Tous les HS en vrac.

Un sujet vous tient à coeur mais n'est pas directement lié à la contrebasse? C'est ici!
Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8724
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: vente de Basses électriques et ampli combo ... pour financer Mamie

Message par Maryse » 14 nov. 2019, 12:59

chevaliernoir a écrit :
14 nov. 2019, 08:44
Effectivement "les gars" n'est pas une appellation judicieuse.
Désolé. Je ferai plus gaffe.
Bdumbdum disait ça pour de rire ;-) (un petit bizutage fait tjrs plaisir :D ) Je peux être chatouilleuse pour certains trucs mais bon, non. Les gars ça va.

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 905
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Re: Bistro du coin coin

Message par benoit » 24 déc. 2019, 09:41

Aucun rapport avec les autres sujets donc je poste ici.

Quelqu'un connaît-il la marque de piano qu'utilisait Arturo Benedetti Michelangeli (il ne se contentait d'ailleurs pas d'en jouer magnifiquement, il savait aussi les régler) ? Je n'ai pas réussi à trouver l'info ...

Comme d'autres, j'ai failli voir Michelangeli en concert étant jeune ... mais il a annulé (comme souvent).

PS : Je me suis dit que ce serait peut être utile de rajouter, dans ce forum, une section consacrée aux questions portant sur les autres instruments.

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2294
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par michif » 24 déc. 2019, 23:13

J’ai eu la chance le plaisir (plus jeune aussi) d’assister à un concert de Arturo Michelangeli Benedetti à Strasbourg, quelques semaines après Alfred Brendel (j’étais à l’armée dans une musique militaire... j’ai au moins profité dés conseils d’un pote pianiste qui avait atterri dans cette « académie « ...).

Aucun souvenir du piano. Peut-être Bösendorfer... mais merveilleux souvenir du (des) concert.

:mrgreen: :mac: :nul: :?: :ellipses: :heart:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Bistro du coin coin

Message par Dan » 25 déc. 2019, 15:56

Libé a écrit : Visage aristocratique, pas un sourire. Pas même une expression.
Voilà pour l'apparence. Pour le caractère, ses exigences à l'égard des instruments sur lesquels il jouait (quand il n'imposait pas son Steinway D et son accordeur personnel) ont fait de lui un maniaque.
(Journal Libération, nécro consacrée à Arturo Benedetti Michelangeli le 13/06/95).

C'est tout ce que j'ai pu trouver. Voilà le lien :

https://next.liberation.fr/culture/1995 ... t-d_134874
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2294
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par michif » 25 déc. 2019, 16:51

Oui, pas grand chose à se mettre sous la dent.

J’ai trouvé ça, une interview de Paul Badura-Skoda (autre grand artiste notamment ses sonates de Mozart ou Brahms sur instruments d’époque), où il indique à un moment donné ses préférences pour Bösendorfer (que j’ai cité un peu par hasard, je n’ai pas plus d’infios que ça)

https://www.jejouedupiano.com/le-mag-du ... Skoda.html

:rotate: :mrgreen: :heart: :mac:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Bistro du coin coin

Message par Dan » 25 déc. 2019, 17:13

michif a écrit :
25 déc. 2019, 16:51
Bösendorfer (que j’ai cité un peu par hasard, je n’ai pas plus d’infos que ça)
"Par hasard", enfin pas tant que ça.

Steinway, Bösendorfer et Bechstein, plus Fazioli de nos jours, c'est le quarté de tête des pianos de grande facture.
Ce sont ces noms-là que l'on associe spontanément à ceux de pianistes renommés.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2294
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par michif » 25 déc. 2019, 19:35

J'ai ci cité cette marque (et pas une autre), c'est simplement ce que je voulais dire. Je n'ai effectivement pas cité Kawai (qui par ailleurs est certainement une bonne marque ...) ni une marque allemande de l'Est ou péruvienne. Ca, ce n'est peut-être pas un hasard.

Mais Benoît n'a peut être toujours pas la réponse à sa question.

D'ailleurs, pour info, pourquoi cette question ?

Une partie de l'interview de P. Badura-Skoda. Il semblerait, selon lui, qu'il ait eu plusieurs périodes différentes quant à ses préférences instrumentales.

