Notre instrument est-il suranné ?

Un sujet vous tient à coeur mais n'est pas directement lié à la contrebasse? C'est ici!
Avatar de l’utilisateur
Django
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 793
Inscription : 17 janv. 2021, 09:44

Notre instrument est-il suranné ?

Message par Django »

La réponse de notre bien aimé modérateur ASR a fait écho à une vidéo qui m'a interloquée hier : Clic !

Cette vidéo, qui a eu un certain succès, parle de la même chose. Le type a une feuille de malade. En lançant ce vulgaire pavé dans la mare, il a fait 150 fois plus de vues qu'il n'en fait d'habitude avec des vidéos pédagogiques, pourtant de grande qualité.


Je me suis dit que ça pouvait être intéressant d'échanger nos avis sur ces questions :
- Notre instrument est-il "has been" ?
- Les musiques qui lui sont associées sont-elles surannées ?
- Est-ce qu'on arrive à la fin d'un cycle ?
- La musique qui est bien vendue aujourd'hui, assez pauvre harmoniquement, est-elle une évolution, une régression, une passade, un aboutissement ?


Est-ce que trimballer un meuble 20 kilos pendant des heures, pour jouer 80 000 accords devant 8 personnes, est une hérésie à l'heure ou des musiciens gagnent correctement leur vie en jouant 8 accords devant 80 000 personnes (sans parler de ceux qui se contentent d'avoir une playlist sur leur smartphone et de "mixer") ?
Avatar de l’utilisateur
renorenoreno
VIP
VIP
Messages : 1148
Inscription : 26 avr. 2017, 18:50
Localisation : Midi-Pyrénées

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par renorenoreno »

Ce n’est pas parce que les génériques des james bonds tendent à se simplifier que toute la musique et la culture se simplifient … oui , pour vendre maintenant il faut des codes nouveaux mais l’univers mercantile doit il avoir toute autorité sur la valeur artistique…. ? ;) ce n’a jamais été et ne sera jamais le cas .

Notre instrument a déjà plus de deux siècles dans les pattes et quand il y a une coupure d’électricité, il fonctionne…. C’est un vecteur d’émotions simple dans un monde qui se complique un peu plus chaque jour .
Quand on en joue on est heureux alors si la mode ou la tendance permet à certains de trouver leur bonheur, un bout de bois qui fait dum dum me suffit … et je ne serai pas surpris que ça dure .
Il suffit de se poser à deux ou trois zikos sur une petite place de village et de jouer en acoustique pour voir ce que ça engendre ;) et franchement je trouve ça hyper rassurant.
Avatar de l’utilisateur
renorenoreno
VIP
VIP
Messages : 1148
Inscription : 26 avr. 2017, 18:50
Localisation : Midi-Pyrénées

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par renorenoreno »

Et j’en remets une couche en rappelant le thème qui a fait connaître john Williams …
Avatar de l’utilisateur
Bdumbdum
Modérateur
Modérateur
Messages : 1406
Inscription : 24 juin 2013, 21:18
Localisation : entre Sillet et Talon...vers mineur et demi, Majeur moins le quart..

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par Bdumbdum »

renorenoreno a écrit : 28 avr. 2023, 01:13 Il suffit de se poser à deux ou trois zikos sur une petite place de village et de jouer en acoustique pour voir ce que ça engendre ;) et franchement je trouve ça hyper rassurant.
Je joue dans une formation trad irlandais (5 violons, guitare acoustique, accordéon diato, bodhran, flute , banjo, contrebasse ;...) et bien quand je vois ce que transmet comme joie et bonheur simplement le son d'instrument acoustique , et juste de voir et entendre des musiciens, là devant les gens, sans même une amplification , ni scène (ils nous arrive de devoir jouer sur scène amplifier, mais rien que ça, on à déjà l'impression d'y perdre en simplicité d'échange .. ).. avec de "vraie" instrument que le public , quelque y soit, peut directement ressentir. Idem avec une autre formation en quartet swing/manouche/ chanson d'après guerre, le bohnheur qu'on les gens à nous écouter, le sourire et la bonne humeur transmise.. Bon ok, c'est pas une recherche musicale hyper pointue et surement vue et revue.. mais peu importe .. les émotions et le partage immédiat sont bien là ..

Et si on nous dit pas "bravo", on nous dis "merci".. et c'est encore plus gratifiant ..

