Gammes modes accords

Echangez et partagez votre vision et vos idées, discutez de vos différents projets
Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1372
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan »

Bien sûr.

D'autant que, outre l'environnement culturel, l'environnement sonore et les conditions d'écoute ont radicalement changé : disque microsillon puis CD, radio, télé, et aujourd'hui Internet avec YouTube, Deezer, Spotify, etc. (sans compter l'écoute involontaire de la "muzak" dans les supermarchés, les ascenseurs, les aéroports, et parfois hélas dans les rues), tout ça fait qu'on n'entend et qu'on n'écoute plus de la même façon que du temps de Monteverdi, de Bach, de Mozart, de Beethoven, de Ravel ou même de Leonard Bernstein.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1372
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan »

GChristophe a écrit : 20 août 2019, 16:57 ...lorsque que nous écoutons aujourd'hui même du classique… souvent nous n'entendons plus la façon dont le système tonale fut mis "à mal" par bon nombre de grands compositeurs et ce pratiquement dès la fin du baroque et du contrepoint.
« Il y a je pense trop de notes dans cette partition ! » disait à Mozart ce grand benêt de Joseph II.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe »

Dan a écrit : 20 août 2019, 18:46
GChristophe a écrit : 20 août 2019, 16:57 ...lorsque que nous écoutons aujourd'hui même du classique… souvent nous n'entendons plus la façon dont le système tonale fut mis "à mal" par bon nombre de grands compositeurs et ce pratiquement dès la fin du baroque et du contrepoint.
« Il y a je pense trop de notes dans cette partition ! » disait à Mozart ce grand benêt de Joseph II.
Il a aussi celle là que je trouve très drôle et qui est rapportée par Schoenberg.
Lorsqu'il était jeune un très vieux professeur de composition lui déclara que le 1er acte de Tristan était très ennuyeux avec ce commentaire : " il y a beaucoup beaucoup trop d'accords de quintes diminuées".

Avatar du membre
katomeria
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 740
Enregistré le : 27 oct. 2011, 09:48

Re: Gammes modes accords

Message par katomeria »

Dan a écrit : 20 août 2019, 18:46 « Il y a je pense trop de notes dans cette partition ! » disait à Mozart ce grand benêt de Joseph II.
Réplique culte :D
Pendant des années, on se la répétait avec un copain chaque fois qu'on se faisait écouter nos dernières compos: "t'en penses quoi? ...trop de notes" :lol:
Grand mère sait faire un bon café: j'espère qu'elle sait aussi faire un bon groove.

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1372
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan »

GChristophe a écrit : Lorsqu'il était jeune un très vieux professeur de composition lui déclara que le 1er acte de Tristan était très ennuyeux avec ce commentaire : " il y a beaucoup beaucoup trop d'accords de quintes diminuées".
:D
Elle est bien bonne, en effet.
Mais ce vieux professeur de composition te donnait par avance raison, en quelque sorte.
Il aurait probablement institué le locrien en mode à part...
:mrgreen:
katomeria a écrit : 22 août 2019, 11:17 Réplique culte :D
Y en a comme ça.
"Vous aves dit bizarre ?", "Faut avouer qu'c'est plutôt une boisson d'hommes", "Que diable allait-il faire dans cette galère"...
Joseph II auteur de mots d'auteur, c'est un peu inattendu, mais vous vous êtes bien marrés en tout cas.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe »

woody_haleine a écrit : 23 août 2019, 11:10 Pour revenir au locrien, en Jazz, on peut le voir aussi comme un super accord de 7eme de dominante :ellipses:
ce qui n'est pas pensable en harmonie classique.
Encore faudrait-il distinguer les "règles" de "l'harmonie classique" telles qu'elles sont exposées dans les traités de leurs réalisations dans les œuvres qui sont elles truffées de choses "impossibles".
Je connais finalement assez peu de choses dans le jazz même du point de vue harmonique que l'on ne trouve pas aussi dans le classique et je précise pour couper court à tous malentendus que ma formation musicale et ce que j'ai appris de l'harmonie n'est pas allée du classique au jazz mais au contraire du jazz vers le classique (que par ailleurs je ne joue que comme exercice).