"Sans vouloir nier les qualités sonores et mécaniques exceptionnelles des Steinway, il me semble que le Bösendorfer possède tout, la couleur, la mécanique irréprochable, et surtout ce son transparent, y compris dans le registre grave où il est encore possible de chanter et de singulariser chaque note, ce qui convient à merveille pour un jeu non legato. Les anciens Petrof partageaient une culture commune avec le Bösendorfer, ils étaient riches, chantants, amples, agréables et clairs, et je ne m’étonne pas qu’Arturo Benedetti Michelangeli les ai favorisés pendant une période. Steingraeber est une facture historique exceptionnelle, artisanale, de dimension réduite, où chacun manifeste un esprit d’innovation qui sait être respectueux de la mémoire et de l’identité exemplaire du passé. Je suis heureux que Bösendorfer ait surmonté avec brio la crise que la firme a traversée ces dernières années : les instruments qu’elle produit actuellement sont irréprochables."

:chant: :rotate: :mrgreen: :heart: :parfait: :ninja: :nul: :mac: :chant: :ellipses: :mrgreen: :rotate: :idea:

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8724
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par Maryse » 25 déc. 2019, 20:19

michif a écrit :
25 déc. 2019, 19:35
Je suis heureux que Bösendorfer ait surmonté avec brio la crise que la firme a traversée ces dernières années : les instruments qu’elle produit actuellement sont irréprochables."[/i]
Pour info, Bosendorfer a été racheté par Yamaha il y a quelques années, et ils ont mis leur savoir faire dans la mécanique des Bosen (réputés avoir un toucher un peu lourd). J'ai jamais eu l'occasion d'en accorder, mais il paraît qu'ils sont "encore plus" fabuleux.

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2294
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par michif » 25 déc. 2019, 20:31

En relisant (mieux) l’interview de Bafura-Skida, je me demande si finalement, il ne dit pas que Benedetti avait une préférence pour les vieux Petrof ... Non ?

:mrgreen: :?: :ninja: :nul: :nul: :mrgreen: :ellipses:

Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Bistro du coin coin

Message par Dan » 25 déc. 2019, 22:20

michif a écrit :
25 déc. 2019, 20:31
En relisant (mieux) l’interview de Badura-Skoda, je me demande si finalement, il ne dit pas que Benedetti avait une préférence pour les vieux Petrof... Non ?
Ce n'est pas ce que je comprends pour ma part.

P. B.-S. dit : "Les anciens Petrof partageaient une culture commune avec le Bösendorfer, ils étaient riches, chantants, amples, agréables et clairs, et je ne m’étonne pas qu’Arturo Benedetti Michelangeli les ait favorisés pendant une période. "
Pendant une période seulement.
Et d'après la nécro de Libé, c'est au Steinway D que Michelangeli semble avoir accordé finalement sa préférence.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
benoit
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 905
Enregistré le : 28 avr. 2006, 10:11
Localisation : Loire Atlantique

Re: Bistro du coin coin

Message par benoit » 26 déc. 2019, 08:45

michif a écrit :
25 déc. 2019, 19:35
Mais Benoît n'a peut être toujours pas la réponse à sa question.
D'ailleurs, pour info, pourquoi cette question ?
Merci pour tous vos efforts. Cette question vient d'une discussion avec mon fils à qui j'ai fait écouter la ballade en sol mineur de Chopin par Michelangeli et qui a pensé entendre un Bösendorfer (c'est un professionnel du son et il a une oreille assez affûtée même s'il fait plutôt dans des musiques bien différentes). Comme j'avais un peu de temps, j'ai cherché l'info sur le net, pas trouvé et donc je vous ai branché sur le sujet et comme a chaque fois, j'ai obtenu des réponses bien intéressantes ! :parfait:
Ce disque de Michelangeli a bercé mon adolescence autant que Pink Floyd ou Deep Purple et quelques décennies plus tard, il continue à m'émouvoir à chaque fois.


Avatar du membre
Dan
VIP
VIP
Messages : 1298
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:33
Localisation : Perche / Orne

Re: Bistro du coin coin

Message par Dan » 26 déc. 2019, 11:13

benoit a écrit :
26 déc. 2019, 08:45
...mon fils ...a pensé entendre un Bösendorfer
Rien d'impossible.
À en croire Christian Leblé (l'auteur de la nécro dans Libé), Michelangeli "imposait" son Steinway D.
Ouais.
Mais sans doute n'y arrivait-il pas à tous les coups, et il est permis de penser que le directeur artistique ait dit ce jour-là : "Cher Maître, nous ne pouvons mettre à votre disposition qu'un Bösendorfer Impérial, croyez bien que nous en sommes désolés mais c'est comme ça et pas autrement. Et maintenant fini de rigoler, on enregistre. Et que ça saute. Moteur !"

