Gammes modes accords

Echangez et partagez votre vision et vos idées, discutez de vos différents projets
GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 43
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Gammes modes accords

Message par GChristophe » 17 août 2019, 17:52

Gammes, modes, accords.

C'est un domaine qui est souvent source de confusion et d'incertitudes. Quelle est la différence entre une gamme et un mode ? Quel rapport les modes entretiennent-ils avec les accords ?
La gamme c'est ce qui donne la tonalité du morceau, le pôle tonal autour duquel il va évoluer, c'est ce qui défini les notes qui lui appartenant seront donc toujours présentes et celles qui ne lui appartenant pas ne seront présentes qu'accidentellement ou indiqueront une modulation, un passage dans une gamme différente. La gamme est indiquée par l'armature en début de portée. A partir d'une gamme donnée on peut jouer une série de 7 notes successives en commençant à chaque fois par une note différentes mais ne ne jouant que des notes appartenant à la gamme. On obtiendra donc 7 modes qui auront chacun une couleur, une saveur, différentes. On aura trois modes majeurs, le ionien (1), le lydien (4) et le mixolydien (5), trois modes mineurs, le dorien (2), le phrygien (3), l'éolien (6), et un mode semi diminué le locrien (7). A chacun de ces modes on peut associer un accord construit par la tétrade fondamentale, tierce, quinte, septième. L'accord M7 sera donc associé aux modes ionien et lydien, l'accord m7 au dorien, au phrygien et à l'éolien, l'accord de 7 de dominante caractérise le mixolydien, et l'accord Ø 7 est associé au mode locrien.

Partons maintenant des accords (afin de ne pas embrouiller les choses je ne traitent ici que des modes issus de la gamme majeure). L'accord M7 impose 4 degrés qui resteront fixe, la fondamentale, la tierce majeure, la quinte juste et la septième majeure, la seconde est obligatoirement majeure de même que la sixte pour cette raison simple que l'intervalle d'un ton et demi entre la 2nde et la tierce puis entre la sixte et la 7ème qu'imposeraient une 2nde et une sixte mineure n'existe pas dans une gamme majeure. La seule note susceptible de varier est donc la quarte qui pourra être juste dans le mode ionien et augmentée dans la mode lydien. La saveur particulière du mode lydien et ce qui le différencie du ionien, la gamme majeure, est la présence de cette quarte augmentée. Si nous partons de do, do re mi fa sol la si do, mode ionien 1er degré de la gamme de DO, do ré mi fa# sol la si do, mode lydien 4ème degré de la gamme de Sol.

Recommençons avec un accord m7, fondamentale, tierce mineure, quinte juste, 7è mineure seront les degrés imposés. La quarte sera obligatoirement juste, une quarte augmentée créerait un intervalle d'un ton et demi entre la tierce et la quarte. Deux degrés sont donc mobiles, la 2nde et la sixte qui peuvent soit majeures soit mineures. Une seconde majeure et une sixte majeure caractérise le mode dorien, do re mib fa sol la sib do, sur le 2eme degré de la gamme de Sib. Une 2nde mineure et une sixte mineure identifie le mode phrygien, do réb mib fa sol lab sib do, sur le 3ème degré de la gamme de Lab. Une seconde majeure et une sixte mineure sont représentatives de l'éolien, do ré mib fa sol lab sib do, 6ème degré de la gamme de Mib.

Nous avons vu qu'un seul mode correspondait à l'accord de 7ème de dominante le mode mixolydien, effet nous avons comme degrés imposés la fondamentale, la tierce majeure, la quinte juste et la septième mineure, nous savons que la seconde ne peut qu'être majeure, la quarte ne peut pas être augmentée pour des raisons de combinatoire (il ne peut y avoir 3 intervalles de 1 ton successifs au delà du mode lydien), pour les mêmes raisons la sixte ne peut être mineure, (pas de succession ½ ton 1 ton ½ ton dans la gamme majeure), nous obtenons la série do ré mi fa sol la sib do, 5 degré de la gamme de Fa.

