui les motivera le plus !
C'est le principe de Parmentier : il faisait garder les dépôts de patates par des soldats en armes. Donc les gens avaient envie de les piquer, ce qu'ils faisaient quand les soldats avaient le dos tourné. C'était d'autant plus facile que les soldats avaient la consigne de tourner le dos très souvent. C'est comme ça que la culture de la pomme de terre s'est répandue en France. Avant, personne n'en voulait.
Patrick MANET a écrit :Pourquoi em...der des jeunes enfants avec du solfège ?
Un jeune enfant ça apprend par imitation. Faut qu'il sache chanter ce qu'il doit jouer, les problèmes de rythme sont ainsi réglés, puis "fait comme moi". (Je schématise bien entendu).
Ah ça, j'applaudis des deux mains ! Et pourtant, je me soumets avec plaisir à la discipline du solfège dans un cursus de CRD, genre « plus classique tu meurs ». Mais moi, je suis un adulte (très largement adulte, même). Quand je vois à quel point ça peut transformer, pour des têtes blondes de 8/12 ans, le bonheur que devrait être la musique en corvée, ça me fait peine.
Mais quand tu essaies de dire ça à certains profs de FM, ils te répondent comme si tu voulais leur prendre et leur pain et leur raison de vivre. Y a encore du boulot pour changer les mentalités dans les conservatoires (heureusement, arrive une nouvelle génération de jeunes profs ouverts aux idées subversives).
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
timo
VIP
VIP
Messages : 1140
Enregistré le : 17 févr. 2007, 10:59
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Quel âge, quelle méthode, quelle basse pour débuter?

Message par timo » 28 nov. 2009, 22:18

Patrick MANET a écrit :Pourquoi em...der des jeunes enfants avec du solfège ?
Ben écoute, je pensais exactement la même chose, mais cette année, ma fille de 7 ans débute le premier cycle, et je constate que toutes les semaines, elle est impatiente d'aller à son cours de solfège. Sa jeune prof de FM est super sympa, et le matériel pédagogique a énormément progressé. Tout est présenté de manière très ludique, et les chansons qu'ils chantent sont très jolies et arrangées avec des harmonies de jazz. Par exemple, comme ils ne connaissent que deux ou trois notes au tout début, l'arrangeur fait le coup de "Samba de Uma Nota Só" et fait défiler tout plein de jolies harmonies sous un thème très simple. Du coup, la petite chante ces chansons-là dans son bain et évidemment, les notions théoriques sous-jacentes ne lui posent aucun problème dans ces conditions.

Donc quand je vois le plaisir (et la facilité ! qu'est que ça apprend vite quand c'est petit !) qu'elle a à étudier le solfège quand c'est bien enseigné, je pense finalement que le problème, c'était principalement les méthodes d'enseignement qui étaient franchement horribles.

Répondre