D'autant que pour une oreille affûtée comme l'est, à t'en croire, celle de ton fils, la pâte sonore du Bosen est assez reconnaissable.
Modifié en dernier par Dan le 26 déc. 2019, 17:39, modifié 1 fois.
"Ceux qui n'en savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux" (Pierre Dac)

Avatar du membre
michif
VIP
VIP
Messages : 2294
Enregistré le : 19 avr. 2011, 06:07
Localisation : Graulhet
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par michif » 26 déc. 2019, 11:31

En fait, pour revenir sur ma citation du Bösendorfer, mon pote pianiste était un admirateur sans borne de Michelangeli. C’était pour lui un artiste qu’il plaçait au dessus de tous les autres (moi, c’est plutôt Richter, mais bon, je ne suis pas pianiste).

Et ce pote était également fanatique de Bösendorfer, à tel point que ça me revienne en mémoire. Bon, c’est dû pure raisonnement, car je ne me souviens pas qu’il m’ait indiqué un choix privilégié de ses pianos par Michelangeli.

Donc, l’interview de Paul Badura-Skoda est peut-être une bonne piste.

De plus, j’ai plutôt tendance (à tort peut-être) à plus faire confiance à cet immense pianiste qu’est Badura-Skoda qui, notamment dans sa démarche quasi obsessionnelle non seulement sur le jeu, l’interprétation mais également sur les instruments (je pense qu’il a une connaissance encyclopédique et détaillée) qu’à l’auteur d’une nécrologie, même si je présume qu’il s’agit d’un grand connaisseur, pianiste et/ou mélomane.

Et enfin, je pense que le choix de Michelangeli pour tel ou tel instrument a peut-être évolué dans le temps, il a peut-être préféré différents pianos au cours de sa carrière.

:excla: :ho: :ho: :ellipses: :parfait: :nul: :heart: :lang: :evil: :sleepy:

Avatar du membre
Maryse
Modératrice
Modératrice
Messages : 8724
Enregistré le : 27 déc. 2006, 14:42
Localisation : Arles
Contact :

Re: Bistro du coin coin

Message par Maryse » 26 déc. 2019, 14:47

michif a écrit :
26 déc. 2019, 11:31
Et enfin, je pense que le choix de Michelangeli pour tel ou tel instrument a peut-être évolué dans le temps, il a peut-être préféré différents pianos au cours de sa carrière.
Oui, vues nos expériences, à moindre échelle, de nos évolutions personnelles quant au choix des cordes par exemple, on peut remarquer que notre progression dans le son et dans la pratique de l'instrument s'oriente vers tel ou tel "outil" en fonction du temps.

Ensuite, concrètement, comme l'illustre Dan, le monsieur arrive en studio, il n'y a "qu'un" Bösen impérial sur place, parfaitement réglé et harmonisé. Bon... La production peut avoir des arguments pour dire que "non non non, on ne va pas louer un Steinway D".

Digression: il est vrai que parmi les pianistes et les techniciens du piano, le Steinway D est toujours cité comme étant le format de piano qui réunit le plus de qualités et d'équilibres: la mécanique Steinway, certes, mais aussi ce qu'on appelle le plan de cordes, c'est à dire un format de longueurs vibrantes plus diamètres - pour faire simple - qui tend à permettre d'équilibrer tout vers le haut du panier.

Ensuite, pour continuer de participer de données spécifiques au piano, même si j'ai peu évolué dans ce domaine et que j'arrête mon activité d'accordeuse, un facteur hyper important à prendre en compte est ce qu'on appelle l'harmonisation. Il y a plusieurs étapes, en particulier la pré-harmonisation qui consiste à un positionnement parfait de la mécanique pour que le marteau soit optimisé sur ses axes et ressorts lors de l'impact sur la corde. L'harmonisation en elle-même consiste à travailler les feutres du marteau, 1 à 1, à l'aide d'un piquoir:
piquoir.jpg

On travaille là le son, sa richesse et homogénéité harmonique, avec des critères d'angles de piquages + profondeur + endroits à piquer dont les effets sont parfaitement connus (moelleux du son ou dureté, favoriser tel ou tel spectre des partiels). C'est un art à part entière: connaissances techniques + grande sensibilité intuitive. Et sur des marteaux neuf c'est facile 16 à 20h de taf.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Vidéos pédagogiques sur la contrebasse https://www.youtube.com/playlist?list=P ... LB5VS6rSqn
Spectacles de rue, spectacles en déambulations, échassiers http://www.theatreduvertige.net/

Répondre