Il nous reste l'accord Ø7, fondamentale, tierce mineure, quinte diminué, 7ème mineure, les raisons de combinatoire évoquées plus haut et la contrainte de n'utiliser que des notes présentes dans la gamme imposent une 2nde mineure, une quarte juste et une sixte mineure nous obtenons la série do réb mib fa solb lab sib do, le do locrien 7ème degré de la gamme de Réb.

Comment savoir sur quel degré se situe un accord et à quel mode il correspond puisque comme nous l'avons vu seuls les accords de 7eme de dominante et les accords Ø peuvent être attribués à un seul mode respectivement le mixolydien et le locrien. Les accords M7 peuvent être des accords du 1er ou du 4éme degré, les accords m7 des 2ème, 3ème ou 6ème degré. Il y a d'abord l'armature du morceau, un accord de DoM7 dans une gamme de Sol est un accord du 4ème degré mode lydien, un accord de Mim7 dans une gamme de Ré est un accord du 2eme degré mode dorien. Il y aussi la succession des accords : une suite telle que Sibm7, Mibm7, est de type VI II nous sommes donc dans une gamme de Réb avec les 6ème et 2ème degrés, le Sib éolien ou le Mib dorien pourrons donc convenir. Il y a également la superstructure de l'accord lorsque celle si est indiquée. L'indication de la 11ème (quarte à l'octave) selon qu'elle sera juste ou augmentée permettra de différencier l'accord M7 du 1er degré de celui du 4ème degré, de même l'indication de la 9ème dans un accord m7 signifie clairement le 3ème degré.
Modifié en dernier par GChristophe le 18 août 2019, 00:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
pestounet
Membre Actif 3
Membre Actif 3
Messages : 356
Enregistré le : 28 oct. 2017, 12:37
Localisation : Paris

Re: Gammes modes accords

Message par pestounet » 17 août 2019, 19:20

Pitié :fray: :fray: :cryh: :cryh:
c'est illisible.
..

Avatar du membre
Sanfroi
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 110
Enregistré le : 17 mars 2017, 16:18
Contact :

Re: Gammes modes accords

Message par Sanfroi » 18 août 2019, 03:17

parce que t'as essayé de lire, toi ? :mrgreen:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1227
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan » 18 août 2019, 12:05

GChristophe a écrit : Gammes, modes, accords.
C'est un domaine qui est souvent source de confusion et d'incertitudes.
En effet :mrgreen:
GChristophe a écrit : Comment savoir sur quel degré se situe un accord et à quel mode il correspond [?]
En somme, la question, c'est ça ?

Edit : à la relecture, je m'aperçois, que non, la question, c'est pas ça, puisqu'il s'agit plutôt d'une affirmation.
Mais alors, la question, c'est quoi ?
Modifié en dernier par Dan le 18 août 2019, 19:03, modifié 1 fois.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2219
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Gammes modes accords

Message par michif » 18 août 2019, 15:20

GChristophe, sacré taf que tu as fait là.

Mais j’ai l’impression qu’en fait, tu récapitules des connaissances, et ce pour toi-même.

Quel est ton objectif ? Que veux tu nous dire, faire passer ? Est ce que tu attends des réponses , des réactions, un échange ? Sur quoi ?

:mac: :heart: :mrgreen: :ninja: :sleepy: :chant: :ellipses: :excla: :fet: :!: :arrow: :idea:

renorenoreno
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 63
Enregistré le : 26 avr. 2017, 18:50
Localisation : Rieux-Volvestre

Re: Gammes modes accords

Message par renorenoreno » 18 août 2019, 16:28

En espérant que tu n’as pas fait un copié collé sans citer de source ,je ne comprends pas non plus où tu veux en venir .
Lisant ton post ; Je te recommande la lecture de « la partition intérieure » de Jaques Siron ou un traité d’harmonie généraliste .
Si tu as des questions ou remarques concernant la contrebasse, tu trouveras sur ce site un cumul de savoirs très intéressant....

Avatar du membre
Patrick MANET
VIP
VIP
Messages : 4777
Enregistré le : 22 avr. 2006, 00:42
Localisation : La Rochelle

Re: Gammes modes accords

Message par Patrick MANET » 18 août 2019, 23:55

Je pense que GChristophe nous nous donne son résumé des règles d'harmonie en jazz.
Tout ce qu'il dit est juste, c'est condensé et précis. Mais c'est vrai que c'est un peu ardu en lecture pour quelqu'un qui connaît mal le sujet.