(suranné mon cul .. :lang: :lang: :lang: :lang: .. (j'ai répondu sans regarder les vidéo .. 8-) 8-) )
"La musique, c'est du bruit qui pense."
Victor Hugo

"..les chiens en bois , et la contre-basse..."
:eh:
Avatar de l’utilisateur
calandre
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 759
Inscription : 13 oct. 2012, 13:48

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par calandre »

pareil , je ne me vois pas avec une basse electrique ni dans le groupe new orleans et encore moins dans le manouche

édit : et là on ne parle que de jazz ou de musique contemporaine parce que pour le classique , le vrai ...
suranné comme dit Bdum :D
Avatar de l’utilisateur
Leptimo
Modérateur
Modérateur
Messages : 2802
Inscription : 19 mai 2010, 18:57
Localisation : Ajaccio

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par Leptimo »

J'ai toujours tendance à penser et dire que les productions actuelles sont moins bien, que c'était "mieux avant", à parler de "soupe", mais c'est en fait la majorité des productions main stream qui me saoulent méchamment, et quand je me mets à écouter un peu plus de tout ce qui sort, je trouve des choses qui me plaisent bien... elles sont moins diffusées, voilà tout :lang:

Il y a toujours je crois une belle production partout dans le monde, le problème pour moi c'est seulement que 90% de ce que j'entends actuellement sur les radios populaires et aux terrasses des cafés est composé d'un rythme tresillo sauce boite-à-rythmes réduit à sa plus simple expression, toujours le même, accompagné d'une voix sauce autotune insupportable, j'aime pas ce menu, il est servi partout depuis 10 ans!!!
On en a déjà parlé avec cette vidéo, il me semble:

Avant ça, il a y eu les "comédies musicales mièvres", le "rap gourmette bling bling" et d'autres choses qui m'ont fait fuir bien des lieux publics sonorisés au quotidien... :mac: :scream: :evil:

Alors il faut que je pense à prendre mes médocs :mrgreen: à ne pas trop généraliser, et à considérer que c'est juste l'uniformisation de la prod main stream populaire qui me gonfle, et que ce n'est pas nouveau... ça a juste tendance à se renouveller moins souvent, là, et quand une "mode" dure trop longtemps, comme celle de l'autotune et du tresillo sans fin... :stress: :fray: :houin:

Il y a même une uniformisation galopante des sociétés et des cultures, un rouleau compresseur mondial poussé par la machine marketing de la croissance infinie dans un monde fini... mais c'est une autre histoire...
Avatar de l’utilisateur
asr
Modérateur
Modérateur
Messages : 1464
Inscription : 10 nov. 2016, 17:21
Localisation : Entre Rennes et Mayenne
Contact :

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par asr »

--
« Si quelqu'un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c'est que je me suis mal exprimé. » -- Alan Greenspan, économiste
Phil Jones Bass Owner's Club #102
Avatar de l’utilisateur
Django
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 793
Inscription : 17 janv. 2021, 09:44

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par Django »

Asr : ah oui, c’est vrai que ce refrain est particulièrement affligeant.
renorenoreno a écrit : 28 avr. 2023, 01:16 Et j’en remets une couche en rappelant le thème qui a fait connaître john Williams …
Un violon sur le toit ?

Je pense que sur ce forum, on sera tous d’accord pour dire que la contrebasse est un instrument magnifique qui apporte des sensations uniques, etc.

Mais c’est vrai aussi qu’on est un peu vu comme des extra-terrestres. Notamment quand on trimballe mémé dans la rue, on peut parfois lire dans le regard des gens « non mais y a vraiment des gens qui s’infligent ça ? »

C’est sûr que qu’un petit trio qui connait bien son affaire, ça fera toujours son petit succès sur une place ensoleillée, un jour chômé ! Mais, de nos jours une écrasante partie de la population écoute des mp3 (plus ou moins biens encodés), de musiques harmoniquement tres pauvres, avec des melodies peu ambitieuses (mais souvent remarquablement arrangée/mixée il faut le reconnaître).

En choisissant de travailler un instrument tel que la CB, du jazz ou du classique, on se met automatiquement un peu à la marge. On est un peu euh « suranné » (j’ai dû demander à google ce que ça siginifie).

Dans les musiques populaires, la basse est souvent synthétique, répétitive, dirigée vers la puissance et l’efficacité. Nous, nous sommes dans la créativité permanente de l’improvisateur, la nuance, la finesse, bref, à l’opposé de ce qui se vend.

Il y a quand même une tendance lourde qui va vers la simplification. Non ?