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe »

woody_haleine a écrit : 23 août 2019, 13:10
GChristophe a écrit : 23 août 2019, 12:46 Encore faudrait-il distinguer les "règles" de "l'harmonie classique" telles qu'elles sont exposées dans les traités de leurs réalisations dans les œuvres qui sont elles truffées de choses "impossibles".
Les règles de l'harmonie classique se fondent sur le système tonal ou tout est agencé par rapport à la gamme majeure.
J'ai un point de vue quelque peu différent dans la mesure où l'on peut voir l'évolution (indépendamment de toute idée de progrès) de la musique classique comme un processus d'élaboration et de dissolution du système tonal, Je doute fort que Purcell par exemple eu reconnu quoi que ce soit de son système tonal chez Debussy.
Mais c'est un large débat qui n'a peut-être pas sa place ici
A cet égard il n'en va pas différemment du jazz entre 1920 et disons 1960 où l'on voit l'enrichissement jusqu'à se dissoudre
d'un système tonal globalement fondé sur la relation I-IV-V et comme je le disais précédemment il y a dans le jazz du point de vue des procédés harmoniques finalement assez peu de choses qui n'aient pas été connues et utilisées dans la musique classique, y compris la substitution tritonique, et je dis cela sans intention dépréciative.

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe »

woody_haleine a écrit : 23 août 2019, 17:23
Si pour toi la musique classique va jusqu'au XXeme et plus, le système tonal a largement explosé avec beaucoup d'autres apports (sérialisme, musique concrète, dodécaphonisme, minimalisme etc ...)

Mais demande à un musicien classique de jouer un blues (majeur ou mineur) et d'improviser ...
J'ai la détestable impression que nous ne parlons décidément pas la même chose..
1) je ne vois aucune raison pour clore la musique classique avec "l'explosion" du système tonale, pas plus que de mettre fin au jazz avec la mort du be-bop.
2)Avant "d'exploser" le système tonal avait déjà été sérieusement mis à mal et se depuis fort longtemps (quasiment dès son élaboration
3)Je ne me suis pour ma part jamais je crois référer à des "règles" d'harmonie mais bel et bien à l'harmonie telle qu'elle a été réalisée dans des œuvres, ce qui n'est pas du tout la même chose
4) Si j'ai lu avec plus ou moins d’intérêt et d'attention des traités d'harmonie ou de contrepoint cela n'a jamais été pour y chercher de quelconques règles mais plus simplement pour tenter d'y comprendre quelque chose.
5) Je n'ai jamais dit autre chose que ceci : il n'y quasiment rien dans les procédés harmoniques ( et je ne parle pas de règles) utilisés dans le jazz qui n'existe pas également dans la musique classique. Qu'un musicien de formation classique ne puisse improviser sur une grille de blues ne change rien à l'affaire et j'en connais plus d'un qui le font très bien.
6) L"exemple du blues me parait très mal choisis, une grille de blues ne déroge pas beaucoup plus au système tonal que ne le fait Bach par exemple qui connaissant même parfaitement la substitution tritonale et les renversements d'accord, je ne vois pour ma part pas très bien ce qui distingue un accord de Dm6 d'un renversement avec la tierce à la basse d'un accord de SIø7, le procédé enharmonique consistant à changer le sens d'un accord en changeant le nom de certaines de ses notes, lab devenant sol# n'est pas une invention de Monk, la tendance à substituer une sensible à la sous-tonique dans certains mode (So What) est déjà fréquent en musique ancienne etc etc.
Je n'ai parlé que de ça et pas di'autre chose
J'en resterais là pour aujourd'hui il est l'heure de passer à table

Avatar du membre
asr
Modérateur
Modérateur
Messages : 1177
Enregistré le : 10 nov. 2016, 17:21
Localisation : Entre Rennes et Mayenne
Contact :

Re: Gammes modes accords

Message par asr »

Bien, bien, bien.