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 43
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe » 19 août 2019, 08:24

renorenoreno a écrit :
18 août 2019, 16:28
En espérant que tu n’as pas fait un copié collé sans citer de source ,je ne comprends pas non plus où tu veux en venir .
Lisant ton post ; Je te recommande la lecture de « la partition intérieure » de Jaques Siron ou un traité d’harmonie généraliste .
Si tu as des questions ou remarques concernant la contrebasse, tu trouveras sur ce site un cumul de savoirs très intéressant....
A propos de traité d'harmonie généraliste le plus passionnant que je connaisse est celui de Arnold Schoenberg (édition Lattes), j'en conseille vivement la lecture.

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 43
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe » 19 août 2019, 10:21

woody_haleine a écrit :
19 août 2019, 10:02
GChristophe a écrit :
19 août 2019, 08:24
A propos de traité d'harmonie généraliste le plus passionnant que je connaisse est celui de Arnold Schoenberg (édition Lattes), j'en conseille vivement la lecture.
C'est de l'harmonie classique, rien à voir avec le Jazz ...
[/quote
Oui c'est de l'harmonie classique mais c'est riche d'enseignements y compris pour le jazz et si ma pratique de la musique (en amateur) a presque toujours été le jazz, j'ai beaucoup appris de l'étude de la musique classique bien que je n'en joue pas.
Gershwing qui a écrit un nombre non négligeable de "standards" ne cachait pas son admiration pour Schoenberg, et Quincy Jones n'a pas hésiter à venir au conservatoire de Paris suivre les cours de Nadia Boulanger.

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 43
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe » 19 août 2019, 11:19

woody_haleine a écrit :
19 août 2019, 10:57
GChristophe a écrit :
19 août 2019, 10:21
Oui c'est de l'harmonie classique mais c'est riche d'enseignements y compris pour le jazz et si ma pratique de la musique (en amateur) a presque toujours été le jazz, j'ai beaucoup appris de l'étude de la musique classique bien que je n'en joue pas.
Riche d'enseignements, le contraire serait étonnant, mais dans le domaine de l'harmonie classique ce n'est pas le seul livre intéressant. A mon sens, même si il y a des points communs, il n'est pas judicieux de passer par l'harmonie classique pour aborder le jazz. Quand je parle d'harmonie, je ne parle pas de théorie de la musique, la connaissance des gammes et accords n'est pas de l'harmonie.

Dans le style "gros pavés bien fait" il y a "Shillinger" qui est à mon sens une des meilleurs bibles .
GChristophe a écrit :
19 août 2019, 10:21
Quincy Jones n'a pas hésiter à venir au conservatoire de Paris suivre les cours de Nadia Boulanger.
Peut-être qu'il aimait le pain Français :mrgreen:

Sinon une petite présentation ça serait bien ; (il y a un post spéciale pour ça) de qui est Gchristophe, ma formation, ma contrebasse :ellipses:
Je pense au contraire que si autant de musiciens de jazz se sont intéressé au classique, et si des compositeurs "classiques" ne sont pas restés indifférents au jazz c'est principalement pour des raisons tenant à l'harmonie. Excellent la vanne sur Nadia Boulanger je la retiens.

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2219
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Gammes modes accords

Message par michif » 19 août 2019, 12:37

Salut GChristophe,

Comme Woody je pense qu’une petite présentation serait sympa, genre qui suis-je, à quoi sers-je, que georges et ce avant de croiser le fer.

:?: :nul: :heart: :mac: :nul: :idea: :rotate: :excla: :chant: :ninja: :nul: :mac: :mrgreen:

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 43
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe » 19 août 2019, 12:40

woody_haleine a écrit :
19 août 2019, 12:32
GChristophe a écrit :
19 août 2019, 11:19
Je pense au contraire que si autant de musiciens de jazz se sont intéressé au classique, et si des compositeurs "classiques" ne sont pas restés indifférents au jazz c'est principalement pour des raisons tenant à l'harmonie.
Oui mais c'est autre chose, c'est plus de la théorie pure ou de l'histoire de la musique.
Les intérêts pour tel ou tel style de musique sont affaire de choix et de goûts personnels.