Je trouve l’exemple de James Bond particulièrement bon parce que c’est du cinéma très populaire tout de meme. C’est pas du cinéma d’auteur quoi. Comme c’est dit dans la vidéo. Dans le theme tres connu du 1er james bond, il n’y a qu’Em, mais v’la tout ce qu’il y a à l’intérieur de ce Em ! C’est quand meme une cata la musique du dernier, au niveau de l’intention, de l’ambition. Même pour faire les courses je ne suis pas certain d’en vouloir.

Je ne doute pas qu’on ait raison de s’obstiner à être démodés. Evidemment qu’on kiff bien plus qu’un compositeur de musiques electroniques quand on a mémé qui fait vibrer la pièce. Mais « est ce que vous pensez que la vraie musique, celle qui prend vie quand un groupe de musiciens s’unit pour faire vibrer des objets, va revenir à la mode un jour (si possible avant que l’humanité ne perde l’electricité) ? »
Avatar de l’utilisateur
renorenoreno
VIP
VIP
Messages : 1148
Inscription : 26 avr. 2017, 18:50
Localisation : Midi-Pyrénées

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par renorenoreno »

Django a écrit : 29 avr. 2023, 14:06
Je ne doute pas qu’on ait raison de s’obstiner à être démodés. Evidemment qu’on kiff bien plus qu’un compositeur de musiques electroniques quand on a mémé qui fait vibrer la pièce. Mais « est ce que vous pensez que la vraie musique, celle qui prend vie quand un groupe de musiciens s’unit pour faire vibrer des objets, va revenir à la mode un jour (si possible avant que l’humanité ne perde l’electricité) ? »
Pourquoi kifferait on plus qu’un compositeur de musique électronique ?
Comment peut on définir la « vraie musique » légitimement ?
Et si ce qui rendait un instrument ringard c’était un petit souci d’ouverture d’esprit ? Restreignant par la même les mélanges et les rencontres entre des univers et des mondes musicaux perméables et demandeurs ;)

Après les chants grégoriens , ce n’était pas de la vraie musique … au début le jazz n’était pas considéré comme de la vraie musique , Quand le rock est arrivé ce n’était pas de la « vraie » musique …et aujourd’hui la musique électronique n’est pas de la vraie musique

Il y a des morceaux de jazz nullissime, des morceaux de rock mal écrits , des pièces classiques qui n’ont d’autres intérêt que celui de faire pratiquer la lecture et pareil pour la musique électronique : il y des daubes d’une affligeante pauvreté mais il y a aussi le reste :

Il y a la liberté et la virtuosité dans certaines version de standard de jazz qui sont impressionnantes, il y a dans certains morceaux de rock une énergie qu’aucun autre style n’a développé, le classique amène des émotions d’une singulière subtilité et la musique électronique des textures sonores inouïes .
Ces styles se côtoient et se mélangent . Des rappeurs bossent avec des jazzmen, des orchestres classiques, des musiciens électroniques aussi , tout se mélange et s’enrichit. Alors oui il y a des ratés et de l’esbroufe mais pas que ;)

Notre instrument est largement en capacité de trouver sa place dans ce mélange . Peut être qu’il faut juste être prêt à composer avec ceux qui nous paraissent de prime abord «lointains » en admettant que nous n’avons pas le monopole de la « vraie musique »
Avatar de l’utilisateur
Django
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 793
Inscription : 17 janv. 2021, 09:44

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par Django »

Oui je sais c’est mon coté réac’ ! :lol:

Je ne dirais pas que la musique electronique n’est pas de la vraie musique, mais je ne pense pas qu’il y ait le meme intérêt, le même kiff à ecouter/jouer une musique interpretée par un ordinateur (suite à une programmation) et un instrumentiste qui fait vibrer son instrument (que ce soit une interpretation ou une improvisation).

À mon oreille, y a pas photo.

D’ailleurs ça rejoint le sujet. Je crois, peut-être à tort, que la plupart des gens, actuellement, pour qui la musique n’est pas un truc tres important, n’en a rien à faire que ce soir un ordinateur qui execute un truc basic ou un instrumentiste de génie qui interprete une composition innovante. Que ce soit David Guetta ou Charlie Parker.

J’avancerais même que la majorité des gens actuellement préfèrent la facilité reposante de David au génie fatiguant de Charlie.

Je sais c’est réac’ et intolerant de dire ça. J’en suis pas fier mais je le pense profondément. Et je ne peux pas accepter de mettre un signe « égal » entre les deux disciplines.