Image
--
« Si quelqu'un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c'est que je me suis mal exprimé. » -- Alan Greenspan, économiste
Phil Jones Bass Owner's Club #102

Avatar du membre
Sanfroi
Membre Actif 1
Membre Actif 1
Messages : 121
Enregistré le : 17 mars 2017, 16:18
Contact :

Re: Gammes modes accords

Message par Sanfroi »

:D

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1372
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan »

GChristophe a écrit : 17 août 2019, 17:52 Comment savoir sur quel degré se situe un accord [?]
Dans leur Guide pratique d'analyse musicale (éd. Combre), N. Hakim et M.-B. Dufourcet répondent à cette question par un tableau synoptique très clair (p. 176) où figurent les accords de trois à cinq notes, depuis les triades majeure, mineure et diminuée jusqu'aux accords de neuvième majeure et septième de dominante, écrits sur portées (pas en chiffrage américain).

Un seul point à signaler à l'attention de celles et ceux qui ne sont pas familiers de la terminologie de l'harmonie classique : se souvenir que "accord de septième mineure et quinte diminuée" se traduit en jazz par "accord demi-diminué".

Le bouquin n'étant pas donné (45 € à la Flûte), ce n'est peut-être pas la peine de l'acheter seulement pour ce tableau.
En revanche ça peut valoir le coup de l'emprunter à la bibliothèque de votre conservatoire (s'il en a une), ou ailleurs (s'il y échet :mrgreen:) pour en tirer toute la substantifique moelle (vous voyez ce que je veux dire... :ninja:).
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

GChristophe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 44
Enregistré le : 16 août 2019, 14:38

Re: Gammes modes accords

Message par GChristophe »

Dan a écrit : 29 août 2019, 12:17
GChristophe a écrit : 17 août 2019, 17:52 Comment savoir sur quel degré se situe un accord [?]
Dans leur Guide pratique d'analyse musicale (éd. Combre), N. Hakim et M.-B. Dufourcet répondent à cette question par un tableau synoptique très clair (p. 176) où figurent les accords de trois à cinq notes, depuis les triades majeure, mineure et diminuée jusqu'aux accords de neuvième majeure et septième de dominante, écrits sur portées (pas en chiffrage américain).

Un seul point à signaler à l'attention de celles et ceux qui ne sont pas familiers de la terminologie de l'harmonie classique : se souvenir que "accord de septième mineure et quinte diminuée" se traduit en jazz par "accord demi-diminué".

Le bouquin n'étant pas donné (45 € à la Flûte), ce n'est peut-être pas la peine de l'acheter seulement pour ce tableau.
En revanche ça peut valoir le coup de l'emprunter à la bibliothèque de votre conservatoire (s'il en a une), ou ailleurs (s'il y échet :mrgreen:) pour en tirer toute la subi stantifique moelle (vous voyez ce que je veux dire... :ninja:).
io
Ce qui peut être intéressant à ce stade c'est d'aborder les accords et les degrés en considérant leur fonction dans une progression, il y a des accords que l'on peut considérer comme stables et dont la présence n'implique aucun mouvement particulier, d'autres qui au contraire appellent un mouvement. Un accord de dominante appelle un mouvement vers la tonique, mais ce rôle de dominante peut être pris par un autre accord que l'accord du Vème degré et il est parfois intéressant de poser la question : "quelle fonction a cet accord ? dominante? sous-dominante ? passage ? est-il stable ou entraine-t-il un mouvement ? vers quelle direction ?

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1372
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan »

C'est le sujet de l'ouvrage entier (218 pages).

Le tableau synoptique (1 page) a pour principale utilité de présenter une vue d'ensemble, comme son nom l'indique, des accords de trois à cinq notes.
Il peut ainsi servir d'aide-mémoire si besoin.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
Bdumbdum
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 938
Enregistré le : 24 juin 2013, 21:18
Localisation : entre Sillet et Talon...

Re: Gammes modes accords

Message par Bdumbdum »

aaaaarrhgghhghhhhargghrrraghhhaarrggnhhhhhhharaaarrrrrggaaaargghhhggaargghh...............
Veuillez laisser l'État dans les W.C. où vous l'avez trouvé... merci.

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1372
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Gammes modes accords

Message par Dan »

Du calme, mon grand, du calme.

C'est pas grave, ça n'a aucune importance.

Reste tranquille.

Tu sais bien que tu te fais du mal quand tu te mets en colère.

:lang:
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Répondre