Dans la pratique, il y a bien évidemment une base commune, mais il n'est pas nécessaire d'apprendre l'harmonie classique pour aborder celle du jazz. Les codes ne sont pas les mêmes.

Si l'on prend les influences diverses de chaque style de musique, on peut citer plein d'autres choses : la musique du brésil, de l’Afrique, de l'inde, du japon, de la chine etc.
Je n'ai jamais dit que c'était nécessaire, j'ai juste dit que ça pouvait être utile. Quant à la question des influences c'est encore autre chose.

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1227
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan » 19 août 2019, 12:45

Patrick MANET a écrit :
18 août 2019, 23:55
Je pense que GChristophe nous nous donne son résumé des règles d'harmonie en jazz.
Tout ce qu'il dit est juste, c'est condensé et précis. Mais c'est vrai que c'est un peu ardu en lecture pour quelqu'un qui connaît mal le sujet.
"Condensé et précis", c'est le mot. Je dirai même plus : "compact" (ce qui n'est pas grave).
Mais surtout, c'est tellement inattendu sur la forme et sur le fond qu'on ne comprend pas très bien de prime abord où il veut en venir.
Sur le forum, les posts portant ce genre de titre ("gammes, modes, accords" ou autres) contiennent en général une ou plusieurs questions.

Là, pas de question, mais un cours d'harmonie.

Bon, pourquoi pas. Très bien, même.
Et merci à GChristophe de s'être donné la peine de l'écrire. Et à toi Patrick de ta remarque en forme de remise des pendules à l'heure, sans laquelle je ne l'aurais sans doute pas relu en détail.
Car j'avoue que je l'ai d'abord survolé en cherchant la question (que je n'ai pas trouvée, bien sûr, et pour cause !)

Cela dit, il faut avouer que sans un petit mot d'introduction du genre "Bonjour à tous, j'espère vous être utile en répondant ici à quelques questions qu'on se pose souvent", c'est un peu raide, et ça explique peut-être en partie les malentendus qui ont suivi.

En résumé, bienvenue à GChristophe, merci pour ses notes, et je me permets de lui suggérer, comme Michif, un petit tour par la case "Membres du forum" pour se présenter. Ça nous permettra de mieux comprendre à l'avenir "d'où il parle", pour jargonner intello.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1227
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan » 20 août 2019, 12:18

GChristophe a écrit :
17 août 2019, 17:52
On aura trois modes majeurs, le ionien (1), le lydien (4) et le mixolydien (5), trois modes mineurs, le dorien (2), le phrygien (3), l'éolien (6), et un mode semi diminué le locrien (7).
Quelle(s) bonne(s) raison(s) y a-t-il de ne pas classer le locrien dans les modes mineurs ?

Certes, le degré V est diminué, mais le degré III est bien à une tierce mineure de la tonique, et c'est précisément sur ce critère que l'on classe le dorien, le phrygien et l'éolien dans les modes mineurs.
La quinte diminuée justifie-t-elle à elle seule de classer le locrien à part ?
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 43
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe » 20 août 2019, 13:34

Dan a écrit :
20 août 2019, 12:18
GChristophe a écrit :
17 août 2019, 17:52
On aura trois modes majeurs, le ionien (1), le lydien (4) et le mixolydien (5), trois modes mineurs, le dorien (2), le phrygien (3), l'éolien (6), et un mode semi diminué le locrien (7).
Quelle(s) bonne(s) raison(s) y a-t-il de ne pas classer le locrien dans les modes mineurs ?

Certes, le degré V est diminué, mais le degré III est bien à une tierce mineure de la tonique, et c'est précisément sur ce critère que l'on classe le dorien, le phrygien et l'éolien dans les modes mineurs.
La quinte diminuée justifie-t-elle à elle seule de classer le locrien à part ?
Il me semble que dans le locrien c'est justement la présence de cette quinte diminuée qui importe, plus que la tierce mineure, et qui en fait un mode bien particulier en ce qui l'échappe à la polarité fondamentale I-V (quinte juste) que l'on retrouve dans tous les autres modes, mais cela reste bien évidemment discutable.

Répondre