Et je pense que ma vision des choses un peu réac est totalement surannée.
Avatar de l’utilisateur
renorenoreno
VIP
VIP
Messages : 1148
Inscription : 26 avr. 2017, 18:50
Localisation : Midi-Pyrénées

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par renorenoreno »

Ahahah on a tous nos zones d’intransigeances. ;)

En fait il y a beaucoup de musiciens instrumentistes accomplis et talentueux qui ont développé une passion pour la musique électronique et ses textures … j’en connais quelques uns (dont un contrebassiste dont je ne frôlerai sûrement jamais le niveau de jeu …) et leur productions sont super intéressante aussi lorsqu’ils touchent à la musique électronique .
Les gestes ne sont pas les mêmes et ne produisent pas les mêmes réactions que les instruments classiques mais ils se travaillent aussi et leur exécution procure du plaisir aux musiciens aussi .


Le fait est que les progrès dans l’ergonomie des interfaces de production dans les machines ont permis à des non musiciens de faire aussi du son . Parfois certains se sont révélé et d’autres n’ont construit que de l’esbroufe . La mode , les réseaux sociaux et la recherche du buzz a souvent nivelé la médiatisation des productions électronique par le bas …. Mais comme dans tout , en cherchant on trouve des trucs géniaux !

Et pour aller sur la question de base : si je joue de la contrebasse amplifiée avec en plus un ensemble de contrôleurs (des pédales ) qui me permette de piloter un ordinateur pour modifier drastiquement mon son à des fins artistiques, suis je en train de jouer d’un instrument suranné en faisant de la vraie musique ?
Vous avez 4 heures …
Avatar de l’utilisateur
Django
Membre Actif 5
Membre Actif 5
Messages : 793
Inscription : 17 janv. 2021, 09:44

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par Django »

Pour aller vite, parce que 4 heures c'est long, si tu joues une ba-basse amplifiée avec plein d'effets, tu as quand même au bout de tes doigts la possibilité de moduler ton son de façon instantanée (vibrato, glissendo, etc.)

Tu ne le fera jamais deux fois une mélodie de la même façon.

En musique électronique, tu peux ajouter des effets et modifier "note à note" la dynamique. Mais une fois que c'est paramétré, l'ordi te le recrachera de manière identique à chaque fois que tu appuieras sur "play".

Je te crois cependant quand tu dis qu'il y a des choses merveilleuses dans la musique électronique. J'y suis sans doute hermétique pour de mauvaises raisons !
olive
Membre Actif 6
Membre Actif 6
Messages : 910
Inscription : 28 avr. 2006, 21:18

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par olive »

Et je pense que ma vision des choses un peu réac est totalement surannée.
Par association d'idée, peu être lointaine, me fait penser à cette citation :


"Notre jeunesse aime le luxe ; elle est mal élevée ; elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens…Ils ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans la pièce. Ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler."
Socrate

L'histoire bégaierai elle parfois ?
Se pose la question du regard sur l'idée de la modernité, ce n'est pas neuf.
Vive les graves boisés peu importe le temps.
(ici on aimerai qu'il pleuve)

Bon dimanche

Olive
"Le capital meurt, si tous les matins on ne graisse pas les rouages de ses machines à l'huile d'homme" Jules vallès
Avatar de l’utilisateur
lamironda
Modérateur
Modérateur
Messages : 566
Inscription : 03 avr. 2008, 12:57
Localisation : auray Bretagne
Contact :

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par lamironda »

Vive les graves boisés
peu importe le temps.
ici on aimerai qu'il pleuve

Quel poète cet olive!

je vous souhaite à tous
qui êtes dans le sud ouest
une pluie bienfaisante
pénétrant doucement
la terre mère nourricière

Cette question de l'eau est sans doute encore plus ancienne que le problème des anciens et des modernes dans l'art. mais le sujet est intéressant
Avatar de l’utilisateur
Bdumbdum
Modérateur
Modérateur
Messages : 1406
Inscription : 24 juin 2013, 21:18
Localisation : entre Sillet et Talon...vers mineur et demi, Majeur moins le quart..

Re: Notre instrument est-il suranné ?

Message par Bdumbdum »

suranné pour suranné, je viens de remonter des boyaux sur ma basse ... p'tain qu'c'est bon le suranné.. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :mac: :mac: :mac: :mac: .. je me vautre avec délice dans le rétrograde ..

"Je suis un mélange d'anarchiste et de conservateur, dans des proportions qui restent à déterminer.."
Audiard par (pour) jean Gabin dans "le président".. (film (suranné ??) que je vous conseille.. politiquement gravement d'actualité ..on a changé de république, pas d'hommes politiques .. :roll: :???: :eh: ...)
"La musique, c'est du bruit qui pense."
Victor Hugo

"..les chiens en bois , et la contre-basse..."
:eh:
Répondre